« Nous sommes en danger ainsi que nos proches ! » : Tract des lycéen·ne·s de Saint-Éxupéry

1207 visites
Covid-19 1 complément

Tract des lycéen·ne·s de Saint-Éxupéry pour expliquer le blocage de leur lycée le jeudi 5 novembre au matin. Aux dernières nouvelles les flics sont intervenus pour débloquer le lycée.

Chers élèves de la Citée scolaire Saint Saint-Exupéry

Nous prenons tous conscience que le protocole sanitaire mis en place dans nos lycées est pratiquement inexistant. Aujourd’hui, en pleine pandémie, nous sommes entassés les uns sur les autres, dans des couloirs, des classes, des réfectoires, sans aucune distanciation alors que le Président Emmanuel Macron a annoncé un protocole sanitaire renforcé dans les établissements. Les lycées sont pleins à craquer. En réalité aucun protocole sanitaire, sérieux, n’a été mis en place. Les établissements scolaires sont des clusters. La communauté scientifique s’accorde pour dire que les adolescents de 14 à 18 ans sont tout aussi contagieux que les adultes. Leur « concentration » constitue un danger pour leurs proches.
Des blocages de lycées ont eu lieu dans toute la France et particulièrement à Paris pour dénoncer les conditions de la rentrée et un préavis de grève a été déposé par les syndicats d’enseignants.
Nous souhaitons donc, comme de nombreux établissements scolaires :

  • une réelle mise en place des distanciations physiques,
  • la mise en place de demi groupes pour limiter le brassage des élèves (ce qui est déjà organisé dans certains établissements lyonnais)
  • la mise en place d’un dispositif de protection pour les personnels éducatifs, ainsi que les élèves (désinfections de façon régulière des tables. chaises, claviers informatiques, ....)
  • plus de communication et de transparence concernant les cas de COVID 19 dans les classes afin que les élèves puissent préserver leurs proches.
    Un vrai dispositif sanitaire respectueux de tous, personnels éducatif, professeurs, élèves ...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 6 novembre à 12:54, par caisse de solidarité

    Réponse ultra répressive aux revendications légitimes des lycéens avec plusieurs arrestations de lycéen.ne.s mineur.e.s hier matin devant Saint-Exupéry, et 4 défèrements au tribunal ce jour.
    1 lycéen sortirait de GAV cette après-midi sans poursuite.

    Si besoin de contact d’avocate ou de soutien de façon générale, n’hésitez pas à nous contacter !
    06.43.08.50.32
    caissedesolidarite@riseup.net

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

>Attestation pour aller en manif

Les manifestations publiques ne sont pas interdites pendant le confinement et font l’objet d’une demande d’autorisation validée en préfecture. Il est donc possible de s’y rendre avec une attestation ad-hoc.

› Tous les articles "Covid-19"

Derniers articles de la thématique « Services public / Droits sociaux » :

› Tous les articles "Services public / Droits sociaux"

Derniers articles de la thématique « Santé / Soins » :

>Collectes solidaires à la Plume Noire

La librairie autogérée la Plume Noire met à disposition son local pour des collectes de denrées alimentaires et de produits de première nécessité deux fois par semaine à l’association PESE.

>Notre santé avant celle du capital !

En cette période de second confinement, alors que nos vies, nos liens sociaux et nos libertés fondamentales sont plus que jamais menacés, le maintien à tout prix de l’économie semble être l’unique préoccupation de ce gouvernement.

› Tous les articles "Santé / Soins"