Demeurant Partout annonce un plan de réquisitions de logements vides

2983 visites
Logement 2 compléments

L’association Demeurant Partout constate qu’après les expulsions massives de la mi-septembre, 1000 personnes restent à la rue à Lyon, alors que des centaines de logements sont vides. Dans un communiqué de presse, elle dévoile une liste de locaux vacants, et somme la préfecture de les réquisitionner... sans quoi « nous nous verrons forcé.e.s de procéder nous-mêmes à ces réquisitions », précise-t-elle.

Demeurant partout

1000 personnes sans toit à Lyon : agissez ou nous agirons !

Article L345-2-2 du Code de l’action social et des familles
Créé par LOI n°2009-323 du 25 mars 2009 - art. 73

Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence.

Article L345-2-3 du Code de l’action social et des familles
Créé par LOI n°2009-323 du 25 mars 2009 - art. 73

Toute personne accueillie dans une structure d’hébergement d’urgence doit pouvoir y bénéficier d’un accompagnement personnalisé et y demeurer, dès lors qu’elle le souhaite, jusqu’à ce qu’une orientation lui soit proposée.


13, 15, et 21 septembre : la préfecture fait expulser 600 personnes de terrains occupés dans l’agglomération lyonnaise. Les associations estiment à 1 000 le nombre de personnes en errance dans l’agglomération.

23 septembre : 300 personnes téléphonent au 115 sans obtenir de solution. Les autres n’essaient même plus.

23 septembre : La préfecture annonce, pour novembre, l’ouverture de 650 places d’hébergement d’urgence pour le plan froid, places qui fermeront en avril.

NOUS N’ATTENDRONS PAS !

Nous ne parlons pas de températures, nous ne demandons pas des « places ». Nous parlons de personnes, nous demandons des « chez-soi », été comme hiver. Des solutions pérennes, immédiates, et inconditionnelles.

La ville de Lyon laisse plus de mille personnes sans-abris, et des centaines de logements inutilisés. Nous exigeons l’application de la loi, nous demandons au Préfet la réquisition des locaux vacants dont nous fournissons une liste ci-après (ou d’autres : notre liste n’est qu’un échantillon). Nous demandons cette réquisition non pas dans le cadre d’un « plan froid », non pas entre novembre et avril, mais immédiatement, et jusqu’à ce que de vraies solutions viennent remplacer l’action d’urgence.

Si la préfecture se refuse à agir à la hauteur des besoins, devant l’urgence que présente la situation, nous nous verrons forcé.e.s de procéder nous-mêmes à ces réquisitions.

Nous appelons aussi tous les habitants et toutes les habitantes de cette ville à faire de même.

La rue tue, été comme hiver. Nous ne nous arrêterons pas.

Demeurant Partout

demeurant.partout@gmail.com


JPEG - 63.2 ko



UNE LISTE DE LOCAUX VIDES ET UTILISABLES POUR DE L’HEBERGEMENT D’URGENCE

Cette liste comprend toutes sortes de locaux : des immeubles d’habitation, des maisons individuelles, des bâtiments de bureaux, des bâtiments industriels. Certains de ces bâtiments n’ont pas été conçus pour du logement, mais tous vaudraient mieux que la rue pour les personnes sans aucune solution d’hébergement.
Ils ne sont dans tous les cas que quelques exemples, remarqués au hasard de nos promenades, de locaux que les pouvoirs publics ou les propriétaires privés choisissent de laisser vacants.

1 - Des bâtiments vides en grande partie, dont certaines petites parties sont encore utilisées :

Lyon 1er :

10, rue Neyret (restent quelques pièces d’archives dans l’ancienne école des Beaux-Arts)
5, place Sathonay

Lyon 2e :

Hôtel Dieu

Lyon 3e :

102-104-108-110, rue Maurice Flandin (10 appartements occupés sur 66)

Lyon 7e

1 bis rue du repos : une trentaine d’appartements et de studios vides, certains depuis 10 ans. À noter que le propriétaire n’est autre que le CCAS (centre communal d’action sociale) de la ville de Lyon, et qu’une partie des logements est gérée par l’office HLM Opac du grand Lyon.

Lyon 8e :

56 et 56 bis, rue Professeur Ranvier

2 - Des bâtiments entièrement vides :

Lyon 1er :

12 bis, rue Burdeau

Lyon 2e :

25, crs de Verdun
16, rue Port du Temple

Lyon 3e :

59, avenue Lacassagne
55, avenue Lacassagne
133, crs Gambetta
21, rue St Victorien
121, rue Baraban
10 et 12, rue Moncey
11, rue Paul Bert
135 route de Gerland
137 route de Gerland

Lyon 4e :

25, rue Chazières

Lyon 5e :

1, place Labbé Larue

Lyon 6e :

40, rue Germain
28, bd des Belges
82, bd des Belges
142, rue Duguesclin

Lyon 7e :

52, rue Jaboulay
39, rue Sébastien Gryphe
Caserne du Sergent Blandan
54, rte de Vienne
59, rte de Vienne
61, rte de Vienne
178 à 188, avenue Jean Jaurès
9, rue du Rhône

Lyon 8e :

3, rue Trouilhet
22, rue du docteur Carrier
186, avenue Berthelot
111, rte de Vienne
227, rte de Vienne
31 bis, rue Jaboulay
176, rue Bataille
7, rue Joseph Nicolas
125, avenue Jean Mermoz
151, rue Professeur Ranvier

Lyon 9e :

61, rue des Docks – Une mention spéciale pour cette maison, occupée par Demeurant Partout il y a dix ans, et toujours vide !
1, rue Sidoine Apollinaire
55, avenue Sidoine Apollinaire
20, rue des 2 Amants

Villeurbanne :

44, rue Paul Verlaine
6, rue Schmidt
118, crs Tolstoï
20, rue Marguerite
63, avenue Roger Salengro
62, rue Paul Verlaine
88, rue Anatole France
1, bd Eugène Réguillon
79, rte de Genas
37, rue Léon Blum
48, rue Léon Blum
50, rue Léon Blum
80, rue Léon Blum

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 13 février 2012 à 14:00, par promeneur

    sinon ya aussi l’immeuble de logements le long de la voie ferrée, vers Part-Dieu, au 220 et quelque du cours Lafayette. Il est immanquable car condamné de fer soudé (plaques ajoutes et volets soudés) au rdc et 1er etage.

  • Le 5 octobre 2011 à 16:27, par Sq

    10, rue Neyret (res­tent quel­ques pièces d’archi­ves dans l’ancienne école des Beaux-Arts)

    A titre d’info une partie importante des locaux des anciens Beaux Arts sont en réalité occupés par le Service archéologique de la Ville de Lyon et non pas uniquement par des archives... Après il est évident qu’ils n’occupent qu’une partie du bâtiments pour leur bureau et les dépôt archéo.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement » :

> Collectif Hébergement en danger : grève et manifestation le mardi 9 avril

Le collectif hébergement en danger appel à une grève et une manifestation des travailleu-ses-rs socia-les-ux le 9 avril à 14h au départ de la Métropole. Le collectif dénonce le manque de place d’hébergement, les conditions d’hébergement mais aussi la remise en compte de la continuité et l’inconditionalité...

› Tous les articles "Logement"

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

>Pour qu’on respire, fermez le tunnel de la croix rousse ! Tout de suite !

Alors que les mesures d’azote ont atteint des nouveaux records alarmants à la sortie du tunnel de la Croix-Rousse (altérant les facultés respiratoires immédiates des riverain·e·s et écolier·e·s de l’école voisine Michel Servet), que la préfecture n’a pas respecté le cadre légal d’information de ces pics de...

› Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"

Derniers articles de la thématique « Apartheid social » :

› Tous les articles "Apartheid social"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

› Tous les articles "Logement - Squat"