Samedi 14 septembre : GALE - Soirée de soutien contre la répression

1229 visites
Antifa

Suite à la repression qui touche les anti-fascistes lyonnais, la GALE vous invite à une soirée contre la repression le samedi 14 septembre, dès 19h.

Face à la force du mouvement social cette année, l’Etat a montré qu’il savait adapter ses méthodes de maintien de l’ordre néocolonial aux manifestations en appliquant une féroce répression policière et judiciaire contre les militant.es. Ces méthodes, ce sont celles qu’ils font subir depuis des décennies aux habitante-es des quartiers populaires. Aujourd’hui, que ça soit pour celles et ceux qui prennent la rue pour la première fois aux groupes plus organisés catégorisés comme « groupuscules d’extrême gauche », l’Etat répond systématiquement par l’ultraviolence de sa police et de sa « justice ». Les moyens de répressions se multiplient : interpellations préventives, contrôles fréquents aux abords des manifestations, loi sur la dissimulation du visage, videosurveillances, enquêtes longues et perquisitions. Nombreux.ses sont celles et ceux qui ont été condamné.es à des peines de prison ou qui sont placé.es en préventive pour leur implication politique ; c’est notamment le cas d’Antonin Bernanos, militant antifasciste toujours incarcéré malgré la demande de remise en liberté sous contrôle électronique. C’est aussi le cas d’Eli, Onour et Pierre Louis à Marseille, mais aussi Théo de Clermont-Ferrand, et tant d’autres.
Les militant.es du Groupe Antifasciste Lyon et Environs n’échappent pas à cette règle. Iels subissent à ce jour une répression judiciaire et policière disproportionnée. En effet, la justice sanctionne particulièrement toute volonté d’auto-organisation et d’autodéfense populaire ; en outre, elle renvoie dos à dos les militant.es antifascistes et fascistes avec le bien connu adage « les extrêmes se rejoignent ». En vidant toute action de son sens politique, elle protège d’une part les militants fascistes, particulièrement nombreux et actifs à Lyon et, d’autre part, elle justifie ses lourdes sanctions envers toutes celles et ceux qui tentent de s’organiser contre l’extrême droite.

Pour exemple, suite aux affaires d’agressions fascistes ainsi que le murage du bastion social, nos camarades sont poursuivi.es pour dégradation, outrage et même « association de malfaiteurs ». Iels ont vécu le réveil difficile des perquisitions, ont vu leur matériel militant (dont de simples livres !) retiré puis détruit et continuent de voir leur liberté limitée par les contrôles judiciaires abusifs. En parallèle, les frais de justice continuent à peser sur nos militant.es.

C’est en réponse à cet acharnement que nous organisions une soirée de soutien contre la répression policière et judiciaire qui servira à toutes celles et ceux qui la subissent.

Pour tou.tes les camarades qui continuent de se battre, retrouvons nous le 14 septembre à l’occasion de la clôture du tournoi de foot populaire et antifasciste en mixité choisie organisé le même jour ! Nous vous proposons un open mic dès 19h, suivi d’un concert avec deux rappeuses, Juste Shani et Riyyam, une table de présentation, une cantine et de la boisson, le tout à prix libre mais conscient. Le lieu sera uniquement communiqué par mail à cette adresse : tournoi-foot.f@protonmail.com

JPEG - 260.8 ko
samedi 14 septembre 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « GALE - Groupe Antifasciste Lyon et Environs » :

>Terra Nostra un local fasciste, pourquoi ?

Un nouveau local à ouvert dans les monts du lyonnais, à Larajasse. Un énième local fasciste dans la région lyonnaise, qui malgré l’agitation des élus locaux n’aura pas empêché la soirée d’inauguration qui a eu lieu le 29 février 2020.

>Face à la crise du COVID, riposte sanitaire et populaire !

Face à cette crise sanitaire unique, une volonté de monter un réseau de solidarité international a émergé, avec un appel de nos camarades de Milan, Italie. Le Groupe Antifasciste Lyon et Environ rejoint l’appel à la création d’une Brigade de Solidarité Populaire pour une autodéfense...

› Tous les articles "GALE - Groupe Antifasciste Lyon et Environs"

Derniers articles de la thématique « Antifa » :

>L’extrême droite est-elle en train de gagner l’hégémonie culturelle ?

Victoires électorales, forte présence sur le Web et groupes fascistes qui s’organisent, l’extrême droite gagne du terrain. Que faire face à cette vague de fond ? La Gazette des confiné·es propose dans cet article un bref aperçu des dernières actualités de l’extrême droite avec Macron, Onfray et Terra...

>[Podcast] Audionomie #1 et #2 - Le confusionnisme

Lancement d’Audionomie : un podcast qui explore différentes idées qui traversent la gauche autonome et, plus généralement, les mouvements qui agissent pour une transformation radicale de la société. Venez écouter les deux premiers épisodes sur le confusionnisme ...

>Face à la crise du COVID, riposte sanitaire et populaire !

Face à cette crise sanitaire unique, une volonté de monter un réseau de solidarité international a émergé, avec un appel de nos camarades de Milan, Italie. Le Groupe Antifasciste Lyon et Environ rejoint l’appel à la création d’une Brigade de Solidarité Populaire pour une autodéfense...

› Tous les articles "Antifa"

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888

L’internationale, poème d’Eugène Pottier, écrit en juin 1871 pendant la terrible répression de la Commune de Paris. Il ne fut publié qu’en 1887 et chanté pour la première fois le 23 juillet 1888 à Lille par la Lyre des Travailleurs. Devenu l’hymne des révolutionnaires, il sera complètement illégal durant...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"