Manifestation pour un autre partage des richesses le mardi 19 mars

1980 visites
Lyon Manif

Des dizaines de milliers de personnes dans les rues depuis plusieurs mois malgré le renforcement de l’arsenal répressif et la violence sauvage des forces dites de l’ordre ; des appels à la grève qui se multiplient dans différents secteurs d’activité ; dénonciation massive du « grand débat » etc. Toutes ces formes d’expression du rejet de la politique du gouvernement montrent à quel point ses projets libéraux et de précarisation sont hostiles à la population. En même temps, elles revendiquent entre autre plus de justice sociale.

Aujourd’hui, il est plus que temps que l’ensemble des travailleurs et travailleuses, en activité ou au chômage, salariés du public comme du privé ou indépendants, en formation, à la retraite, portent haut et fort des revendications pour une hausse des salaires et des minimas sociaux et plus généralement sur la répartition des richesses. Le mouvement social et plus spécifiquement le mouvement syndical doivent s’emparer de ces revendications et les faire converger dans un mouvement d’ensemble posant la question du partage des richesses et au-delà du capitalisme et des inégalités qu’il génère.

Un changement radical de système s’impose !

Contrairement aux dires du patronat, des politiques et des journalistes, nous en avons les moyens. L’opulence insolente des plus riches et le gaspillage monumental des moyens comme les dividendes versés aux actionnaires sont là pour nous le prouver tous les jours. Pour remédier à cette situation où les pauvres sont toujours plus pauvres et les riches toujours plus riches et pour sortir du capitalisme qui la génère, nous devons imposer d‘autres solutions économiques, sociales, démocratiques et culturelles. Nous ne pouvons compter sur aucun représentant pour assumer ce changement. Nous devons toutes et tous reprendre en main nos vies en visant d’autogérer la société.
Dans l’immédiat, exiger la hausse du SMIC (privé et public) ; l’augmentation des salaires (y compris socialisés) ; l’arrêt de l’entreprise de démantèlement de la protection sociale en cours et la sécurisation économique de l’ensemble des travailleurs et des travailleuses en premier lieu à travers l’assurance chômage et les minima sociaux ; la taxation du capital ; défendre et développer partout les services publics sont des revendications que nous devons porter. Nous ne rappellerons jamais assez que l’état de développement des services publics est le reflet de la société dans son ensemble et de ses inégalités. Ceux-ci permettent de redistribuer une partie des richesses en répondant à des besoins essentiels de la population en terme de santé, d’éducation, de culture ou encore de transport. Bien évidemment une seule journée de grève ne suffira pas à faire aboutir ses revendications. C’est bien par l’instauration d’un véritable rapport de force, passant inévitablement par une grève générale reconductible, qu’on pourra changer la donne !

De plus, depuis novembre, la criminalisation et la répression des gilets jaunes, des lycéen-ne-s et du mouvement social en général s’accentuent. Manifestations empêchées, dispositifs policiers démesurés, provocations policières, humiliations, perquisitions, gardes à vue, comparutions immédiates, gazages et matraquages systématiques, tirs tendus de Flash-Ball et de grenades de désencerclement, nassages et interpellations, détentions préventives, plus de 1000 condamnations, des centaines de blessé-e-s, certain-e-s mutilé-e-s. Pour couronner cette politique sécuritaire, le gouvernement annonce l’adoption rapide d’une nouvelle loi liberticide : création d’un fichier de manifestants, interdiction individualisée de manifester et assignation à résidence, fouilles et palpations à l’entrée des manifestations, pénalisation des personnes qui participent à une manifestation non déclarée… Les violences policières, la répression judiciaire et le renforcement de l’État sécuritaire doivent cesser !

Il est grand temps que la peur change de camp et de bâtir un autre futur.

Toutes et tous en grève le 19 mars 2019 !
Manifestation à 11h30 à Lyon, Départ Manufacture des tabacs

PDF - 73.5 ko
Chômage, précarité, vie chère, casse des services publics...Pour un autre partage des richesses !
mardi 19 mars 2019

Manifestation pour un autre partage des richesses !

11h30 - 14h00
Manufacture des tabacs

Manufacture des tabacs, Lyon

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CNT 69 » :

>Appel à un cortège rouge et noir pour le 1er mai

Alternative Libertaire (AL), la Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) et la Confédération Nationale du Travail (CNT) appellent conjointement à un cortège rouge et noir lors de ce 1er mai 2019 à 10h30 place Jean Macé. Nous continuerons notre route jusqu’à la place Sathonay pour le repas de...

› Tous les articles "CNT 69"

Derniers articles de la thématique « Manif » :

>Acte XXV à Lyon : Convergence Youth for Climate et Gilets Jaunes !

Cette semaine, à l’appel de nombreuses organisations de jeunesse et des groupes Gilets Jaunes, la manifestation sera conjointe entre le mouvement « Youth for Climate » et les Gilets Jaunes. Pour une justice sociale et durable, toutes et tous à Jean Macé ce samedi 4 mai à...

>Pour un 1er Mai de combat à Lyon : RDV à 10H30 place Jean Macé

Après un hiver dense en luttes, avec bien sur les Gilets Jaunes, mais aussi des tonnes de grèves et de luttes, des éboueurs aux services d’urgence médicales, en passant par les profs, les lycéen.es pour le climats et alors que l’omniprésence des élections européennes et municipales commence déjà à...

› Tous les articles "Manif"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

>L’émeute du 24 mai 1968 à Lyon

Jacques Wajnsztejn, animateur de la revue Temps critiques raconte une journée particulière à Lyon, faite de tactique politique, d’émeute et de résistance aux forces de répression. Extrait de son livre Mai 68 à Lyon, Retour sur un mouvement...

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

› Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"