Émeutes d’Armentières en 1903 : « le tarif ou la mort ! »

2326 visites
5 compléments

Une BD de Olt : le 30 septembre 1903, six mille tisseurs en grève envahissent les magasins d’Armentières (59) et jettent dans la rue les marchandises qu’ils ont fabriquées, pour détruire le bénéfice du patron. Les grandes surfaces n’ont qu’à bien se tenir...

Le 30 septembre 1903, six mille tisseurs en grève envahissent les magasins d’Armentières (59) et jettent dans la rue les marchandises qu’ils ont fabriquées, pour détruire le bénéfice du patron. Les grandes surfaces n’ont qu’à bien se tenir...

Il est aujourd’hui courant de parler des grévistes preneurs d’otages. User du droit de grève serait donc du terrorisme... Comment qualifier alors les ouvriers d’Armentières qui, en 1903, face à un patronat refusant toute négociation, furent acculés à l’émeute...

Une BD d’OLT.

JPEG - 599 ko
clique droit puis "afficher l’image"

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : "ici on noie les Algériens !"

Ce jour-là, des dizaines d’Algériens ont été noyés dans la Seine ou massacrés par la police française à Paris. C’est un devoir de justice de ne pas l’oublier. Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer...

>Parution du n°1 de "Yoyo", un journal de lutte contre les barreaux

Yoyo, c’est un petit journal produit sur Paris-banlieue, qui s’énerve contre toutes les taules.Pour transmettre notre conviction que l’enfermement n’est pas là pour maintenir « notre sécurité » mais celle d’un système qui fonctionne sur l’écrasage de gueules. Et réaffirmer notre désir de voir tout ça...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

> Tous les articles "Salariat - précariat"
}