Communiqué du comité de mobilisation de Lyon 2

645 visites
Covid-19

La validation automatique du semestre semble être la seule alternative pour ne pas aggraver les inégalités au sein de l’université. Le comité de mobilisation de Lyon 2 a donc décidé de signer et relayer la pétition lancée par Facs et labos en lutte et appuyée par de nombreuses organisations syndicales et comités de mobilisation étudiants qui interpelle la ministre de l’ESR, Vidal, sur la mise en place de la validation du semestre en cette période exceptionnelle.

Non à l’aggravation des inégalités : validation du semestre

Trois semaines après le début du confinement, il n’y a plus de doute sur la politique du gouvernement : protéger le profit des entreprises à tout prix. Au lieu de débloquer les moyens nécessaires pour les hôpitaux à bout de souffle, le gouvernement revient, avec la loi d’urgence sanitaire, sur les acquis sociaux des travailleurs-ses en permettant aux entreprises d’imposer des congés payés pendant le confinement ou encore de faire travailler jusqu’à 60h et ce jusqu’en décembre... Et alors que le pic n’est même pas atteint, les travailleurs-ses dont des étudiant-es salarié-es sont obligé-es de mettre leur vie en danger seulement pour conserver les intérêts économiques dans des secteurs non essentiels. De leur côté, les étudiant-es en santé sont réquitionné-es pour un salaire dérisoire.

La situation dramatique des hôpitaux -mais en général les services publics- n’est autre que le résultat de politiques néolibérales dont l’objectif est de tout rentabiliser. C’est avec cette même logique que I’université est attaquée depuis plusieurs années avec la sélection qui a pour objectif de trier les étudiant-es, la remise en question des compensations et rattrapages ou encore le projet de privatisation de la recherche avec Ia LPPR... L’université se privatise à petit feu.

En cette période de confinement, la ministre de I’Enseignement supérieur appelle à poursuivre un suivi pédagogique à distance et à organiser des examens en ligne sans prendre en compte Ies conditions de confinement, parfois très difficiles, les inégalités d’accès au numérique et ce alors que les BU sont fermées et que nous sommes nombreux-ses à ne pas avoir les moyens d’acheter des livres. Alertée par une multitude d’interpellations des étudiant-es et d’organisations syndicales -communiqués, mails- l’université de Lyon 2 n’a pas été capable d’apporter de solutions concrètes pour combattre l’aggravation des inégalités entre les étudiant-es les mieux lotis et les plus précaires. Par ailleurs, la CFVU, l’instance qui valide les modalités de contrôle des connaissances, ne s’est toujours pas tenue laissant les UFRs imposer leurs propres modalités sans tenir compte des problèmes soulevés par les étudiant-es.

La validation automatique du semestre semble être la seule alternative pour ne pas aggraver les inégalités au sein de l’université. Le comité de mobilisation de Lyon 2 a donc décidé de signer et relayer la petition lancée par Facs et labos en lutte et appuyée par de nombreuses organisations syndicales et comités de mobilisation étudiants qui interpelle Ia ministre de I’ESR, Vidal, sur la mise en place de la validation du semestre en cette période exceptionnelle.

Les présidences nous prônent la présupposée « valeur de nos diplômes » pour refuser la validation automatique mais ce sont ces mêmes défenseurs de nos diplômes qui ont réduit Ies budgets de I’ESR dégradant Ia qualité de nos enseignements et imposant des mesures sélectives. Ce qui permettrait d’accéder à un master, c’est bien en mettant fin à la selection via la création de places par une augmentation du budget de I’ESR. Dans la même logique, c’est bien par la création d’emplois que l’on obtiendrait un travail pour toutes et tous et non pas en nous triant ! Pour ces différentes raisons, nous restons mobilisé-es contre les différentes réformes (sélection, arrêté licence ect.) qui ont dégradé nos conditions d’études et dévalué la valeur de nos diplômes, contre la privatisation de l’université avec notamment la LPPR qui viserait à rentabiliser la recherche.

Dans le secondaire, les lycéen-nes sont confrontés à des problémes similaires avec les annonces de Blanquer sur le bac par le contrôle continu, malgré la rupture d’égalité évidente entre les Jycéen-nes des beaux quartiers et celles et ceux des quartiers populaires. Et alors même que la réforme Blanquer ne devait s’appliquer que l’année prochaine, le gouvernement profite de cette situation pour faire passer les réformes les plus contestées !

C’est bien l’ensemble de la jeunesse scolarisée qui est attaquée en cette période de confinement, c’est pourquoi le comité de mobilisation de Lyon 2 appelle à une coordination étudiante et lycéenne mercredi 15 avril pour se coordonner et frapper ensemble !

Comité de mobilisation Lyon 2 du 6/04

JPEG - 221.8 ko

P.-S.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

>Pour un 17 octobre de luttes : toutes et tous dans la rue à Lyon

Ce 17 octobre, sonne comme particulier cette année. Pour célébrer la mémoire des 60ans du massacre des Algériens à Paris et en mémoire de celles et ceux qui meurent chaque année par milliers sur les routes de la migration, une marche de sans-papiers aboutissant à une grande manifestation a lieu à Paris....

› Tous les articles "Covid-19"