Site collaboratif d’infos alternatives

Un camarade grièvement blessé dans le Val de suse

No Tav 16 compléments

Une offensive policière a été lancée ce lundi matin pour agrandir le chantier du TAV à la Baita Clarea dans le Val Susa. Un nombre impressionnant de policiers et de militaires ont été déployés dans le but de continuer le projet du TAV avec la volonté de frapper fort le mouvement, de faire mal. Cette offensive confirme les paroles de Manganelli, le chef de la police italienne, qui a déjà annoncé la couleur : « nous ne sommes pas satisfaits de la façon dont se passent les choses, la prévention n’a pas fonctionné, ils [les opposants] cherchent un mort... ».

75 000 personnes avaient manifesté samedi dans le Val Susa contre le projet Lyon-Turin (voir le compte-rendu).

[rouge]—> Mercredi 29.02, action de soutien à Lyon[/rouge].
[rouge]—> Jeudi 01.03, La lutte contre le Lyon-Turin bloque les trains à la Part-Dieu[/rouge].

A lire également sur Rebellyon :
- Lavanda
- Autour du No TAV du 24 février au 4 mars à Torino
- Les arrêtés des NO TAV protestent dans leur prison. Traduction de leur lettre

Luca Abbà, résistant No-Tav, est monté sur un pylône électrique pour essayer de ralentir l’opération industrialo-militaire. Un flic est monté pour le faire descendre, manœuvre totalement assassine, sans filet ni outil de protection. Luca, après avoir annoncé qu’il ne se rendrait pas, a grimpé un peu plus haut et a pris une forte décharge électrique, faisant une chute d’une dizaine de mètres. Luca est grièvement blessé et a été plongé dans un coma artificiel. Après sa chute, la zone du chantier a été entièrement bouclée, et les travaux ont continué . La responsabilité des forces de l’ordre est irréfutable. Flics assassins.Des réactions immédiates de solidarité s’en sont suivies dans toute l’Italie :

JPEG - 107 ko
Ce soir le 27 à Pise
Le tav ne nous amènera pas à Lyon en 5 minutes mais à Athènes ! No TAV
Il est impossible de nous arrêter ! Luca on est avec toi

- 11h. Appel à une grève générale de 24h de la part du CUB Turin (Confédération Unitaire de Base) et de la Confédération des Travailleurs de Base COBAS de la basse vallée de Suse.
- 11h. Les lycéens de Oulx interrompent les cours et bloquent la station ferroviaire.
- 11h30. Les No-Tav rassemblés à Bussoleno ont bloqué l’autoroute et la route nationale SS25.
- 12h. D’après les médecins et les camarades à l’hôpital, Luca risque de mourir. Il est actuellement en coma artificiel.
- 12h15. Les camarades ont également bloqué la deuxième route nationale de la vallée, la SS24, et cherchent à empêcher la relève des flics d’arriver au chantier. Les flics sont en train de passer par Sestrières.
- 12h30. Confirmation de la présence d’une quinzaine de No-Tav qui résistent encore à la Clarea.
- 14h35. Plusieurs témoins ont vu des convois militaires et des blindés partir de Turin.
- 15h37. Les quinze camarades arrêtés ont été relâchés par la police et ont rejoint Giaglione. Ils confirment que la Baïta n’a pas encore été détruite : elle est encerclée de barbelés.
Un camarade raconte sur Radio Blackout cette journée très difficile. Les policiers se foutaient de leur gueule pendant que le camarade gisait au sol. L’ambulance a mis 50 minutes à arriver.
Ils se sont également moqués d’un camarade en fauteuil roulant qu’on a dû transporter dans nos bras.
Sur la route des gorges, il y a trois nouveaux barrages.
Les troupes bivouaquent en Val Clarea.

JPEG - 92.4 ko
En réaction blocage gare Rome

- 18h. La gare centrale de Rome, Termini, est bloquée. Les manifestants se sont postés à plusieurs endroits de la ville pour occuper les voies de chemin de fer. Dégradation d’un TGV. Parti de la gare, le cortège a ensuite bloqué une place de Rome. Blocage de la circulation. Les manifestations continuent. A Bussoleno, ce soir les deux routes nationales et l’autoroute sont bloquées, sur l’autoroute les gens s’apprêtent à y passer la nuit. A Bologne, occupation de la gare, blocage des voies. Déploiement important des forces de l’ordre. Un cortège s’est formé, blocage de la circulation.

JPEG - 93.5 ko
Gare de rome le 27

A Florence, une centaine de personnes ont manifesté devant la préfecture. Banderoles « la vallée résiste, giù le mani della valsusa ». Tentative d’occuper la gare, mais les flics étaient déjà présents, occupation des voies de tram.

JPEG - 93 ko
Le 27 dans la gare de Pise

A Pise, la gare a été bloquée une quarantaine de minutes.

A Milan, quelques centaines de manifestants sur une place, blocage de la circulation. Cortège de 500 personnes, fumigènes lancés contre la rédaction du quotidien Libero.

JPEG - 75.6 ko
Blocage Rome 27 au soir

A Gênes, une centaine de personnes se sont retrouvées devant la préfecture, avec une banderole « maintenant et toujours, résistance », puis cortège dans les rues.

A Palerme, le secrétaire du Parti Démocrate s’est fait chahuté sous les cris de « honte » et « giu le mani della valsusa » (bas les pattes du val de suse). gare bloquée pendant une heure par un groupe d’étudiants.

A l’Aquila, rassemblement d’une trentaine de personnes dans le centre historique.

Manifestations à Ancone et Cagliari.

JPEG - 38.9 ko
Blocage A32 (Turin-France)

Les sites de la police et des carabiniers ont été hackés (tango down) par Anonymous.

A Bardonecchia, sur l’A32 entre Turin et Susa, une centaine de personnes avec des couvertures bloquent à l’aide de pneus et d’arbres.D’autres personnes partent pour faire un blocage à Oulx, pour empêcher la relève de flics.

Devant l’hôpital où a été admis Luca, des photographes se font malmener.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 8 mars 2012 à 10:18, par A

    SOLIDARITÉ AVEC LA LUTTE EN VAL DE SUSA

    Assemblée Générale No-TAV/No-TGV, dimanche 11 mars à 18h30, Espace Louise Michel, 42 rue des Cascades, métro Pyrénées/Joudain, Paris.

    Contre la logique de la grande vitesse

    En Italie, depuis plus de 20 ans, un mouvement s’oppose à la construction d’une nouvelle ligne de train à grande vitesse (TAV) Turin-Lyon qui devrait passer, en détruisant le territoire, par la Val Susa, une région montagneuse à côté de Turin. La bataille NO TAV est une lutte contre la volonté d’imposer des grandes œuvres. Mais c’est aussi une bataille contre la dévastation du territoire sans aucune considération de la population locale ou pas. C’est s’opposer à une œuvre millionnaire franco-italienne qui n’a comme objectif que de transporter des marchandises et d’ouvrir de nouveaux marchés en suivant les directions européennes. Le mois dernier, il y a eu une imposante rafle politico-judiciaire contre ce mouvement, avec plus de 30 arrestations pour essayer d’affaiblir la résistance et la diviser entre « bons » et « mauvais » manifestants. La réponse à cette tentative a été une manif’ de 70.000 personnes qui ont voulu exprimer leur solidarité avec les arrêtés et ainsi affirmer leur volonté de continuer la lutte.

    Deux jours après, un nombre impressionnant de flics et de militaires sont envoyés dans la Vallée pour permettre l’élargissement du chantier. Dans cette opération, Luca, un des rebelles, reste gravement blessé à cause d’une manœuvre assassine menée par la police. La riposte du mouvement a été ferme : dans la Vallée, des grèves spontanées dans certaines usines et écoles, des occupations de l’autoroute A32 et de deux nationales pendant deux jours ont eu lieu. Dans le reste de l’Italie et même à l’étranger, des actes de solidarité ont eu lieu, comme des manif’ sauvages et des blocages de trains. L’ État a répondu avec une offensive policière massive : violente expulsion des NO TAV qui occupaient l’autoroute, perquisitions et chasse à l’homme dans plusieurs villages, vitrines de bars et voitures cassées pour intimider la population locale. En solidarité, la réponse dans les autres villes italiennes n’a pas tardé à arriver. Du Nord au Sud, des milliers de personnes ont exprimé leur rage : des barricades ont bloqué les autoroutes de Palerme et de Bologne mais aussi les gares de Naples et de Milan. A Gênes, l’activité du port a été arrêté pendant qu’à Rome les manifestants envahissaient les rues… La résistance du Val de Susa, loin d’être l’expression d’un malaise local, est plutôt la marque d’un refus radical des logiques économiques et politiques imposées par un système qui exploite et détruit territoires et populations. Le projet du Tav s’inscrit dans la logique du système capitaliste, qui exploite toujours plus et réduit tout en marchandise.

    Le tav est donc partout ! On le retrouve dans les pratiques de répression et de contrôle social. on peut repérer des cas de cette logique en France : la volonté d’imposer la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, la construction de centrales nucléaires, et la militarisation des quartier populaires.

    Une façon importante de continuer à faire vivre la lutte est de la faire sortir de la Vallée, la décentraliser, donc l’amener ailleurs.

    Solidaires et complices avec Luca et les inculpé(e)s de la lutte NOTAV !

    Organisons-nous et faisons exploser notre rage !

    LIBERTE’ POUR TOU(TE)S !

    Assemblée Générale No-TAV/No-TGV, dimanche 11 mars à 18h30, Espace Louise Michel, 42 rue des Cascades, métro Pyrénées/Joudain, Paris.

    http://notavfrance.noblogs.org/post/2012/03/07/solidarite-avec-la-lutte-en-val-de-susa-con

  • Le 7 mars 2012 à 14:58, par Agora

    Article France24 :

    http://observers.france24.com/fr/content/20120302-transports-tgv-tav-lyon-turin-france-italie-europe-notav-police-manifestations

    P.s : A noter les propos des verts (savoie) a propos de la presence importante de
    nos compagnons(es) Italiens qui semble indisposer son representant(politique politicienne oblige).

    Image hébergée par servimg.com

  • Le 7 mars 2012 à 10:58, par vineland

    Hier après-midi la RAI (television d’état italienne) a été occupé symboliquement pour protester contre la façon dont les médias italiens participent à la criminalisation du mouvement no tav, sans laisser d’espace aux raisons amenées par les gens de la val di Susa et pas que, qui s’opposent à une oeuvre dangereuse et inutile.
    Une fois à l’intérieur, on a demandé et on a obtenu d’envoyer un texte écrit par nous memes du fax du siège Rai. Cette action est la suite de la manif de samedi après midi où une centaine de manifestants notav se sont réunis devant le Centre Pompidou et ont defilé jusqu’à Place du Chatelet.

    Pour lire le texte (en italien) ici :
    http://www.notav.info/top/occupata-sede-rai-di-parigi-in-sostegno-alla-lotta-no-tav%E2%80%8F/

  • Le 4 mars 2012 à 16:12, par Agora

    La mobilisation s’amplie en Italie,manifestations,rassemblements,occupations etc.. permanents....
    Ainsi samedi 3 mars nombreuses actions se sont dérouler dans une quarantaine de villes et également en Europe(Angleterre,Irlande,Suisse,Hongrie,France)

    Sara Durà !

    Prochains rendez vous decider lors de l’assemblée vendredi 2 mars a Bussoleno.

    ** Tutti i giorni da lunedì 5 marzo ore 18.00 Bussoleno piazza mercato appuntamento di lotta e discussione

    Sabato 3 marzo ore 16.00 Bussoleno piazza del mercato appuntamento di lotta

    Domenica 4 marzo ore 12.00 Giaglione campo sportivo polentata ore 14.00 passeggiata verso la val Clarea

    Martedì 6 marzo Torino delegazione no tav chiede incontro con Napolitano

    Giovedì 8 Marzo donne no tav in movimento

    Venerdì 9 marzo Roma delegazione no tav allo sciopero Fiom

    Domenica 11 Marzo presidi presso le carceri dove sono detenuti i notav e presidio presso il Cto di Torino dove è ricoverato Luca

    Image hébergée par servimg.com

  • Le 3 mars 2012 à 09:00, par Resistenza

    La mobilisation et la solidarité a la lutte No Tav continue avec pour aujourdhui(3mars)
    (Manifestations,rassemblements,occupations,assemblées etc..) en Italie et en Europe
    (Angletere,Hongrie,Suisse,Irlande,Espagne,France .....)

    L’assemblée tenu hier soir a Bussoleno(Val Susa) devant plus de mille personne a decider
    en autre d’intensifier la mobilisation et actions sur le terrain.

    Sara Dura !

    Image hébergée par servimg.com

  • Le 2 mars 2012 à 12:22, par Resistenza

    Ci joint Video( barrage autoroute) 28 fevrier

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=TGrCZ11xhTA#!

    Image hébergée par servimg.com

  • Le 2 mars 2012 à 08:47, par Resistenza

    C’est dans plus de 50 villes que se sont dérouler manifestations,rassemblements,occupations,barrages autoroutes et routes en soutien
    a la lutte No Tav. Une belle demonstration de force et de mobilisation qui inquiete
    le gouvernement Italien.

    La lutte continue avec une greve generale a venir.

    Photos occupation et barrage autoroute cette nuit(affrontements et blessés)
    http://torino.repubblica.it/cronaca/2012/03/01/foto/bussoleno_l_assemblea_poi_in_corteo-30790672/1/

    Photo occupation gare de Turin
    target="_blank" >Image hébergée par servimg.com

    Image hébergée par servimg.com

  • Le 1er mars 2012 à 16:23, par Anarchia

    Grande mobilisation :

    1er mars : journée de blocages dans toute l’Italie

    Liste non definif :

    A partire dalle 18, blocchiamo tutto in solidarietà alla lotta No-Tav.

    Ecco gli appuntamenti, se organizzi qualcosa faccelo sapere che aggiungiamo. La lista è in continuo aggiornamento.

    Vernetto 18.00 località tra Bussoleno e Chianocco, Val di Susa

    Ancona 18.00 Stazione

    Bari 18.00 piazza Prefettura -concomitante al corteo migranti

    Bergamo 18.00 Piazzale Marconi

    Bologna 18.00 piazza Maggiore

    Bologna 19.00 e 21.00 Facoltà Scienze Politiche Occupata aperitivo e assemblea

    Brescia 18.00 piazza della Loggia

    Brindisi 18.00 piazza Vittoria

    Cagliari 18.00 piazza della Repubblica

    Campobasso 18.00 piazza Prefettura

    Catania 18.00 piazza Università

    Cassino 18.00 (prov. Frosinone) Stazione ferroviaria

    Cremona 18.00 assemblea per decidere il da farsi CS Dordoni-Via mantova 7

    Empoli 18.00 piazza Don Minzoni

    Ferrara 18.00 cos Ercole I d’Este

    Firenze 18.00 Ponte al Pino

    Genova 18.00 davanti alla Prefettura – Largo Eros Lanfranco

    La Spezia 17.30 piazza Europa

    Lecce 16.00 assemblea (luogo da confermarsi)

    Lucca 17.30 Baluardo San Colombano (davanti stazione fs)

    Mantova 18.00 assemblea cittadina – Spazio sociale LaBoje !

    Messina 16.30 davanti al Comune

    Milano 18.00 Stazione centrale sotto i cartelloni

    Modena 18.00 Stazione

    Napoli 18.00 Palazzo Giusso – Università Orientale

    Novara 18.00 piazza Garibaldi piazzale davanti alla stazione

    Padova 17.30 piazza Antenore

    Palermo 17.00 rotonda di via Oreto

    Parma 18.00 Stazione ff ss

    Perugia 17.00 piazza Italia davanti la Prefettura

    Pistoia 18.00 piazza Gavinana

    Pisa 18.00 Logge dei Banchi

    Reggio Emilia 18:00 davanti a Banca Intesa su Corso Garibaldi

    Roma 16.00 assemblea alla Sapienza – Fisica

    Savona 18,00 Corso italia angolo Via Paleocapa

    Salerno 18.00 piazza Portanova

    Taranto 18.00 via Anfiteatro davanti la Prefettura

    Torino 17.00 tangenziale ingresso Rivoli (cso Susa) – merenda sinoira !

    Torino 18.00 via Verdi sotto la RAI

    Trento 18.00 piazza Duomo -assemblea cittadina

    Trieste 18.00 piazza Unità sotto palazzo del Comune

    Image hébergée par servimg.com

  • Le 1er mars 2012 à 14:59, par Agora
  • Le 1er mars 2012 à 08:38, par A

    Nouvelle nuit d’affrontements plusieurs blessés de par et d’autre.

    http://multimedia.lastampa.it/multimedia/torino/lstp/123034/

    Image hébergée par servimg.com

    Image hébergée par servimg.com

  • Le 1er mars 2012 à 03:45

    La fin de la première occupation de l’A32 pour cette année 2012. 56 heures d’occupation, 15 feux, 8 barricades,40 panettones et une présence allant d’une centaine de personnes (vers les 6h du matin) à plusieurs milliers. L’expulsion a eu lieu en fin d’aprés midi, avec près de 500 flics et s’est terminé vers les 21h. Etant tout d’abord repoussé jusqu’au haut de l’entrée de l’autoroute plusieurs centaines de No TAV ont fait blocs pour éviter la prise du rond point de chianocco.Un milliers était en contre bas. 3 camions lanceur d’eau, des dizaines de lacrymo et les coups de tonfas ont eu raison des manifestants. Le plus époustouflant dans tout ca : la poursuite des manifestants le long de la statale 25 : Les sbiri ont brisé les vitres des voitures garées tout du long et sont rentrés dans un restaurant où s’était réfugié une poignée de No Tav à travers les vitres.Voici les images :http://video.repubblica.it/dossier/...

    La veille au soir 3 voitures de No Tav ont flambé...une camionnette maquillé en truc alimentaire a été découverte. A son bord, deux individus parlant d’abord de vouloir rejoindre une bled pour un quelcquonque marché. Doutant de la sincérité des protagonistes, la porte arrière a été ouverte et du matériel d’écoute fut découvert.Ils finissent par se justifier en disant qu’ils travaillent pour Il Corriere.On découvre le lendemain dans la stampa, que des jourmalistes ont été agréssé.

    L’assemblée de ce soir a déclaré reprendre l’autoroute demain a 18h.Le rendez-vous est fixé à la place du marché de Bussoleno. Un appel a multiplier les actions partout à travers le pays et à l’étranger a été relancé.

    On compte 5 arretéEs et une dizaine de blessé.

    JEUDI 1 MARS 18H PLACE DU MARCHE BUSSOLENO

  • Le 29 février 2012 à 20:27, par Resistenza
  • Le 29 février 2012 à 20:21, par Resistenza

    No Tav : Sara durà

    Barrages sur autoroutes et affrontements avec la police

    Vidéo : http://video.repubblica.it/dossier/battaglia-no-tav/blocco-notav-la-polizia-libera-la-carreggiata/89173/87566?ref=HREA-1

    Image hébergée par servimg.com

  • Le 28 février 2012 à 21:13, par A

    La mobilisation continue dans toute l’italie.

    Plusieurs autoroutes et routes menant a Val Susa occuper,affrontements avec la police.

    Sara durà

    Photos : http://multimedia.lastampa.it/multimedia/in-italia/lstp/122774/

    Image hébergée par servimg.com

    Image hébergée par servimg.com

  • Le 28 février 2012 à 18:12, par A

    No Tav – Seconde journée de résistance (28 février) Lors de cette seconde journée de résistance, après une nuit sur les barricades sur tous les accès routiers vers la « zone d’intérêt nationale », les forces répressives reprennent du terrain. Vers deux heures du matin les barricades enflammées de Salbertrand ont été démantelées, et vers midi aujourd’hui celles à la hauteur de Chianocco (A32, nationales 24 et 25) l’ont été également à l’aide de canons à eau et de pelleteuses, après avoir été enflammées elles aussi à l’arrivée de la flicaille. Ils ont repris position, mais ils sont toujours là comme forces d’occupation et seront donc toujours confrontés à une opposition sans peur.

    Vers 12.30, au cours de l’opération de Chianocco les Valsusains ont avancé avec les mains levées vers les troupes, qui les ont dispersés à coups de matraques - écouter l’audio sur Radio Blackout : http://www.informa-azione.info/file...

    Le rassemblement est prévu à Bussoleno sur la place du Marché à 18.00

    Entre temps les blocus de Chianocco se sont reconstitués sur les nationales 24 et 25 et sur la bretelle d’autoroute. L’autoroute est bloquée entre Avigliana et Susa dans les deux sens. IL Y A DONC UN APPEL A VENIR GROSSIR LES RANGS

    Pour des mises à jour en temps réel (en italien) : notav.info e Radio Blackout

    Traduit depuis informa-azione

    Quant à Luca, il est maintenu dans le coma au moins jusqu’à la fin de la semaine, son état de santé s’est à peu près stabilisé. Des blocages, cortèges, rassemblements ont lieu dans toute l’Italie. Les Anonymous ont attaqué les sites des Carabinieri et de la Polizia

  • Le 28 février 2012 à 12:31, par Resistenza

    Grande mobilisation avec de nombreuses manifestations,rassemblements,occupations... dans toute l’Italie.

    Barrages de plusieurs autoroutes et routes menant a Val Susa, affrontements ce
    matin avec la police ce matin.

    N’ésiter pas a temoigner votre solidarité internationale en interpellants les representations Italiennes(ambassade,consulats,instituts culturels etc..) tout
    rassemblements,occupations et manifestations seront les bienvenues.

    Resistenza/Resistance !

    Infos direct 24h/24h sur Radio Blackout

    http://radioblackout.org/

    Tel:0039 0112495669

    Image hébergée par servimg.com

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

> Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

Maurice Kriegel-Valrimont, jusqu’au bout l’esprit de rébellion

Le mercredi 2 août 2006, le grand résistant français Maurice Kriegel Valrimont s’est éteint à Paris à l’âge de 92 ans. Toute sa vie, il a voulu changer le monde, avec succès assez souvent. À Lyon, Maurice prend le nom de Valrimont, et réussi, avec d’autres, à organiser l’unité des mouvements de résistance...

> Tous les articles "Globalisation - capitalisme"