Appel à rassemblement le 3 mars à 14 heures devant le Vinatier pour soutenir les habitants du squat le Duracuire menaçés d’expulsion.

1217 visites

Le Vinatier, propriétaire du batiment occupé par des migrants, menace de les expulser. Venons les soutenir .

Le Duracuire vous connaissez ? Qui sommes nous ?

Le Duracuire, c’est le nouveau nom de l’ancien Centre Medico-Psychologique de Caluire, rattaché au Vinatier, rebaptisé ainsi par ses nouvelles et nouveaux occupant.e.s. Depuis décembre 2019 plus de 60 personnes exilées, la plupart en demande d’asile, de jeunes adultes ou des familles avec des enfants se sont installées dans le bâtiment, inoccupé depuis plusieurs années.
Elles ont trouvé un abri ici après avoir enduré une errance quotidienne de plusieurs mois suite à l’expulsion du squat de l’Amphi Z à Villeurbanne en septembre 2019 qui a remis plus de 200 personnes à la rue. Après de telles épreuves le squat de Caluire, avec beaucoup d’humour, a décidé de s’appeler le Duracuire.
Le 18 décembre 2019, le lieu a été inauguré avec les voisin.e.s. Le bâtiment n’étant pas prévu pour de l’hébergement, il a fallu beaucoup d’énergie le rendre habitable.

Quels sont nos droits ?

Tout le monde doit avoir accès à un logement, ou au moins à un hébergement d’urgence : ce droit est reconnu droit fondamental par la loi française à toute personne sans abri qui se trouve dans une situation de détresse médicale, psychique et sociale, à tout moment, tel que stipulé dans l’article L345-2-2 du Code de l’Action Sociale et des Familles.

L’État a la responsabilité de la protection, de la mise à l’abri et de l’accueil inconditionnel des exilé-e-s. Ça c’est inscrit sur le papier. Mais les politiques n’ont pas prévu de budget. Les nombreux campements et autres bidonvilles en attestent. Chaque jour, des personnes à la rue recherchent un abri pour dormir, en errant de squat en squat, de campement en campement... Pourtant, de nombreux bâtiments restent vides pendant des années. L’ancienne gouvernance de la Métropole a même fait voter un budget de 1,8M d’euros pour surveiller les bâtiments vacants !!

Et maintenant ?
Le 12 juin 2020, suite à la plainte déposée par le Centre Hospitalier du Vinatier, le tribunal a demandé l’expulsion des habitant.e.s à partir du 1er avril 2021, fin de la trêve hivernale, qui sera prolongėe au 1er juin 2021. Lors de ce procès, il a été confirmé que le Vinatier n’avait toujours aucun projet pour ce bâtiment,
Alors que la nouvelle équipe métropolitaine affiche une nouvelle politique des squats, une volonté d’accueil des migrants et un slogan « Personne à la rue ", l’hôpital semble avoir oublié ses valeurs d’hospitalité.

En pleine pandémie, l’hôpital prend soin de son budget : pour vendre le CMP de Caluire, il est prêt à mettre des personnes vulnérables à la rue. L’hôpital fait le choix de défendre le droit à la propriété contre le droit à la santé.
Nous demandons au Conseil de Surveillance de prendre soin de toutes ces personnes vulnérables en refusant de vendre ce bâtiment.
Nous demandons :
- L’arrêt des procédures d’expulsion
- Le maintien des habitant.e.s dans les locaux jusqu’à ce qu’iels soient relogé.e.s dans des conditions dignes et pérennes
Nous souhaitons qu’une délégation des habitant.e.s et de leurs soutiens soit reçue par la Direction de l’Hôpital du Vinatier et des membres du Conseil de Surveillance
Nous vous invitons à soutenir les occupant.e.s lors d’un rassemblement à l’occasion de la tenue du prochain conseil de surveillance du Vinatier le 03/03/2021 à 14h - 95 bd Pinel 69500 Bron (Tram T6/T2)
Ci joint tract à imprimer.

Collectif Duracuire duracuire@riseup.net
Syndicat CGT du Vinatier

Documents associés à l'article :

mercredi 3 mars 2021

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>9 avril 1992 : un César pour les squatteurs

Un bout d’histoire des luttes sur logement au début des années 90 à la Croix-Rousse à travers des événements survenus autour de l’inauguration de l’immeuble du « Patineur » dans le sillage de l’expulsion du squat le Rap’Thou.

>Le collectif solidarités cusset fête ses un an !

Le 17 mars 2021 nous a été confirmée l’expulsion sans délai de l’Île Égalité, lieu de solidarités du Collectif Solidarités Cusset, situé au 6 rue de l’Égalité à Villeurbanne. Pour contester cette décision ainsi que l’interdiction préfectorale du Carnaval contre toutes les expulsions, nous vous invitons à un...

>Appel à rassemblement contre l’expulsion du Maria, le vendredi 9 avril

Malgré les promesses de la Métropole de « 0 remises à la rue », son bailleur public Grand Lyon Habitat demande une expulsion sans délai pour les habitant·e·s du squat le Maria Carré, malgré une extension de la trêve hivernale jusqu’au 31 mai. Plusieurs dizaines de personnes, dont de nombreuses familles avec...

› Tous les articles "Logement / Squat"