Trois mois ferme pour l’incendie supposée d’une poubelle à St Priest

5840 visites
Comptes-rendus de justice

Lundi 13/11/2005, chambre des comparutions immédiates, tribunal de grande instance de Lyon.

Gregory F. a 19 ans. Il est en garde à vue dans une cellule de commissariat depuis le vendredi 11 novembre.
Le tribunal l’ « accuse de destruction de biens immobiliers en l’occurence deux poubelles par incendie ».

Les faits : à minuit vingt, la police s’est rendue dans une rue de St Priest pour un feu de poubelles ; Gregory et un mineur (absent au procès) sont interpellés à proximité du feu. Un témoin affirme avoir vu ceux-ci rentrer dans le local à poubelles. Peu après, une poubelle brûlait à l’extérieur des bâtiments.

La procureur affirme que six heures auparavant Gregory était avec des amis à la station Total de St Priest ; des policiers se sont rendus sur place suite à l’appel de la gérante pour un problème de remplissage de bidons d’essence. Face à Gregory et ses amis, un policier a entendu « ça va chauffer ce soir ».

Son avocat précise qu’il ne s’agissait pas de deux poubelles brûlées mais d’une seule brûlée pour la deuxième fois ; que cette poubelle a brûlé à l’extérieur des bâtiments. Il précise aussi qu’après vérification, la gérante de la station a appelé la police non pas pour un problème de bidon d’essence mais pour un problème de règlement de carburant super avec une carte Total pour le gazole.
Il n’est passé qu’une seule fois devant la justice pour une affaire de recel qui date de près de deux ans.

Gregory est sérieux, il a terminé un stage en rapport avec sa formation, il a une promesse d’embauche comme le confirme la lettre de son employeur. Il nie les faits dont le tribunal l’accuse et précise que la distance qui sépare le témoin du lieu de l’incident est de 300 m et qu’il faisait nuit.

La procureur invoque que « le sursis n’est plus possible » et requiert 4 mois ferme dont un ou deux en sursis.

Le tribunal condamne un jeune homme de 19 ans qui n’a jamais été en prison à 3 mois ferme de détention pour destruction d’une poubelle par incendie.

Tous ses amis présents dans la salle d’audience se lèvent en même temps et sortent bruyamment, dégoûtés de l’injustice qui vient d’être rendue.

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Comptes-rendus de justice » :

>Un jour sans fin – 3e audience du procès en appel de Kamel Daoudi

Kamel Daoudi, connu pour être le plus vieil assigné à résidence de France, totalise l’absurde record de près de 14 000 pointages au commissariat, en 13 ans. En septembre dernier, il avait été condamné en première instance (à Aurillac, son dernier lieu d’assignation) à un an de prison ferme, pour un...

 Force a dû rester à la loi », les émeutes de La Duchère en procès

Suite à la chute d’un adolescent de 13 ans à scooter dans le quartier de la Duchère, probablement percuté par une voiture de flics banalisée le 3 mars 2021, des émeutes éclataient le lendemain vers 17 heures 30. 12 personnes étaient interpellées, 9 d’entre elles remises en liberté le lendemain faute de...

› Tous les articles "Comptes-rendus de justice"