Site collaboratif d’infos alternatives

Collomb nouveau président du Sytral ! Gégé is the new Godfather !

905 visites
Métropole de Lyon

Après l’Annulation de l’élection municipale de Vénissieux, Bernard Rivalta, le président de Sytral, perdant son poste d’élu vénissian, et donc en même temps d’élu communautaire, n’a plus le droit de siéger au syndicat des transports en commun du Rhône, au moins jusqu’au prochain scrutin.

Alors qu’on aurait pu penser qu’un président fantoche serait nommé par intérim jusqu’à ce que Rivalta se fasse ré-élire à Vénissieux et reprenne sa place ou alors que le vice président Barriol le remplace, Rivalta dans une déclaration a décidé de ne pas se représenter et de tirer un trait sur la présidence du Sytral.

La réputation de Rivalta et Barriol s’était clairement étiolée ces dernières années, notamment lorsque le Conseil d’Etat le 23 décembre 2011 a condamné le président et le vice-président du Sytral à rembourser les indemnités qu’ils avaient indûment perçu entre janvier 2002 et octobre 2005. Ainsi Bernard Rivalta avait reçu près de 116 000 € contre 47 000 € pour le vice-président Georges Barriol, alors que la loi fixe le plafond à 700 € mensuels pour les présidents de syndicats mixtes.

D’autre part, l’élection de Rivalta à une commission de la Métropole de Lyon ne s’était jouée que de quelques voix ...

On peut donc supputer que Rivalta souhaite profiter de cette occasion pour se faire un peu oublier, finir de rembourser ses dettes à l’Etat, pour revenir peut-être comme un sauveur au moment opportun, plutôt que de continuer à s’enfoncer.

Pour le remplacer, le PS a alors proposer une candidature étonnante, fraiche et quasi inconnue en la personne de ... Gérard Collomb !!

Lui qui ne siège quasiment jamais au Sytral, s’excusant toujours à cause de son agenda surchargé... il a été largement élu sans surprise ce mercredi soir contre Christophe Quiniou (UMP) (20 voix contre 5).

Gérard Collomb est déjà :

- Sénateur
- Maire de Lyon
- Président de la Métropole
, qui a été présenté ici)
- Président du Pôle Métropolitain, qui regroupe : la Métropole de Lyon, Saint-Étienne-Métropole, du pays Viennois et du Nord-Isère et bientôt la Communauté de Commune de l’Est Lyonnais, qui inclue notamment la Plaine Saint-Exupéry
- Président des SPL Part-Dieu et Confluence, (Les Sociétés publiques locales, sont des sociétés gérées par la collectivité afin d’investir sans passer par des votes en conseil municipale ni n’être soumis aux appels d’offre, on se souvient par exemple de l’immeuble du 71 quai Perrache acheté par la SPL Confluence toujours vide actuellement ...
- Président des HCL, Hospices Civils de Lyon, 14 hôpitaux

et maintenant

- Président du Sytral
- Président des transports en commun du Rhône
puisque le Sytral a récupéré cette compétence le 1er janvier à l’occasion de la réforme territoriale

mLyon nous dit que : "Bernard Rivalta pourrait toutefois retrouver rapidement le Sytral mais comme salarié, en cas de défaite aux municipales. Gérard Collomb le nommerait à la direction générale du syndicat, lui permettant de remettre la main sur les dossiers entamés dans l’agglomération. Un autre président serait ensuite élu, on évoque le nom de Jérôme Sturla : l’ancien maire PS de Décines a davantage de temps à tuer depuis sa défaite aux municipales en 2014"

Et si l’ensemble des médias lyonnais se sont ensuite appuyé sur la déclaration de Gégé qui dit que : "Nous allons travailler sous ma présidence pendant quelques semaines avec l’aide de Georges Barriol, qui connaît bien la maison, et je serai en contact permanent avec Bernard Rivalta pour assurer la continuité. J’espère qu’il reviendra vite siéger parmi nous pour reprendre les fonctions qu’il occupait"

Cela afin de laisser entendre que la présidence de Collomb au Sytral ne serait que temporaire, rien ne permet en fait de l’affirmer.

Aucune déclaration ne va clairement dans ce sens, et dans tous les cas, en attendant, Gérard Collomb devient encore plus clairement The Godfather, comme lui il augmente le salaire de ses fidèles pour s’assurer leur soutien et écrase les plus faibles d’impôt ... (voir ici)

MàJ du 6 février : Collomb récidive jeudi en expliquant :« J’espère que Bernard Rivalta va revenir d’ici deux mois. Je ne fais qu’un intérim. Je suis là pour lui chauffer la place ».

Oui mais Rivalta a dit qu’il ne voulait pas revenir tout de suite ... qui croire ? A vous de juger ...

Olivier Brachet qui dénonçait une confiscation du pouvoir par Gérard Collomb ne se doutait pas qu’en plus de le confisquer, il le ferrait grossir pour accomplir ses rêves de contrôle total du territoire !!

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Métropole de Lyon » :

>Appel à la grève à la Métropole de Lyon

L’ensemble des syndicats de la métropole ont boycotté le comité technique du 12 février 2015 (CT) concernant le temps de travail, le tableau des effectifs et le régime indemnitaire en informant la vice président madame Vullien qu’un préavis de grève sera déposé pour le lundi 23 mars 2015 jour du conseil...

> Tous les articles "Métropole de Lyon"

Derniers articles de la thématique « Politicaillerie » :

>Les associations d’aide aux migrants comparées à l’ex-URSS par Collomb

On sait que Gérard Collomb en a "un peu marre de passer pour le facho de service" concernant sa politique en matière d’accueil des migrants. Une chose est sûre, il y a peu de chance qu’il passe pour un “coco”, si l’on en croit les propos rapportés par Le Canard enchaîné. Lors d’une réunion dînatoire...

 La Grève des électeurs » est publié le 28 novembre 1888

En cette période de farce démocratique, de renforcement de la légitimité étatique et des institutions républicaines, il est de bon ton de relire ce texte écrit par Octave Mirbeau et publié dans Le Figaro le 28 novembre 1888. Du bon sens plus que centenaire et nécessaire en ce sale...

> Tous les articles "Politicaillerie"

Derniers articles de la thématique « Médias » :

>La presse lyonnaise et les anarchistes : le procès des 66 de 1883

Synthèse du mémoire de maîtrise de Laurent Gallet, publiée dans les Mélanges d’Histoire Libertaire n°2 proposée par le Centre de Documentation Libertaire de Lyon, à lire en complément de la « déclaration des 66 anarchistes » faite lors de ce procès à Lyon le 19 janvier...

> Tous les articles "Médias"
}