« Grand Lyon magazine » ou l’éloge des biotechs, sans que les Lyonnais aient leur mot à dire

1706 visites
Biotechnologies | Biovision/Biosquare

Lyon cherche par tous les moyens à s’implanter au coeur des biotechs. Son passé scientifique lui assure une certaine crédibilité mais ce n’est pas tout, elle doit séduire les nouveaux entrepreneurs, assurer leur accueil et leur pérennité.
On peut lire entre les lignes de ce magazine, qui est d’ailleurs placardé sur les panneaux de pub de la ville, les acteurs discrets des biotechs à Lyon.

Grand Lyon magazine n°18
ou l’éloge des biotechs…

Beaucoup de personnes ont reçu ce magazine dans leur boîte aux lettres récemment, il est également disponible en ligne.

Dès la première page, trois personnes sont questionnées, deux d’entre elles sur la situation économique de Lyon.

La première, Philippe Marcel (président d’Adecco Holding France, n°1 mondial du travail temporaire, dont le siège est à Villeurbanne ; président de l’Aescra, association gestionnaire d’Ecole Management Lyon), assure que :

« La vitalité de notre économie a été formidablement mise à l’honneur avec l’obtention de cinq pôles de compétitivité, dont un de niveau mondial. Ce travail en réseau et les projets
en découlant confèrent à l’agglomération une image de modernité et d’innovation susceptible d’attirer des entreprises, de nouveaux chercheurs et étudiants. »

source

Ce pôle de niveau mondial est bien sûr celui des biotechnologies, avec le Biopôle de Gerland hébergeant notamment le laboratoire P4.

Gérard Collomb est la seconde personne interrogée. Il confirme :

« Au premier rang de ces défis : la compétition toujours plus exacerbée que se livrent les villes et qu’induit la mondialisation. Garantir le développement de nos entreprises, favoriser la création d’emplois, attirer de nouveaux ménages, assurer un développement scientifique,
économique, culturel, urbain : tels sont les enjeux de cette compétition. »

source

Lyon est à la science ce que la pomme est à la gravitation : en effet on peu apprendre qu’un lien est tissé entre ces deux personnes, il se nomme la Fondation Scientifique de Lyon (site officiel). Celle-ci orchestre la communauté scientifique rhône-alpine et chapeaute le forum Biovision ainsi que le think-tank (cercle de réflexion)
pro-biotech à Lyon dont l’E.M. Lyon (l’école de management) et la Chambre régionale de commerce et d’industrie Rhône-Alpes sont administratrices...

« L’agglomération met les bouchées doubles pour relever son grand défi économique : figurer parmi les métropoles les plus actives et attractives d’Europe. Dans cette optique, les
principaux partenaires de l’entrepreneuriat [1] se sont regroupés au sein de
« Grand Lyon, l’Esprit d’Entreprise »

On peut aussi noter que ce grand défi européen n’est autre que la création d’un Eurobiocluster, qu’on vulgarisera par « Silicone valley Européenne », qui s’étend de Barcelone (Espagne) à Heildeberg (Allemagne) en passant par la Suisse, la Hollande et notre charmante région Rhône-Alpes avec ses deux villes phares, Lyon pour les biotechs et Grenoble pour les nanotechs.

« Pour promouvoir le territoire à l’international et offrir un programme complet en faveur du développement des entreprises et du renforcement de leur compétitivité. »

Pour réaliser son projet la Région va mettre en œuvre une série de services pour se rendre attractive, avec la construction du nouveau Bioparc à Grange-Blanche, qui s ‘étendra sur 40.000 m² et qui devrait positionner Lyon parmi les cinq leaders européens dans le secteur des biotechs.

Dans la même ambition, le projet immobilier du Carré de Soie s’étend sur une superficie de 500 hectares, à cheval sur les communes de Vaulx-en-Velin et de Villeurbanne. Son programme prévoit l’hébergement des ménages friqués, dans une atmosphère de loisirs, de shopping et de promenade pour ces futurs chercheurs et directeurs d’entreprises.

La Région développe aussi un fonds d’innovation destiné aux nouvelles PME, start-up de biotechs, leur accordant des prêts d’un montant de 40.000 Euros sans intérêt. Ce fond est lui aussi géré par la Fondation Scientifique de Lyon.

La ville se vante aussi de sa capacité d’accueil avec la nouvelle « salle 3000 » permettant l’ouverture à plus de 19.000 participants et où s’est déroulé le forum pour une mondialisation responsable et bientôt Biovision, tout deux organisés bien sûr par la Fondation Scientifique de Lyon.

Une meilleure liaison de l’aéroport (400 millions d’euros investis entre 2002 et 2006) jusqu’au centre de la ville par le tram T3, pour une meilleure liaison des « businessmen » avec le reste du monde.
Le futur TGV Lyon-Turin…
source

Pour une meilleure coordination de tous ces services l’Agence pour le Développement Economique de la Région LYonnaise (Aderly) propose ses services depuis 1974 et depuis peu se perfectionne dans l’implantation des entreprises biotechs et de leurs familles avec son programme Lyon Bio-advisor. La preuve :

« Dans le cadre des pôles d’excellence, les entreprises se voient ainsi proposer des opportunités immobilières dédiées, favorisant les échanges et la coopération interentreprises à proximité des pôles universitaires et de recherche. Par exemple, dans le secteur des biotechnologies, trois grands projets prennent corps : le Biopôle de Gerland, le Bioparc et le Parc technologique où peuvent s’implanter aussi bien des jeunes pousses que des multinationales. »
source

Ce magazine de 45 pages dédie donc les 15 premières, soit un bon quart, aux biotechnologies. Nous voilà rassurés sur l’essor économique de l’agglomération...

Notes

[1Partenaires : Grand Lyon, Chambre
de Commerce et d’Industrie, Chambre
des Métiers du Rhône, MEDEF-Rhône,
CGPME, Pôle Universitaire Lyonnais.
source
Etrangement, tout ces partenaires sont aussi administrateurs ou affiliés de la Fondation Scientifique de Lyon.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Biotechnologies » :

>La semaine décâblée, festival politique dé-branché à Lyon

La course folle du « tout numérique » envahit notre travail, nos rues, notre quotidien. Au nom du progrès nous serions en pleine révolution ! Mais à quel prix, vers quel sens ? Au profit de qui et pour quel progrès au juste ? Les décâblés vous proposent durant la semaine du 05 au 11 novembre de « se...

>Journée contre l’OL land et Monsanto

Samedi 25 mai de 12h à 17h. Marche citoyenne ouverte à tous ceux qui se reconnaissent dans le rejet des multinationales de l’agroalimentaire pour réclamer une nourriture dépourvue de poison chimique, la reconnaissance du droit à un environnement sain pour tous, la préservation des terres agricoles ...

› Tous les articles "Biotechnologies"

Derniers articles de la thématique « Biovision/Biosquare » :

>Procès de Biovision - Suite et fin

Le délibéré du procès des inculpés de Biovision a été rendu ce lundi 13 septembre 2010 à la cour d’appel de lyon. 3 mois de sursis et 3 ans de suspension des droits civiques et 300 euros le couteau.

>Rassemblement ce lundi pour l’appel des inculpés de Biovision

Lors du premier procès, le 1er avril 2009, la justice a décidé d’abandonner les poursuites et de rendre les procès-verbaux nuls pour atteinte aux droits de la défense, puis la cour d’Appel l’a confirmé en janvier 2010, mais a décidé par un passe passe juridique de reconvoquer tout le monde aux 24 Colonnes...

› Tous les articles "Biovision/Biosquare"

Derniers articles de la thématique « Biotek - OGM » :

>Maïs OGM et autonomie paysanne aux Philippines

La colonisation de l’agriculture par l’agro-chimie et les semences génétiquement modifiées (OGM) se poursuit partout dans le monde, et se heurte à des résistances partout dans le monde. Mais les conséquences sont d’un autre ordre là où existe encore une petite paysannerie non mécanisée. Le cas des...

› Tous les articles "Biotek - OGM"