Transports bondés en pleine épidémie : vive le capitalisme

675 visites
Covid-19

On observe ces derniers journée une grosse affluence dans les transports en commun, notamment en région parisienne. La reprise de l’activité dans les entreprises va participer à propager le virus. Qui va trinquer ? Les travailleuses et les travailleurs, bien sûr.

Transports bondés en pleine épidémie : vive le capitalisme

PNG - 160 ko

Depuis quelques jours, on peut observer des bus, des métros et des RER bondés, alors qu’ils étaient presque vides il y a une semaine à peine. Rien d’étonnant à cela ! Alors que seuls les boulots absolument essentiels devraient continuer de tourner, de nombreuses boîtes ont repris leur activité comme si de rien n’était. Sauf qu’entre temps, les entreprises de transport ont baissé leur trafic, pour diminuer le nombre d’employé·es sur le terrain.

Le résultat ne s’est pas fait attendre : aux heures de pointe, il est impossible de respecter les gestes barrières dans les transports, et le virus y circule donc. Mais tous ces gens qui sont dans les rames, ce ne sont pas les cadres qui donnent des ordres depuis leur ordinateur personnel. Ce ne sont pas les actionnaires des grosses entreprises qui sont confinés dans une de leurs propriétés secondaires à la campagne ou à la mer. Ce sont les personnes qui sont obligées d’aller bosser pour payer le loyer et les courses...

Lire la suite sur : https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Transports-bondes-en-pleine-epidemie-vive-le-capitalisme

La suite à lire sur : https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Transports-bondes-en-pleine-epidemie-vive-le-c

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Union Communiste Libertaire » :

>Rencontre/Dédicaces avec Wilfrid Lupano le 14 juin à la Plume Noire

Depuis l’attaque au mois de mars de la librairie par une cinquantaine fachos, nous avons reçu des dizaines et des dizaines de marques de soutien. En voici une nouvelle, avec la venue de Wilfrid Lupano, scénariste notamment du « Loup en Slip » et « Les Vieux Fourneaux » qui sera à la Plume Noire lundi...

>Retour sur la mobilisation antifasciste du 29 mai

A l’appel du collectif « Fermons les locaux fascistes » s’est tenue une manifestation contre les violences de l’extrême-droite et en soutien à la Plume Noire qui a rassemblée plus de mille personnes ! Petit retour photos et vidéos de la...

>Manifestation contre les violences de l’extrême-droite samedi 29 mai 15h

Suite à l’interdiction de la manifestation du 3 avril dernier et à la répression durant la conférence de presse le même jour, le collectif « Fermons les locaux fascistes » organise une manifestation contre les violences de l’extrême-droite et en soutien à la Plume Noire le samedi 29 mai à 15h au départ de...

› Tous les articles "Union Communiste Libertaire"

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

>Covid19 : pour une veille syndicale de la situation sanitaire

Lors du mouvement contre la réforme des retraites voulue par Macron, nombre de débats visaient à démontrer que les chiffres avancés par le gouvernement, pour faire passer sa réforme, étaient faux. Ces débats se fondaient sur des démonstrations et arguments fournis notamment par les directions...

› Tous les articles "Covid-19"

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

>Non à la 4 voies Poligny - Vallorbe

Non loin d’ici, dans le Jura, un vieux projet de voie rapide (4 voies) abandonné dans les années 90 est actuellement remis au goût du jour par des élus locaux, sans doute encouragés par l’industrie du goudron et de l’automobile.

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"