Infos du jeudi 6 avril sur le mouvement contre la LEC et la précarité dans la région lyonnaise

1871 visites
CPE/LEC/2006 28 compléments

Entre autres réjouissances, 2 rendez-vous de rassemblement et manifestation :
- 14 h à Bellecour, manifestation ;
- 20 h place des Terreaux, rassemblement.
Sortez couvertEs !

Rajoutez vos infos rapides sur la lutte dans le forum au bas de l’article.
Pour les débats, voir le forum des luttes.

Ce qui s’est passé aujourd’hui

- 20 h : rassemblement pour la manif sauvage aux Terreaux. Départ en action sur Lyon III manufacture pour aller emmerder le président du Conseil Constitutionnel en visite dans le coin. Bilan : une grosse pagaille à Lyon III , quelques pétages de plomb, et aucune arrestation. Le récit plus détaillé par là.

- 16 h : le lycée Juliette Récamier (2e arrdt) est toujours bloqué. AG demain.

- 16 h : AG de ville.

- 14 h : manif / promenade Bellecour / Terreaux / Bellecour avec nos amiEs les baqueux tolérés au sein même du cortège, toujours aussi discrètEs. Pas d’arrestation pour une fois. Beaucoup de lycéens et lycéennes dans le cortège de 1500 personnes environ (en comptant la BAC).

- Ce matin : vote à l’IEP du blocage jusqu’à demain.

- Ce matin : petite blague du nouveau président de Lyon II qui fête son arrivée par un poisson d’avril. Il décide unilatéralement le déblocage de Bron lundi matin.

- 7 h : une quarantaine de personnes au rendez-vous donné pour le blocage d’axes de circulation à la Doua.


Ce qui est prévu aujourd’hui

(Voir aussi l’agenda du site des étudiant-es lyonnais-es en lutte lyonanticpe.)

Actions

- 7 h : RDV Tram Gaston Berger pour partir en action directe non-violente sur la Doua.

- 10h45 : rdv Place Antonin Poncet pour autre tractage à Rhodia

- 11h30 : Tractage à la cantine de France Télécom (Part-dieu, sortie Villette).

- 14 h : Manif (rdv Bellecour).

- 20 h : Rassemblement aux Terreaux.

Assemblées Générales et comité de ville

- 11h45 : Assemblée générale étudiant-es & personnels de Lyon 1, Amphi 4 (déambulatoire - Campus de la Doua - Tram Gaston Berger).

Réunions de commissions

- 9 h : Commission débat et modalités d’organisation de la coordination nationale (amphi Cassin de Lyon II - Bron.

- 9h et 15h : Commission « bouffe » au forum de Lyon II - Bron.

- 12h : Commission « accueil et paperasse » à Lyon II - quais.

Débats

- Sur le campus de Bron. Vous êtes tous et toutes invité-e-s à venir participer. (En outre, les personnes qui de manière régulière occupent la fac souhaiteraient qu’il y ait un peu de tournus, que cela ne soit pas toujours les mêmes qui bloquent dès 6h30).

À partir de 9h30-10h. Amphi D.

  • Discussion sur la grêve de 1986
  • Discussion sur la mêmoire des mouvements sociaux.

À partir de 14h. Amphi D.

  • Le mouvement ouvrier et les questions de démocratie.

P.-S.

Le forum ci-dessous est ouvert pour que vous puissiez donner en quelques lignes des infos sur le mouvement dans la région ce jeudi 6 avril.
Le forum est modéré, on ne conserve que les infos. Pour les débats de fond, merci d’aller sur le forum dédié : Forum 1 des luttes de Lyon et ses alentours..
Vos articles plus conséquents sont bien sûr les bienvenus en passant dans la « partie privée » de Rebellyon.

Ceci n’est pas un forum pour ou contre le blocage, merci ;)

  • Le 7 avril 2006 à 00:26

    Petite note optimiste : un lycée pro à oullins a opéré un blocage ce matin, qui a tenu toute la journée. C’est de plus un lycée privé. Même les lycéens du professionnel et du privé parviennent à donner des leçons de militantisme à nombre d’étudiants et de salariés. Comme quoi... Que la lutte continue !!

  • Le 7 avril 2006 à 00:24, par Collectif des Libertés des Etudiants

    Chère ou cher ami(e), camarade, collègue, ou simple concitoyen(ne), possible étudiant(e)

    Les meilleurs critiques sont toujours venus de celles et ceux qui étaient les mieux au courant, les meilleurs connaisseurs de la situation, les plus aptes à discourir et analyser, parce que justement non innocentes ou innocents des diverses positions. Il se trouve que tu observes et analyses avec un tact qui t’honore : celui de la décrédibilisation inégalablement biaisée.

    Traitons cette critique point par point, pour plus de transparence.

    Pour la question du vocable « apolitique », il serait peut-être temps que chacun songe à reconnaître le sens et la portée qui lui sont convoqués. Selon Sartre, éminent philosophe, l’apolitisme n’existe pas. Pourquoi : parce qu’il considérait le vocable « politique » au masculin, comme fait politique. Or en effet, tout engagement sur l’espace public, en lien à Jürgen Habermas ou Hannah Arendt, confirme et participe du fait politique. En ce sens-ci, le CLE n’est pas dans l’apolitique puisque que prenant existence dans LE politique.
    En revanche, et là Sartre ne se penche pas sur la question puisqu’il a la sagesse de se maintenir à niveau de la philosophie, le terme de politique en genre féminin, implique une participation idéologique contingentée et relevant de différentes marques historiques : capitalisme, anarchisme, communisme, libéralisme, nationalisme, etc... Le CLE n’est en aucun cas disposé ni même rattachable à l’une ou l’autre de toute idéologie disponible au sein de la vie de LA politique. En ceci donc le CLE est un groupement apolitique d’idéologie, au simple fondement de quoi, nous regroupons tant des individus membres de l’Unef (carte à l’appui), que des personnes affirmant voter LO ou UMP ! Je me permets de te rappeler d’ailleurs que nous sommes un collectif et non pas une association, donc nous ne partageons aucun fonds financier ni même économique, donc nous ne pouvons en aucun cas être financé par un parti ou un syndicat, contrairement à toute rumeur abusive venant tant de droite que de gauche.

    Pour ce qui est des méthodes bureaucratiques, j’apprécierais que tu puisses nous dévoiler lesquelles... afin de pouvoir analyser et discerner ce qu’il apparaît de ce qu’il en retourne ou de ce qu’il en est dans les actes, démarches et discours.

    Ensuite, il serait bon que toutes et tous, prenions ensemble conscience que le CLE ne représente que ses membres officiels, et non pas l’intégralité de toutes les personnes opposées au blocage : nous ne sommes pas dépositaires ni propriétaires des individus, même si leur objectif peut s’accorder au nôtre, mais où les moyens divergent lourdement.

    Ceci me permet d’enchaîner au second point, le cas de l’AG des Quais de Mercredi dernier. Le fait de faire une table avec vote et de marquer d’une croix les votants, sont le résultat d’entente entre les mobilisés et les membres du CLE, mais aussi de l’AG. Le trouble qui s’y est produit fut avant tout l’œuvre du désarroi conjugué à diverses pressions que nous ne passerons ici, puisque incertaines quant à leurs sources. Pour la question du dissolvant, nous ne sommes, saches le, que 5membres du CLE sur les Quais. De plus, si l’un des membres du CLE est pris à un tel geste, il sera immédiatement exclu. Or, dans les faits, ce ne fut en aucun cas, l’acte d’un de nos membres, témoins à l’appui. C’est donc avant tout l’œuvre de petits malins, indépendants ou non, comme on les redoute tant... En cela, ton accusation est diffamatoire et donc en état rédhibitoire à la justesse éventuelle de tes propos.

    Troisième point, celui de l’AG de Bron. Le compte ne s’est pas déroulé sur l’approbation de la tribune. Or, corrige moi si tu es bien assuré(e) et ancré(e), mais la tribune n’est pas détenue par le CLE...et c’est pourtant bien la tribune qui a officiellement rejeté dans un premier temps le vote. Le compte ne s’est pas déroulé en raison d’un léger mouvement émancipatoire, mais avant tout, face à la forte montée de tensions et d’amorces violentes, tant d’un côté que de l’autre. Je le rappelle donc encore une fois, nous gardons nos membres d’agir dans vers la violence, si jamais tu as retenu la motion d’entente de Vendredi dernier, et nous ne sommes en aucun, dépositaires ni propriétaires des actes et discours des personnes externes au CLE.
    De fait, nous déplorons les actes qui se seraient déroulés à la suite ou en conséquence à l’AG, de même que nous nous insurgeons face à l’attitude de petits malins au cours de l’AG elle-même (humiliation, insulte, malmenage,... et donc violence) !

    Enfin, quatrième point, celui d’une soit-disante rencontre avec le Président Journès. Etant très bien placé dans le CLE, je puis affirmer de foi et d’honneur que le Président Journès n’a encore jamais été contacté ni même rencontré. Son message s’est fait, apparemment, en l’appui de la nouvelle équipe présidentielle, et jamais sur consultation du CLE. Un mouvement parallèle au nôtre, exalté par un certain individu des Quais ( non disposé au dialogue avec les mobilisés, contrairement à nous et à nos faits), peut avoir rencontré le Président Journès. Mais là encore, nous ne sommes pas dépositaires de ce mouvement là. FSE, SUD Etudiants, Unef, et autres mouvements étudiants sont-ils tous dépositaires les uns des autres ? Non, sans quoi ils n’existeraient pas de façon différente et séparée.

    En ce qui concerne la Coordination Nationale, elle ne concerne aucunement le CLE, et le CLE ne s’y déplacerait que si les étudiants mobilisés nous y invitaient, et encore...

    En conclusion, je me permettrai de te rappeler que le CLE reconnaît tant le droit d’étude que le droit de manifestation. Actuellement, nous nous plaçons d’abord sur le droit d’étude puisque celui de manifestation inhibe et empiète sur le premier. Mais nous nous constituerons toujours lors que le second sera bafoué, au premier appel.

    Cordialement, chère ou cher critique avisé(e)

    Un membre ouvert au dialogue et à la non-violence comme au respect et à la reconnaissance du mouvement mobilisé

  • Le 6 avril 2006 à 22:49

    Apparement, Lyon 2 Bron aurait été débloquée cette nuit si quelqu’un a plus d’info....

  • Le 6 avril 2006 à 22:05, par monavis

    ok
    le manque de monde ce matin n’est pas révélateur d’une baisse de régime mais d’un manqUE D INFORMATION
    un mimni tractage pendent la manif est pas un mot pendent l’ag

    la première priorité de notre mouvement et de faire des ag sans anti bloqueurs ou seules les perspectives d’actions sont clairement expliquées
    (pourquoi comment)
    puis d’aboutir sur des affiches dans les fac et des tractages ou l’on ne cache pas nos actions

  • Le 6 avril 2006 à 19:17

    voir ICI

  • Le 6 avril 2006 à 19:12

    toujours prevus venez nombreux a ce soir.

  • Le 6 avril 2006 à 18:58

    En prétextant l’utilisation de la démocratie et des droits de l’Homme, le collectif du CLE, qui se dit apolitique (pourtant leurs choix sont totalement politiques...) a décidé d’utiliser les méthodes de bureaucrates pour débloquer les Fac de Lyon2.

    Ainsi, sur les Quais, après que le recompte des bloqueurs et anti-bloqueurs ait été fait 2 fois, ils proposent que chaque personne vienne voter à la tribune, et qu’ensuite, une grosse croix soit faite sur leur main pour éviter la triche. Le problème, c’est que les anti-bloqueurs ont réfléchi à cette proposition, et si elle est proposée,... c’est parce qu’ils ont du dissolvant dans leur sac.... ainsi totale décrédibilisation du mouvement...

    De même sur Bron, prétextant le fait que les blocages étaient souverains, ils empêchent sciemment le fait que l’on ne puisse pas compter qui est pour ou contre le blocage afin de créer de gros conflits sur la fac.

    Enfin, ils vont rencontrer tranquillement le nouveau président pour lui demander d’envoyer un mail appelant simplement, à partir de lundi, la reprise des cours pour éviter les conflits (ce qui les décrédibiliserait), misant sur la fatigue des gens due à la Coordination Nationale de ce week-end à Lyon...

    Merci à vous, amis démocrates et amis des droits de l’Homme...

  • Le 6 avril 2006 à 18:29

    RDV 20H place des terreaux pour une « manif improvisé » sans chef d’orchestre mais avec tous les virtuoses de la contestation !!!
    nb : avoir un mégaphone ou un joli coffre dans un orchestre peut s’avérer utile pour un peu qu’on ai la courtoisie de jouer avec les autres et la volonté de finir la partition sans fausses notes !

  • Le 6 avril 2006 à 18:20

    Le rendez vous des terreaux ce soir à 20h est-il toujours prévu ?

  • Le 6 avril 2006 à 18:19

    Franchement,quand on voit que partout en France les Anti-Cpe font d opérations commandos et que nous a Lyon on sessoufle ce n’est pas bon du tout !!!
    LE déblocage des quais a été un coup fatal mais j’en suis sur qu’il est possible de rebloquer les quais et ainsi remettre la pression et faire repartir le mouvement !
    Est ce qu’a l’AG de demain matin il est prévu de voter le blocage ?

  • Le 6 avril 2006 à 16:27

    Je me demande si ce n’est pas l’exact inverse qui peut nous faire gagner en éfficacité....
    Avoir un objectif clair est nécéssaire pour ne pas faire n’importe quoi (du genre s’affronter avec les flics pour le plaisir de la s’affronter) et c’est à partir de la cible choisie que l’on peut mettre en place une stratégie le plus éfficace possible en fonction des moyens...
    De plus, l’idée d’avoir une personne qui sait ou on va et une personne qui braille plus fort que les autres empêche toute réaction collective et nous entraine à être des conssomateur d’action plutôt qu’à en être les acteurs. N’oublions pas que chaque foix une action c’est quelque chose de nouveau avec lequel il faut improviser. Un meneur (même si par chance il ne se fait pas griller puis serrer au bout de la troisième manif) ne sera jammais aussi éficace qu’un groupe qui s’arrête cinq minute pour confronter les infos et les points de vues et en tirer des conclusions un minimum objective/stratégique.
    Bref, bien sur, ilfaut gagner en éfficaciter mais certainement pas par les manières que tu cite !

  • Le 6 avril 2006 à 16:04, par bloqueureuses à plein temps

    Du coté des barricades de Lyon 2 Bron nous avons quelques infos importantes.

    Si vous allez sur le webetu de Lyon 2 vous trouverez un message de la Présidence décrétant la fin de la mobilisation sur cette université !? Nous rappelons que le blocage sera effectif lundi. Donc il n’y aura pas cours contrairment à ce que le Président au mépris de l’AG a pu déclarer.

    En attendant, le personnel Iatos à ordre d’enlever dès demain 6h toutes les chaises et tables qui « traînent » ou formant les barricades. De plus, il y est fort possible que nous n’ayons plus accès au bâtiment K, lieu de vie stratégique (à la faveur d’un décentrement vers l’amphi Cassin). Pour éviter ce travail de sape imposé aux personnelles (qui nous soutien) soyons présent-e.

    Nous appelons les gent-e-s à venir demain au plus tôt, assez nombreuse afin de marquer notre présence.

  • Le 6 avril 2006 à 12:57, par pilouz

    précisions... L’aglomération de Lyon tourne autour de 1.3 millions d’habitantEs, et il y a entre 100 000 et 120 000 étudiantEs à Lyon.
    Cela ne change rien à l’analyse donnée.

  • Le 6 avril 2006 à 12:53

    si tout le monde fait comme toi on aura jamais rien. c’est ce que cherche l’etat et toi tu marches a fond dedans. Et l’assemblee et le gouvernement c le peuple qui l’a elu maintenant il est pas content, c’est normal qu’il proteste... enfin si pour toi ca l’est pas ...

  • Le 6 avril 2006 à 12:47, par lapoulpozeudor

    Franchement, ça fait plus de trois semaines que je ne peux pas aller en cours et même si je suis complètement contre la loi, elle a été adopté, promulguée et on ne peut plus rien faire contre. J’en appelle à votre solidarité : faites que je puisse retourner en cours dès lundi, correctement ! Comment est-ce que les étudiants espèrent faire tomber un gouvernement alors qu’il est soutenu par l’Assemblée et le président ?... autant chercher à peindre la fac en vert pomme !

  • Le 6 avril 2006 à 12:43

    Il est 7h, à l’arrêt Gaston Berger du tram T1. Une vingtaine de personnes sont réunies pour participer à une action de bloquage. A chaque arrivée de rame, les têtes se tournent, espérant certainement voir arriver en masse d’autres étudiants. En vain. Quarante personne seront finalement présentes. Le cortège se déplace alors vers le boulevard Laurent Bonnevay, afin de mettre en place un barrage filtrant. Immobilisation quelques minutes de la voie de droite, puis libération de celle-ci pour endiguer celle de gauche. Le soutien et la compréhension de la grande majorité des automobilistes est là, minorant certains comportements agressifs et parfois irrationnels d’une infime minorité. Le tractage est bienvenu et l’opération se conclut pacifiquement peu après l’arrivée des forces de l’ordre.

    Reste que Lyon est une ville de trois millions d’habitants, dont quelques dizaines de milliers d’étudiants. Où étaient-ils ? La crédibilité de telles actions pâtit certainement de ce déficit numérique de personnes. Que faire en effet d’une poignée de contestataires immobilisant quelques véhicules ? S’ils sont aussi peu nombreux, en quoi sont-ils représentatifs de quoi que ce soit ? Quelle est, au final, leur légitimité à mener de telles actions symboliques ? Il ne faut pas négliger, dans de telles opérations, l’impact visuel du regroupement auprès des personnes immobilisées. Or, de ce point de vue, cette action était loin de représenter une réussite.

    L’action symbolique et épisodique, qui frappe là où on ne l’attend pas et à un moment stratégique, ne peut être crédible que sous deux formes. Soit des groupes de 15-20 personnes sont formés, et mettent en oeuvre des actions éclair bien pensées. Soit des groupes bien plus conséquents sont élaborés (comme à Toulouse où ils étaient 600...), ceci permettant de donner de l’envergure et de la légitimité à ce type d’action. En d’autres termes, une action symbolique mais avec une mobilisation conséquente, est l’équation qui permettra de maintenir la présence du mouvement sur le terrain de la lutte.

    Concluons ici en répétant que, dans un tel mouvement, personne ne peut se substituer à votre présence et que celle-ci est fondamentale. Dans l’espoir de vous voir TOUS lors des prochains rassemblements, qu’ils soient à 7h ou à 20h, comme ce soir...

  • Le 6 avril 2006 à 11:52

    Non non, il y a eu cours, les quais sont reouverts democratiquement, on peut pas y faire grand chose.

  • Le 6 avril 2006 à 10:15, par OsMoZ

    Tout ça ça peut s’improviser sur le tas comme on l’a fait mardi, il suffit d’un meneur courageux qui a de la voix, d’un eclaireur (qui part au devant verifier la position des gengens) et d’un mec qui sait ou on va ^^

    crois moi je pense que ça se fera sans probleme... apres pour ce qui est des actions moi je ne vois pas bien ce que l’on pourrait faire de vraiment efficace... quelqu’un a une idée ?

  • Le 6 avril 2006 à 10:12

    Alors les bloqueurs ont repris les quais ?

  • Le 6 avril 2006 à 10:01

    ouais, pas trop d’accord avec ça.

    Le pen a utilisé cette image pendant sa campagne presidentielle de 2002... Pas envie de passer pour un de ces chiens d’extremiste.

  • Le 6 avril 2006 à 09:57

    C’est vrai qu’avec tous les rendez vous on commence à être un peu perdu, c’est laquelle la manif silencieuse ?

    et sinon je suis ’adccord avec un message plus haut : 1 jour=1manif=1action...

  • Le 6 avril 2006 à 09:49

    mais qui sont les organisateurs ??? Personne veut prendre les choses en main on dirait... Organisons nous !!!!!!!!!!! sinon tout le monde va en avoir marre de bouger pour se retrouver a faire des actions a 50 personnes !!!
    Il y a plein de gens motivés, il suffit juste que l’on donne un seul Rendez vous a un seul endroit !

  • Le 6 avril 2006 à 09:09

    Mais tout simplement il ne faut pas non plus donner des milliers de RDV on se disperse trop dans nos actions....je pense qu’on peut frapper un grand coup cet après-midi après la manifestation vers les 16/17h à la sortie des bureaux....vu qu’après la manifestation il y aura beaucoup de monde pour venir nous aider ..... je pense qu’on peut faire un gros coup comme le font tous les jours nos amis de l’ouest mais déja il faut arrêter de donner plein de RDV il faut faire une grosse action un jour donné....cet am je répète soit une contre-manifestation au départ de Bellecour soit une grosse action après la manifestation vers 16/17h .... répondez moi stp les organisateurs...

  • Le 6 avril 2006 à 08:49

    Encore trop peu de personnes ce matin sur le campus de la doua environ 40 personnes. Cela nous a empecher de faire les actions que certains avaient soit disant reperé. du coup nous avons bloquer les quais qui se trouve derriere la doua. nous sommes resté une demi heure environ avant que 5 poulets aviaires n’arrivent. on leur a expliquer qu’on resterait un petit moment ils ont ete plus ou moins cool. A noter aussi l’enervement d’un automobiliste qui a usé d’un peu de violence mais vite dissuader voyant tout le monde se regroupant sur lui.

    J’appelle a une mobilisation plus forte ainsi qu’a une meilleure organisation . Prenons exemple sur toulouse, poitiers, la bretagne en generale !! eux au moins savent ce que c’est que se mobiliser et organiser.
    Il faudrait creer un comité action et designer des representant par facs, par lycees. un blocage strategique de notre ville est largement faisable ! Il suffit de s’en donner les moyens et c’est largement faisable. faut juste que chacun y mette un peu du sien.

  • Le 6 avril 2006 à 08:31

    La manifestation de demain à 14h Place Bellecour est une manifestation toute encerclé par nos amis la police ou c’est une manifestation qui déambulera dans Lyon ce qui est bien mieux bien sur.....on parlera beaucoup plus de nous.....cette idée sera peut-être à soumettre cette après-midi à 14h à Bellecour...

  • Le 6 avril 2006 à 00:21

    Ouaip, les trucs symboliques ça marche pas trop en général... Une manif sonore comme dans d’autres villes ce serait plus efficace.

  • Le 5 avril 2006 à 22:41, par lison

    Pour la manif silencieuse de jeudi, il est demandé à tous les participants de venir avec un bâillon, un foulard que chacun se mettra autour de la bouche, symbole que la rue n’est pas entendue... Venez nombreux !

  • Le 5 avril 2006 à 20:43

    Venez nombreux demain matin a 7h sur le campus a l’arret de tram Gaston Berger. Plus nous serons, mieux ca sera. J’espere que l’on sera pas une petite quarantaine comme ce matin.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « CPE/LEC/2006 » :

› Tous les articles "CPE/LEC/2006"