Nouvelle révolte au CPR de Turin (Italie) le 20 février

509 visites
Lutte contre les CRA

Le soir du 20 février 2023, les quelques dizaines de détenus restants dans le seul bloc utilisable depuis les récentes émeutes du CPR de Turin, ont à nouveau donné lieu à un important moment de lutte.

Ces évènement ont eu lieu après une premiere révolte au CPR de Turin le 4 février dont nous vous parlions ici.

Les CPR (Centri di permanenza per i rimpatri, « Centres de détention pour les retours ») sont l’équivalent des centres de rétention administrative (CRA) en France, ce sont des prisons dans lesquels sont enfermées les personnes sans-papiers dans l’objectif de les expulser.

Un incendie s’est déclaré à l’intérieur de la zone verte. L’entrée des pompiers, qui étaient dejà sur place après la dernière révolte, a été ralentie, donnant suffisamment de temps a l’incendie de rendre (certainement complètement) inhabitable la dernière zone restante du CPR de Turin.

Un important déploiement de flics, de gendarmes et de guardia di finanza a fait irruption dans la zone peu après, battant violemment les détenus. De l’intérieur, les récits décrivent clairement les images de sang sur le sol mélangé à l’eau pulvérisée par les pompiers pour éteindre le feu qui détruisait le bloc.

À la suite des passages à tabac des flics, certains détenus sont actuellement dans un état grave. Tous, soit une quarantaine de personnes, dorment désormais sans couverture ni matelas dans la cantine du bloc. Pendant quelques heures, ils ont été littéralement séquestrés par les flics, encerclés et battus.
En particulier, lorsque les solidaires sont arrivés à l’extérieur des murs du CPR, la police a empêché l’accès aux cabines téléphoniques afin de couper toute communication avec celleux qui étaient venus manifester leur solidarité avec les détenus en révolte.

Ces derniers jours, à l’intérieur de la zone verte, une importante épidémie de gale s’était rapidement propagée en raison des négligences répétées de la gestion sanitaire interne.
Une vingtaine de détenus avaient décidé d’entamer une grève de la faim contre les conditions ignobles qui leur étaient réservées par l’administration.

Certains de ceux qui avaient été frappés par la police au cours des premiers jours des révoltes n’avaient jamais été conduits à l’hôpital, bien que dans certains cas ils se soient plaints d’avoir les os cassés. Les passages à tabac ont également continué au cours des deux semaines suivantes.
La nourriture distribuée aux détenus était, comme toujours, soit périmée, soit pleine d’insectes, et pour shooter de force les détenus, elle était bourrée de calmants.
Une fois de plus, la colère s’est enflammé grâce à la ténacité des détenus, mettant à l’épreuve un établissement qui dès demain, pourrait être totalement inutilisable .

Le CPR ne ferme qu’avec le feu.
Feu aux CPR !

#Freedom #Hurriya #Azadi #Liberté

La suite à lire sur : https://www.passamontagna.info/?p=4316&lang=fr

P.-S.

Suite aux dernières révolte de début février qui avait détruit une grande partie du CPR par le feu il restait une 30aine de prisonniers au CPR pendant que des expulsions continuaient d’avoir lieu vers le Maroc, la Tunisie et l’Égypte. Trois personnes avait été hospitalisées suite à la répression de la police et un groupe de détenus suspectés d’être à l’origine des incendies aurait été envoyé en prison. Quelques personnes ont été libérées mais la majorité des prisonniers restant ont été transféré par bus puis par avion au Centre de rétention de Sardaigne où les conditions de détention seraient pire qu’à Turin.
Source : https://www.passamontagna.info/?p=4287&lang=fr

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Lutte contre les CRA » :

>Les CPR se ferment par le Feu

Un récit (mais pas que) des révoltes qui ont détruit le CPR de Turin. Traduction en francais de la brochure de l’Assemblée anti-CPR de Turin. Les CPR sont des prisons pour personnes étrangères, comparable aux Centre de Rétention Administrative en france.

› Tous les articles "Lutte contre les CRA"

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

› Tous les articles "Répression policière"

Derniers articles de la thématique « Justice / Enfermements » :

>[Brochure] Petit carnet pour faire face à la prison

L’idée de ce carnet provient d’une réflexion collective contre l’enfermement, quel qu’il soit, même si nous parlons ici de la prison en particulier. On souhaite que cet outil soit une façon de faciliter le soutien de personnes incarcérées. Il est pensé pour être rempli individuellement tout en...

› Tous les articles "Justice / Enfermements"