Médias

Infos locales Médias

Plus de 350 000 visites en avril sur Rebellyon

Distribuer un tract à 50 ou 5 000 exemplaires, ce n’est pas le même geste. Sur Internet, c’est pareil. L’un des enjeux de Rebellyon.info, c’est de diffuser le plus largement possible les analyses, récits, témoignages, rendez-vous ou communiqués des luttes anti-autoritaires lyonnaises.
En avril, Rebellyon a reçu 358 000 visites, soit près de 12 000 par jour, et 234 300 en mars. Certes, c’est moins que les sites de la presse mainstream lyonnaise, mais cela reste comparable

Infos locales Médias

Y’a un mouvement social en France ? Réponse sur les sites d’informations en luttes

Y’a un mouvement social ? Voilà ce que l’on peut se demander en allumant la télé, la radio ou encore en lisant les journaux de la presse mainstream. Après la surexposition des débuts nous revoilà revenus à l’habituel black-out médiatique ou rien ne semble exister en dehors de quelques anectodes de la place de la République parisienne. Pour se tenir au courant de ce qu’il ce passe en réalité, voici un tour de piste des sites d’information libre et participatif fait par celles et ceux en lutte !

A lire sur d’autres sites Médias

Nuit debout Paris : il faut (encore) sauver le soldat Finkielkraut

Indignation générale : Alain Finkielkraut se serait fait « expulser », selon ses propres termes, de la place de la République où se tenait une assemblée générale du mouvement Nuit debout. Et l’académicien d’expliquer qu’« on a voulu purifier la place de la République de [s]a présence ». Dans la foulée, les médias dominants se sont empressés de reprendre à leur compte la version des faits présentée par Alain Finkielkraut. Pourtant d’autres témoignages, ainsi que des vidéos filmées sur place, montrent que les événements ne se sont pas exactement passés ainsi. Peu importe : la machine médiatique s’est déjà emballée

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Toulouse : Iaata.info de nouveau menacé d’un procès

Après une première affaire en mai 2015 (« 1 74 09 99 » : représentant le début du numéro de sécurité sociale du principal « suspect ») voici une seconde affaire en ce mois de mars 2016 : le maire de la ville rose (Jean-Luc Moudenc, UMP) prétend traîner iaata.info en justice pour injure (article 29 de la loi du 29 juillet 1881 : remarquez dans le courriel reproduit l’erreur de frappe de l’avocat (ou de sa secrétaire)). Iaata.info répond avec tact, humour et décontraction comme à son habitude et comme chacun-e pourra le constater.

Infos locales Médias

Foutou’art fête sa resurrection !!!

Foutou’art est un collectif d’artistes et de rédacteurs produisant (de manière artisanal, certifié 100% bio) un journal satirique où se rencontrent artistes lyonnais et d’ailleurs. A l’occasion de sa résurrection miraculeuse, la nouvelle équipe vous invite à la soirée de lancement du n°7, le samedi 13 février à partir de 17h au bar « de l’autre coté du pont » (guillotière)

A lire sur d’autres sites Médias

[Chambéry] Violences Policières contre Tvnet citoyenne

Hier soir, alors que nous réalisions un reportage lors du conseil municipal de Chambéry, (comme nous le faisons depuis plus de 5 ans) sur le sujet d’un parking, jouxtant la Maison des Syndicats, qui va être vendu, par la municipalité, le maire, Michel Dantin, a demandé l’intervention de la police nationale, l’évacuation des manifestants qui occupaient la salle du conseil. Les policiers sous les ordres, au premier chef du commandant Laperrouza, a violenté à plusieurs reprises, le web reporter citoyen (...)

Brèves Médias

Johnny sera à Nantes ce soir !

Suite à l’énorme manifestation de soutien à la ZAD au pont de Cheviré à Nantes le 9 janvier 2016, Johnny a décidé d’annuler son concert parisien place de la République et de rejoindre les manifestants zadistes pour « allumer le feu ».
Live streaming depuis Nantes :
Johnny Halliday soutient la ZAD de Notre Dame des Landes from Johnny hallyday on Vimeo.

A lire sur d’autres sites Médias

Un collectif autonome s’est monté pour imprimer...

Un collectif autonome s’est monté pour imprimer toutes les deux semaines une version papier de IAATA, qui paraîtra, pour commencer, un vendredi sur deux. Le principe est d’y inclure tout le contenu publié sur iaata.info durant une fenêtre de 14 jours se terminant à minuit le mercredi précédent la publication, sans modification ni sélection supplémentaire par rapport à la version web. Le premier numéro paraîtra le 1er janvier 2016.
Mode de diffusion
Des exemplaires seront disponibles à consulter ou à (...)

Infos locales Médias

Merry crisis and a happy new fear - Santa Claus is coming to town, sous l’état d’urgence en France, 2015-2016.

Merry Crisis and a Happy New Fear (Joyeuse crise et une nouvelle crainte heureuse) est un slogan, anonyme apparu à noël 2008, en graffitti, dans Athènes durant les troubles et les révoltes sociales en Grèce, durant cette même année. Plus tard ce graffiti apparaît sur la couverture de « Vavel Magazines’s 2008 Christmas special ». Et pour la publication anarchiste anglaise, Occupied London, il était : l’un des slogans principaux de la révolte de 2008. Ce slogan est encore plus d’actualité brûlante et liberticide, l’état d’urgence où nous sommes assignés, local globale.

Brèves Médias

Une étude le confirme : les lecteurs du progres sont en grande majorité des crétins.

Le sondage du jour nous le confirme, les lecteurs du progrès qui prennent le temps de répondre aux sondages du journal sont des crétins dans leur grande majorité. La question du jour était : « La déchéance de nationalité est-elle une mesure efficace pour lutter contre le terrorisme ? » Et pour 65% des personnes qui ont pris le temps de répondre, la réponse est donc claire : Oui, enlever leur nationalité à des gens qui ont prévu de se faire sauter est une mesure efficace pour les empêcher de commettre (...)

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 20 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info