Expulsion du campement d’Herbouville le 10 avril

588 visites

Expulsion intolérable, inacceptable et inhumaine Cours d’Herbouville

Depuis quelques mois des familles vivaient ou plutôt tentaient de survivre sur les berges du Rhône tout en essayant de maintenir le lieu propre malgré l’absence de poubelles (ci-dessous environ un tiers du lieu de vie).

Ces derniers jours il y avait :
23 adultes dont au moins une femme enceinte (de 8 mois m’a-t-elle dit)
20 enfants (1 de 5 mois, 2 de 1 an, 3 de 2 ans, 3 de 3 ans... avec un enfant de 4 ans handicapé)

Ce matin du 10 avril 2015, vers 7h une camionnette de VNF (Voies Navigables de France) arrivait, plus tard un camion avec bulldozer et vers 8h10, environ 6 fourgons de police avec un interprète et un huissier.
Tout était « prêt » pour mettre à la rue ces 43 personnes.
Les familles, avec une dignité incroyable et une résignation indicible, ont rapidement tenté d’assembler ce qu’elles pouvaient emmener sur leurs caddies, se soumettre au contrôle d’identité…

Bien évidemment, ces 43 personnes n’auront pas de solution de relogement...

JPEG - 38 ko
JPEG - 31.6 ko
JPEG - 48 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Apartheid social » :

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

› Tous les articles "Apartheid social"