Grève des femmes de chambre dans les Hôtels Campanile de Berges du Rhône et Tassin La Demie Lune

503 visites

La totalité des salariées de la société STN GROUPE travaillant sur les hôtels Campanile des berges du Rhône (LYON 3e) et de Tassin- La- Demie-Lune est en grève, depuis ce jeudi 6 août.

Soutenues par le syndicat CNT – Solidarité Ouvrière, elles demandent l’annulation des clauses abusives sur les cycles de travail

La totalité des salariées de la société STN GROUPE travaillant sur les hôtels Campanile des berges du Rhône (LYON 3e) et de Tassin- La- Demie-Lune est en grève, depuis ce jeudi 6 août. Campanile a confié le nettoyage des hôtels à un nouveau prestataire de service. Le changement de prestataire est souvent l’occasion pour l’entreprise entrante d’essayer de remettre en cause les quelques avantages acquis par les salariés.

Soutenues par le syndicat CNT – Solidarité Ouvrière, elles demandent l’annulation des clauses abusives sur les cycles de travail. En effet, d’après les contrats proposés par la société STN, les salariées devraient se tenir à disposition de l’employeur 24 h sur 24h et 7 jours sur sept au mépris du droit et de leur vie sociale et familiale. Ceci est inacceptable d’autant qu’étant pour la plupart à temps partiel cette situation leur interdit de fait d’avoir un complément d’heure chez un autre employeur.

Elles revendiquent également :
✗ le paiement de toutes les heures travaillées,
✗ l’augmentation des qualifications,
✗ la suppression de la clause de mobilité,
✗ un 13è mois pour tous,
✗ l’intégration dans le personnel de l’hôtel.

Contre l’exploitation et le mépris : seule la lutte paie !

JPEG - 202.2 ko

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CNT Solidarité Ouvrière 69 » :

>Lancement du Syndicat des Travailleurs Artistes-Auteurs (STAA CNT-SO)

La CNT-Solidarité Ouvrière est heureuse d’annoncer la création du Syndicat des Travailleurs Artistes-Auteurs (STAA CNT- SO) ce syndicat a pour but de rassembler l’ensemble des travailleuse et travailleurs soumis au statut d’artiste auteur pour défendre leurs droits et en gagner de nouveaux....

>1er mai : s’organiser pour lutter partout dans le monde !

Un « 1er mai » sans manifestations ouvrières, cela ne s’était pas vu depuis des lustres ! Si nous encourageons les actions symboliques vendredi, l’essentiel est ailleurs. Les temps s’annoncent difficile pour notre classe, la crise sanitaire évolue en crise économique et sociale qui va durement nous...

› Tous les articles "CNT Solidarité Ouvrière 69"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Lancement du Syndicat des Travailleurs Artistes-Auteurs (STAA CNT-SO)

La CNT-Solidarité Ouvrière est heureuse d’annoncer la création du Syndicat des Travailleurs Artistes-Auteurs (STAA CNT- SO) ce syndicat a pour but de rassembler l’ensemble des travailleuse et travailleurs soumis au statut d’artiste auteur pour défendre leurs droits et en gagner de nouveaux....

› Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

>L’émeute du 24 mai 1968 à Lyon

Jacques Wajnsztejn, animateur de la revue Temps critiques raconte une journée particulière à Lyon, faite de tactique politique, d’émeute et de résistance aux forces de répression. Extrait de son livre Mai 68 à Lyon, Retour sur un mouvement...

› Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"