Site collaboratif d’infos alternatives

Présentation de Rebellyon / Questions Fréquemment Posées

20 compléments

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Rebellyon sans jamais oser le demander...

Rédiger une "déclaration politique" ou "charte" n’est jamais un exercice évident pour les membres d’un collectif, ni d’une lecture évidente pour celles et ceux qui voudraient s’informer de son fonctionnement.

Rebellyon publie ici en ligne des réponses qui éclaireront peut-être vos attentes... Cet espace se remplira dans les mois à venir. Si vous vous interrogez sur tel ou tel aspect "général" du site, vous pouvez nous glisser un petit mot dans le forum associé à cet article.
Merci de votre lecture !

Le collectif Rebellyon.

QUESTIONS

1. Qu’est-ce que Rebellyon  ?
2. Pourquoi faites-vous Rebellyon ?
3. Comment fonctionnez-vous ?
4. Comment proposer un article sur Rebellyon  ?
5. Qu’est-ce que l’Ephéméride Lyonnais (ou rubrique "mémoire") ?
6. Qu’est-ce que le Petit Guide Lyonnais  ?
7. En quoi consiste la « modération »  ?
8. Qui s’occupe de la modération  ?
9. Quels sont les critères de publication d’un article dans la colonne de droite de la page d’accueil ou "fil d’infos"  ?
10. Comment un article arrive-t-il sur la colonne centrale de la page d’accueil ?
11. C’est quoi "la mise en page"  ?
12. Qui s’occupe de la colonne centrale de la page d’accueil ?
13. Pourquoi Rebellyon ne fait pas partie du réseau Indymedia ?
14. Comment fonctionne la modération des forums de chaque article ?

* Les autres questions dont les réponses sont à venir...

* Nous poser une autre question

RÉPONSES

1. Qu’est ce que Rebellyon  ?
Rebellyon est un media alternatif à Lyon géré par un collectif autonome. Il n’est pas composé de professionnels des médias, mais d’individus bénévoles et militants. Il s’inscrit au sein du mouvement anti-autoritaire lyonnais [1].

2. Pourquoi faites-vous Rebellyon  ?
- La presse dominante est le relais fidèle et servile des intérêts capitalistes. Et de plus en plus, elle impose le système capitaliste comme la seule organisation humaine possible.
Elle est la propriété de l’état, de multinationales, de patrons ou d’organisations politiques. Ainsi à Lyon le principal quotidien local, Le Progrès, qui appartenait à Dassault, l’un des plus importants marchands d’armes du monde, vient de passer entre les mains du plus gros monopole capitaliste de presse régionale avec de nombreux titres comme l’Est Républicain.
- D’où la nécessité d’un média alternatif autonome, un espace d’expression et de témoignage qui n’obéisse pas aux logiques de la presse dominante. C’est l’objet de la création de Rebellyon.
Cet espace permet à celles et ceux qui luttent pour un changement radical de la société dans un sens égalitaire de s’exprimer, de diffuser leurs infos et de médiatiser leurs activités, sans dépendre de la presse dominante.

3. Comment fonctionnez-vous  ?
Le collectif fonctionne de manière autogérée, sans chef, ni patron, ni porte-parole, les membres du collectif se répartissent les tâches librement. Les décisions sont prises au consensus (pas d’opposition formelle d’unE des membres du collectif).

4. Comment proposer un article sur Rebellyon  ?
- Aller sur "Publiez" et

  • soit remplir le FORMULAIRE SIMPLIFIÉ et "confirmer l’envoi".
  • soit s’inscrire en utilisant l’ESPACE COLLABORATIF :
    - la première fois cliquer sur "inscrivez-vous",
    - Puis après réception des identifiants par courriel, retourner sur "Publiez", "se connecter" en y mettant le login et le mot de passe indiqué [2], et vous êtes désormais rédacteur sur Rebellyon, vous pouvez utiliser l’ESPACE COLLABORATIF,
    - Cliquer sur "Écrire un nouvel article",
    - Le rédiger (dans l’espace blanc à cet effet marqué "texte") en le mettant en forme avec les "raccourcis typographiques" indiqués en haut du cadre de cet espace,
    - Mettre un "titre" (merci de ne pas le mettre tout en capitales),
    - Si possible mettre la rubrique (et éventuellement la sous-rubrique) qui correspond à l’article et cliquer sur "choisir",
    - Mettre un "descriptif" en quelques mots, qui seul apparaîtra sur la page d’accueil en dessous du titre de l’article,
    - Le "chapeau" apparaît en gras en tête de l’article,
    - Mettre éventuellement des annotations ou des contacts dans le post-scriptum,
    - Pour insérer images et documents : cliquer sur " ?" (et cliquer selon le besoin dans la petite colonne de gauche) pour savoir comment procéder, et aussi pour toute autre aide technique,
    - Enregistrer,
    - Et le "proposer à la publication". A ne pas oublier !

5. Qu’est-ce que l’Ephéméride Lyonnais (ou rubrique "mémoire")  ?
(Voir l’appel à participation Aidez-nous à construire l’Almanach de Myrelingue !)
« Si Rebellyon se consacre à ce qui arrive aujourd’hui, sur Lyon et dans ses alentours, il nous paraît très important de mettre également en avant les évènements petits ou grands du passé qui auraient très bien pu avoir leur place dans notre fil d’infos, s’il avait existé à l’époque. Parce que c’est aussi une manière de ne pas nous laisser emporter dans le flot continuel et abrutissant de l’« actualité » ou plus simplement de la comprendre... »

6. Qu’est-ce que le Petit Guide Lyonnais  ?
- Un espace (à mettre à jour) pour mettre en valeur les groupes ou initiatives anti-autoritaires du coin.
- Un espace pour que ces groupes ou initiatives puissent publier leurs outils d’information sur le web si elles n’ont pas de site internet (onglet "journaux").

7. En quoi consiste la « modération »  ?
- Lorsqu’unE personne propose un article (membre ou non de Rebellyon), il doit être "validé" par unE modère pour apparaître sur le site.
- Le/la modère relit l’article, et voit s’il correspond aux critères de publication (voir plus bas n°9).
- Le/la modère corrige les éventuelles fautes d’orthographe que la personne repère et assure un peu de mise en page si nécessaire (voir plus bas n°11), si elle en a le temps. L’article est alors validé et apparaît immédiatement sur le site.
- Le/la modère peut également contacter l’auteurE par mail ou dans le forum de l’article si tel ou tel aspect de l’article mérite d’être complété ou amélioré. L’article sera publié sur le site une fois les modifications faites, ou après discussion avec l’auteurE.
- Si le/la modère considère que l’article ne correspond pas aux critères de publication, l’article est alors refusé (avec la raison indiquée dans le forum de rédaction de l’article).

8. Qui s’occupe de la modération  ?
Toutes les deux semaines, aux réunions du collectif Rebellyon, une équipe d’au moins trois personnes est mandatée pour assurer la modération. Cette tâche tourne régulièrement entre les différentes personnes investies dans Rebellyon. Un bilan est établi pour chaque modération quinzomadaire afin de partager les expériences de chaque modère.

9. Quels sont les critères de publication d’un article dans la colonne de droite de la page d’accueil de Rebellyon ou "fil d’infos locales"  ?
- Qu’il soit local ou produit localement.
- Qu’il soit informatif et compréhensible (qu’on y apprenne quelque chose et qu’il soit lisible).
- Qu’il ait une perspective anti-autoritaire.
- Qu’il ne comporte pas d’éléments xénophobes, homophobes, racistes, diffamatoires (c’est-à-dire infondés et non argumentés), théologiques ou mystiques, sexistes ou révisionnistes, manipulatoires.
- Qu’il ne comporte pas aussi d’éléments donnés sous copyright, du spam, des publicités à but commercial ou électoral, des événements à but lucratif (sauf la solidarité, les soirées de soutien).
- Qu’il soit positionné dans la rubrique "Infos".

- Les analyses ou les coups de gueule sont aussi bienvenus, tant qu’ils ne sont pas diffamatoires ou insultants. Mais ces derniers, une fois validés, positionnés dans la rubrique "analyse et réflexion" apparaîtront alors dans la colonne de gauche de la page d’accueil de Rebellyon. Il en va de même pour les articles correspondant aux rubriques "mémoire" ou "à lire sur d’autres sites".

10. Comment un article arrive-t-il sur la colonne centrale de la page d’accueil  ?
- Dossiers : Parce qu’éventuellement beaucoup d’articles tournent ces derniers jours autour du même sujet (un évènement, un mouvement social...), et que la colonne centrale sert à les mettre en rapport les uns avec les autres. Membre ou non de Rebellyon, je peux proposer alors à la publication un court texte présentant les différents articles déjà publiés qui sera ensuite validé par l’équipe de modération.
- Articles : sont également mis dans la colonne centrale des articles rédigés spécifiquement pour Rebellyon ou que l’équipe de modération juge importants. Ils font partie de "la une".
- Un ou deux articles se retrouvent ponctuellement tout en haut de la colonne centrale pour être plus mis en valeur ou pour alerter le lecteur ou la lectrice. C’est ce qu’on appelle "la manchette".

11. C’est quoi "la mise en page"  ?
C’est ce dont s’occupe l’équipe de modération, entre autres, si elle n’a pas été faite par le ou la rédactrice, pour rendre plus accessible l’article.
- Faire apparaître les bons éléments de chaque article aux bons endroits.
- Le descriptif est important, à Rebellyon, car il sert ainsi à présenter en quelques mots l’article dans la page d’accueil ; il n’apparaît pas dans la page de l’article lui-même.
- Utiliser les "raccourcis" Spip pour mettre en valeur des passages, faire des intertitres, mettre en gras certains titres, certains passages, mettre en italique... Un petit mémo expliquant la mise en page pour la publication est disponible en cliquant sur un petit rond où se trouve un " ?".
- Corriger quelques fautes d’orthographe.
- Rajouter des illustrations, photos, images pertinentes avec le contenu de l’article. Un panel de contacts d’illustrateurs et autres graphistes à mettre en place pourrait rendre service... Un article donne quelques pistes pour trouver des illustrations sur internet.
- Enlever les adresses mail lisibles par les robots, et les crypter pour empêcher le spam. Écrire par exemple bidule (Arobase) bidule.net plutôt que bidule@bidule.net.

12. Qui s’occupe de la colonne centrale de la page d’accueil  ?
Cette colonne est gérée par l’équipe de modération, qui sélectionne les articles et valide les synthèses qui peuvent être proposées par n’importe quelLE rédacteur/rédactrice de Rebellyon.

13. Pourquoi Rebellyon ne fait pas partie du réseau Indymedia  ?
Au printemps 2004, plusieurs réunions ont eu lieu pour créer un Indymedia Lyon, mais ce projet n’a pas abouti.
Le manque de site alternatif à Lyon a motivé certains de cette ancienne équipe de monter Rebellyon.

Les spécificités de Rebellyon par rapport à Indymedia, c’est apparemment de privilégier le lecteur sur le rédacteur, avec :
- plus de lisibilité
- un effort de passer du temps par l’équipe de modères sur les articles proposés
- la vérification des sources
- une mise en forme et illustration éventuelle de l’article
- un rajout éventuel de liens internet...
De plus, plusieurs étapes sont nécessaires pour faire partie du réseau Indymedia. Cependant nous avons des contacts avec les sites Indymedia en France et avec certains autres de par le monde : par exemple nous les référençons dans "les amis médias libres" ou sedna à retrouver dans l’onglet "infos globales". Certains sites Indymedia nous référencent aussi.

14. Comment fonctionne la modération des forums de chaque article  ?
Un article plus détaillé décrit la modération des forums.


Des questions auxquelles on répondra peut-être un jour :
- Peut-on rajouter son groupe dans "le petit guide lyonnais" ?
- Que fait concrètement le collectif Rebellyon ?
- Comment rejoindre la "Rebellyon" ?
- Comment s’inscrire sur le site ?
- Pourquoi publiez-vous principalement des infos locales ou faites localement ?

D’autres articles sur le fonctionnement du site :

- Présentation, modération, fonctionnement :

- Participez !

- Contacter le collectif d’animation :

- Mais aussi :

Sans oublier quelques tutoriels bien pratiques.

Notes

[1Anti-autoritaires : personnes qui luttent pour un changement radical de la société dans un sens égalitaire, anti-hiérarchique, d’un socialisme anti-autoritaire.

[2Vous pouvez changer le mot de passe pour pouvoir vous en souvenir en allant, dans l’ESPACE COLLABORATIF, dans "Auteurs"/informations personnelles.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 19 avril 2012 à 18:36, par Firenze

    Sous quelle licence sont publiés les articles du site ? Peut-on les réutiliser, les modifier ? Doit-on mentionner leur provenance ? Peut-on les vendre ?

    Merci de votre réponse

  • Le 8 mai 2008 à 20:09

    dans une entreprise de nettoyage peut-on nous obliger a travailler le lundi de pentecote. merci de me renseigner

  • Le 27 février 2008 à 11:45

    ton patron et obligée de te déclarée dans un premier temp a l’urssaf et a la sécu même s’il né pa encore propriéter du magazin ce qui me semble bien louche

    Te paie t’il ?

    Ya t’il des camèra dan la boutique ? tu peu faire des copie et les garder sa seré en éventuelle preuve pour toi

  • Le 25 février 2008 à 18:53, par Ari

    Il est accessible à l’adresse http://rebellyon.info/backend.php3. Il fonctionne mais il faut qu’on l’améliore. Voilà voilà… Sinon, pour rappel, la page Sedna recense une bonne dizaine de fils rss de sites d’infos alternatives.

  • Le 25 février 2008 à 08:31, par marcelo

    Il m’avait semblé voir qu’un "fil RSS" était disponible pour rebellyon..
    Aujourd’hui que je voulais l’utiliser,ben je ne vois rien qui y ressemble...
    Pourtant SPIP gere le RSS d’emblée, non ? Qu’est ce qu’il en est ?

  • Le 20 décembre 2007 à 00:42, par ferker

    Voir l’article Non à la biométrie au collège de Tournon en Ardèche ! Vous y trouverez quelques liens (exemple Pièces et main d’oeuvre basé à Grenoble), et le tract de Tournon avec ces références :

    Association Contre la Biométrie à l’Ecole - 07 : 8, rue Boissy d’Anglas 07240 Vernoux.
    acbe07(at)no-log.org
    Un dossier de presse est à votre disposition sur acbe07.poivron.org.

  • Le 19 décembre 2007 à 11:09, par blandine charrue

    Bonjour,
    plusieurs associations dans le pays de Gex (01) organisent une conférence débat en fevrier sur les fichiers base éleves leur dangers et leur conséquences. Votre point de vue est le notre, or nous cherchons un intervenant , pouvez-vous nous proposer des personnes connaissant le probléme et prêts à venir l’exposer ?

  • Le 29 novembre 2007 à 14:04

    Salut,

    Vous ne faites pas allusion à vos outils fonctionnels dans cette page (mis-à-part un forum, du coup je me demandais, est-ce que vos mailing listes sont en accès public (pour s’inscrire je veux dire) ? Et est-ce que les archives peuvent être consultées par tout le monde ?

    Si ce n’est pas le cas pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez fait ce choix ? Qui peut peut-être garantir un anonymat relatif des participant.e.s au projet mais qui rend le fonctionnement du collectif un peu "opaque" ?

    Par ailleurs, est-ce que vous refusez parfois des articles ? Si c’est le cas, peut-on voir quels articles ont été refusés et pourquoi ?

    Merci et bonne continuation...

  • Le 24 novembre 2007 à 16:07

    La page de login avait un souci… C’est réparé. Il suffit donc de cliquer sur "publier" puis "mot de passe oublié" et de rentrer le mail utilisé lors de l’inscription. Tu recevras ensuite rapidement ton mot de passe sur ton mail.

  • Le 24 novembre 2007 à 12:06

    Quand on est inscrit et qu’on on a paumé son mot de passe comment on fait bordel a cul ?

  • Le 18 novembre 2007 à 03:21

    Toute petite remarque sémantique : je pense préférable d’utiliser d’utiliser « erreurs d’orthographe » plutôt que « fautes ». Ce dernier terme a une certaine origine biblique et craint quand même pas mal.

  • Le 13 novembre 2007 à 18:50, par may.aa

    Bonjour,
    J’aimerais savoir où en est l’avancée du ferroutage entre lyon et turin au jour d’aujourd’hui ?
    Merci de votre réponse rappide.

  • Le 21 février 2007 à 09:50, par BRUN

    C’est très bien de s’occuper des sans abris
    mais ne serait-il pas mieux de prévoir pour
    ceux qui vont être sans abri ?
    Ex : une personne qui habite chez ses parents, le père retraité depuis 5 ans, la mère retraitée dans 1 an, plus de logement pour le ou les enfants, donc dans la rue même avec un travail !

  • Le 5 janvier 2007 à 18:55, par Ignition

    Le plus près que je vois c’est Indymedia Nantes

  • Le 5 janvier 2007 à 17:23, par le gal isabelle

    je voudrait savoir si votre association existe a lorient 56 dans le morbhihan pour pouvoir faire bouger certaine choses voir par rapport a d autre associations cest a dire des injustices

  • Le 10 décembre 2006 à 14:41, par BOULLEN LI

    Je suis pendant 2 semaines de la période d’essai pour un contrat CNE, mais je n’ai toujours pas eu mon contrat de CNE (même la période d’essai). A la fin, le patron dit moi qu’il ne m’embauche pas. Comment je dois faire ?

  • Le 29 novembre 2006 à 15:42, par Fred

    Salut,

    Tu peux te trouver dans deux situations :

    * Le patron ne t’as pas déclaré avant l’embauche aux organismes de
    sécurité sociale. Tu es considéré en travail dissimulé (travail au noir) ce
    qui est illégal. C’est ton employeur qui est dans l’illégalité et le
    travail illégal est fortement sanctionné (et l’entreprise et la personne
    physique).
    Même si tu n’es pas déclaré les dispositions ci-dessous s’applique.

    * Le patron t’as déclaré et doit te remettre alors une copie de la
    déclaration.

    Le contrat de travail doit être écrit sinon il est considéré comme un CDI
    Le CNE bien qu’étant un CDI doit être écrit avec une mention permetant
    d’identifier que c’est un CNE. Dans le cas contraire l’employeur ne peut
    se prévaloir des règles propres au CNE.

    Dans le cas d’un CDD le contrat écrit doit être remis dans un délai de 48h
    maximum après l’embauche.

    Donc puisque ton contrat de travail n’est pas écrit et que tu travailles
    depuis un mois, tu es en CDI normal.

    Maintenant tu as plusieurs stratégies suivant ce que tu veux faire.

    - Si ça ne te dérange pas d’être en CNE et que tu ne souhaites pas entrer
    en conflit avec ton employeur, tu peux lui rappeler la loi et les risques
    qu’il encourt pour qu’il te remettre rapidement ton contrat.

    - Si tu estimes qu’il essaye de t’escroquer et que tu souhaite tirer la
    situation à ton avantage, sachant qu’en contraignant ton employeur cela
    aura des répercutions sur l’ambiance et le déroulement de ton contrat de
    travail.
    Tu peux informer ton employeur que tu te considères en CDI normal puisqu’il
    n’y a pas de contrat écrit et demander la déclaration d’embauche.
    Suivant sa réponse, tu peux faire un recours au conseil de prud’homme en
    référé pour faire qualifier ton contrat de travail en CDI normal, demander
    la remise de document obligatoire (la déclaration d’embauche, les fiches
    de paie...) et le paiement de toutes tes heures de travail

    Pour cela tu devras prouver que tu as bien travaillé pour lui :

    - décalaration d’embauche
    - promesse d’embauche
    - fiche de paie
    - témoignage de client, collègue
    - document à ton nom : facture, devis...
    - présence sur le lieu de travail (si le lieu n’est pas à lui il peut faire
    porter la responsabilité au propriétaire du lieu)

    Fred

  • Le 27 novembre 2006 à 13:32, par KANESHIRO

    Bonjour.

    Je vous écris car je me pose pas mal de questions.

    J’ai débuté mon travail il y aura 1 mois le 28 Novembre, en tant que responsable boutique d’un taxiphone.

    Mon patron m’a précisé qu’il s’agirait d’un CNE avec pèriode d’essai d’un mois.

    Je travaille environ douze heures par jour, parfois plus.

    Le probleme c’est que la boutique n’appartient pas encore à mon patron car il est en train de la racheter, il doit donc obtenir le CABIS et m’a précisé qu’il serait inutile de me faire signer le contrat tant que ce problème ne serait pas arrangé car mon contrat n’aurait aucune valeur.

    Je suis dans une situation délicate car n’ayant pas d’expèrience dans ce domaine "responsable boutique", je ne sais quels sont mes droits.

    J’ai conscience du fait que s’il veut me virer demain,je n’ai aucune preuve à apporter quand à d’éventuelles réclamations.

    Que faire ? Pourriez vous m’aider ?

    Merci à toute personne pouvant m’éclairer à ce sujet car je ne sais plus quoi faire.

    Dois-je me taire en attendant ledit contrat ?

    Sincèrement.

  • Le 24 septembre 2005 à 16:09, par Rebellyon

    Nous venons de rajouter le point 13 de la FAQ pour commencer à te répondre... Voilà...

  • Le 19 septembre 2005 à 15:02, par alex

    bonjour
    je voulais savoir pourquoi n’existait il pas d antenne indymedia a lyon, si votre site était distinct d’indymedia par choix ou par hasard (et si par choix, pourquoi ?)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Médias » :

Mégaphone ! : message pour les prisonnières/prisonniers !

Laissez des messages téléphoniques aux détenu⋅e⋅s de la région lyonnaise. L’émission La Petite Cuillère, sur Radio Canut de 20h à 21h les 2e, 4e et 5e jeudis du mois, diffuse des messages aux détenu⋅e⋅s de la région lyonnaise. Mode d’emploi...

> Tous les articles "Médias"