Grève dans l’éducation à partir du 13 Janvier ! Refusons l’absurdité sanitaire du protocole Blanquer.

1357 visites
Système Scolaire

Grève reconductible dans l’éducation à partir du 13 Janvier !
Manifestation à 14h00 devant la DSEN du Rhône, angle rue Jaboulay / rue Marseille à Lyon 7e en direction ensuite de la Préfecture.
Appel de la CNT-FTE à télécharger, imprimer, afficher, diffuser !

Depuis le début de la crise sanitaire, sa gestion dans l’éducation par Blanquer va de catastrophe en catastrophe et est révélatrice d’un mépris total pour le personnel de l’Éducation (comme celle du gouvernement dans sa globalité est révélatrice de son mépris pour l’ensemble des travailleur·euses). L’école-garderie est la ligne directrice du ministre depuis le début et est uniquement motivée par l’aspect économique en niant toute protection aux personnels et aux élèves. Quelques masques sont les seuls éléments fournis par notre employeur, le reste, nous avons dû nous débrouiller par nous même. Au passage, nous avons été transformé·es en contrôleur·euse sanitaire, à pointer aux grilles des écoles quel·les sont les enfants qui peuvent revenir ou pas en classe.

Puisque la mise en danger ne suffit pas, Blanquer fait la tournée des médias pour dénoncer l’absentéisme des enseignant·es. Une fois de plus, c’est un mépris pour des personnes qui sont positives au Covid et qui s’isolent pour se soigner et protéger le reste de la population. Et comme si cela ne suffisait pas, Blanquer veut recruter des étudiant·es, des retraité·es, des parents d’élèves pour encadrer sa garderie en niant totalement l’aspect pédagogique et émancipateur de l’école. Nous voyons chaque jour nos classes se vider de nos élèves positif·ves (ou cas contact) ce qui met en avant la circulation exponentielle du virus. C’est aussi l’occasion pour Blanquer de remettre un énième coup de pression sur les enseignant·es pour qu’ils fassent double service : une fois en classe et une fois à distance. À aucun moment, le gouvernement n’a réfléchi aux impacts sanitaires de la forte circulation du virus sur les personnels et les élèves. Nous n’en pouvons plus d’être la chair à canon du capitalisme !

Le nouveau protocole du 7 janvier est une absence totale de logique sanitaire aussi bien pour les personnels que pour les enfants, leur famille et plus généralement la société.

Nous exigeons :

une gestion collégiale et coopérative des écoles et des établissements scolaires

des masques FFP2 pour tout le monde

des capteurs de CO2 dans toutes les classes

la mise à disposition d’auto-test gratuit et en nombre suffisant pour tous les personnels

l’abandon du passe sanitaire et vaccinal ainsi que de toutes les mesures autoritaires et la mise en place d’une médecine de prévention avec campagne de vaccination pour les volontaires pendant le temps de travail et sur le lieu de travail

Plus largement, nous demandons aussi :

l’arrêt du mépris, des mensonges et de l’improvisation permanente, depuis le niveau ministériel jusqu’au niveau académique

l’arrêt des pressions hiérarchiques sur les personnels

une médecine scolaire digne de ce nom, assurant la santé des élèves et des personnels

la possibilité d’adapter et de moduler la progression dans les programmes en fonction de la situation de chaque classe

un grand plan pour l’éducation : recrutement massif, investissement dans les locaux et le matériel pédagogique, augmentation des salaires pour toutes et tous.

Nous refusons l’école-garderie de Blanquer et son protocole sanitaire absurde, luttons pour une éducation autogérée et émancipatrice !

LA CNT FTE APPELLE TOUS LES PERSONNELS DE LA MATERNELLE À L’UNIVERSITÉ À SE METTRE EN GRÈVE À PARTIR DU 13 JANVIER, ET AVANT SI CELA EST POSSIBLE, ET APRÈS PARTOUTLA DYNAMIQUE LE PERMETTRA !

Manifestation à 14h00 devant la DSEN du Rhône, angle rue Jaboulay / rue Marseille à Lyon 7e en direction ensuite de la Préfecture.

Documents associés à l'article :

jeudi 13 janvier 2022

Manifestation et grève reconductible dans l’éducation

14h00 - 16h00
devant la DSEN du Rhône

angle rue Jaboulay / rue Marseille à Lyon 7e

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Système Scolaire » :

>Rassemblement lycées éducation prioritaire

Les lycées Sembat et Brel (Vénissieux), Doisneau (Vaulx-en-Velin), Faÿs (Villeurbanne) et Camus Sermenaz (Rillieux-la-pape) se mobilisent pour défendre l’éducation prioritaire et les lycéen.ne.s des quartiers populaires.

› Tous les articles "Système Scolaire"

Derniers articles de la thématique « Services public / Droits sociaux » :

>Manifestation Riposte Trans - Samedi 25 mai à 17h

Face aux attaques lancées à la fois à l’assemblée et au Sénat contre les droits des personnes trans, une initiative lyonnaise s’est mise en place pour organiser la riposte. L’AG Riposte Trans Lyon vous donne rendez-vous Place Louis Pradel (métro Hôtel de Ville) samedi 25 mai, à 17h.

› Tous les articles "Services public / Droits sociaux"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>Vendanges : les saisonnier-es corvéables à merci

Alors qu’on se trouve à un mois du début de la saison des vendanges, le gouvernement vient de publier un décret, ce mercredi 10 juillet, qui remet en question les règles encadrant le repos des ouvriers agricoles.

>Économie du salaire à vie : Causerie du lundi 24 juin à 19h

Au sein de Réseau salariat, association co-créée par Bernard Friot, le groupe thématique Économie du salaire à vie s’est proposé de réfléchir au fonctionnement économique d’une société complètement sortie du capitalisme et entièrement passée au salaire à vie.

>Juin 1936 - Le Front populaire au secours du capitalisme français

Pour mettre un terme au mythe du Front populaire... ou l’hypocrisie de la gauche dans toute sa splendeur. Deux textes montrant la tendance du PS à préserver le système économique capitaliste quoi qu’il en coûte, et l’appétit du PCF pour la direction et le contrôle des mouvements sociaux. Textes...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"