Covid-19

Infos locales Médias

Lancement de la plateforme « Rebelix » pour regarder tous les meilleurs films de l’Ultra-Gauche ... le 1er avril

Face à l’épidémie de COVID-19, beaucoup luttent chaque jour sur le terrain médical et social pour sauver des vies. Mais il y a aussi des profiteurs de « guerre ». Les politiques sécuritaires bien entendu, qui profite de la situation pour faire passer de nouvelles lois liberticides, mais aussi tout une industrie dématérialisée liée aux GAFAM qui engendre actuellement des milliards de bénéfice sur notre confinement. C’est pourquoi, afin d’arrêter d’engraisser Netflix, Amazon Prime, Disney +, etc. Rebellyon lance « Rebelix », la première plateforme de visionnage en ligne de contenu 100% gratuit.

Mise à jour :

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

L’Amérique Latine, entre mesures drastiques et sourde oreille

L’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud sont tiraillées, entre d’un côté des quarantaines et de l’autre des gouvernements sceptiques qui refusent d’admettre la gravité de la situation. Ces derniers souhaitent préserver leur économie au détriment des plus pauvres. Les quarantaines sont faites sans mise en place de politique sociales d’ampleur qui puisse répondre à toutes celles et ceux qui, faisant partie de l’économie parallèle et vivant de l’argent gagné au jour le jour ne pourront survivre sans mettre un pied dehors.

A lire sur d’autres sites

« Je suis irresponsable ! » : lettre aux bon·ne·s citoyen·ne·s si soudainement altruistes

J’ai écrit cet article comme un geste d’autodéfense intellectuelle. Je voulais réagir à l’air ambiant présent sur les plateaux télé, sur les conversations Facebook et même dans les bavardages entre ami.e.s. Une petite musique s’est doucement installée dans ma tête, me convaincant de mon propre héroïsme à rester cloîtré chez moi comme si le virus allait se répandre au moindre pas que je poserais à l’extérieur. Je trouve qu’il y a un fond de doctrine néolibérale qui doucement se répand et qui vient nous persuader de notre responsabilité individuelle dans la crise.

Vie du site Rebellyon

Comment s’organiser en ligne ? Une brochure pour lutter !

En peu de temps, le virus Covid-19 a complètement changé l’organisation de nos luttes. L’incertitude est grande, personne ne sait ce qui nous attend ensuite. Une chose est sûre, les plus précaires sont toujours plus exploité·es et l’étau sécuritaire se ressert encore plus. Face à cela, s’organiser devient encore plus vital. Même si une partie de l’organisation de l’activisme se faisait déjà à distance depuis longtemps, les réunions physiques, en petit comité ou en Assemblée Générale restaient pourtant le lieu privilégié des prises de grandes décisions. Face à l’impossibilité de maintenir ces réunions physiques, nous souhaitons transmettre ici notre expérience d’une organisation 100% à distance grâce à des outils libres qui garantissent au mieux possible notre sécurité et celle de nos camarades.

Infos locales

Parcoursup et coronavirus : la machine à tri ne connaît pas d’arrêt !

Alors que l’ensemble de la population est confrontée à une crise sanitaire d’une ampleur inédite qui nécessite une mise à l’arrêt de quantités d’activités, le Ministère ne semble pas décidé à arrêter la machine à tri social qu’est Parcoursup. Les conseils de classe se déroulent sur tout le territoire, y compris sous des formes non réglementaires (absence des délégués élèves et parents) et la plateforme Parcoursup n’est pas mise en suspens. SUD éducation n’a cessé de dénoncer l’existence de cette plateforme qui ne fait qu’accentuer le tri social – ce que confirme même la cour des comptes ! – et la dénonce d’autant plus que cette machine opaque s’exerce avec encore moins de contrôle.

A lire sur d’autres sites Médias

La gazette des confiné.e.s #3

Depuis plusieurs jours, les médias tournent en boucle. Le docteur Raoult est-il ou non un génie ? La chloroquine est-elle un remède miracle au coronavirus ? Y a-t-il 1312 morts du coronavirus en France à 13h00 ou 1300 à 13h12 ou les deux ? A toute ces questions, la gazette vous donne quelques arguments pour trancher le débat une bonne fois pour toutes... et changer de sujet !

Infos locales Travail / Précariat / Syndicalisme

Veille sanitaire du BTP : outil de lutte contre la reprise des chantiers

Alors que le gouvernement veut remettre de force les chantiers du BTP en route, la CGT « Unité BTP » poursuit sa veille sanitaire et vous informe sur les procédures à suivre pour utiliser son droit d’alerte puis de retrait ! Parce que nous ne sacrifions pas notre santé pour assurer les profits de quelques-uns, notre mot d’ordre est clair : Aucun·e travailleur·euse du BTP sur les chantiers ! Ne restez pas seul·e et isolé·e si on vous demande de reprendre le travail. Faîtes vous connaître et contactez nous !

Infos locales

Communiqué de l’intersyndicale du Rhône du 26 Mars

Les Unions départementales CGT, CNT, CNT-SO, FO, FSU et Solidaires du Rhône seront particulièrement vigilantes pour que l’état d’urgence sanitaire ne se transforme pas en état d’indigence sociale et nous dénonçons les dérogations, adoptées le 21 mars, au Code du Travail en ce qui concerne les droits à congé, la durée du travail... malgré la crise sanitaire et le confinement elles resterons mobilisées pour faire face, en responsabilité sur le terrain de la défense des intérêts des salarié·es et de la population, à cette crise sanitaire sans précédent.

A lire sur d’autres sites

Coronavirus : 5 mesures d’urgence

Face à la crise sanitaire majeure qui frappe le monde entier, nous ne pouvons nous contenter de dénoncer l’inaction du gouvernement, ou de respecter les – nécessaires – mesures de prévention. Alors que les ravages du néolibéralisme et de la destruction des services publics sont désormais des évidences aveuglantes, il s’agit aujourd’hui à la fois de mettre en accusation le système qui a rendu possible une telle situation, et de mettre en pratique de nouvelles formes d’organisation collective.

A lire sur d’autres sites Capitalisme / Consumérisme

Une crise d’ampleur internationale : le responsable, c’est le capitalisme !

En trois mois, le coronavirus s’est étendu à près de 170 pays, au total plus de 200 000 cas de Covid-19 ont été confirmés ainsi que 9 000 décès selon l’OMS. À l’origine de cette crise sanitaire, c’est bien le capitalisme qui est en cause et notamment l’industruie de la viande qui, en plus des conditions sanitaires dégradées, induit des déforestations. Ces dernières détruisent l’habitat d’animaux vecteurs de maladies. Ces facteurs favorisent ainsi l’entrée en contact des virus avec les populations humaines. L’organisation actuelle de l’économie et des échanges a accéléré la propagation du virus à l’échelle mondiale. La concurrence et la course au profit entre capitalistes ont retardé et limitent les mesures sanitaires dans de nombreux pays. Et les conséquences de cette pandémie seront encore plus dramatiques dans les régions dominées économiquement.

Infos locales Médias

[Podcast] Enfermé.es dedans avec Mayday

Tentes de l’armée, blizzard dans les micros, posture de maréchal, mercredi soir tu as peut-être regardé la mise en scène grossière du guignol et manqué la diffusion de Mayday sur Radio Canut.
Allez, on t’en veut pas, aujourd’hui tu peux réécouter notre podcast, on nous a dit qu’il faisait beaucoup de bien !

A lire sur d’autres sites

Justice : quand l’État instrumentalise la crise sanitaire pour asseoir sa politique sécuritaire

Comme dans tous les secteurs, l’épidémie a pris de cours l’institution judiciaire. Les normes sanitaires dans les tribunaux, les commissariats et les lieux de privation de libertés (prisons, centres de rétention administrative, hôpitaux psychiatriques) déjà déplorables depuis des décennies, accentuent la propagation et les conséquences de ce virus.

Infos locales Médias

Solidarités, résistances et réflexions autour du coronavirus à travers les sites du réseau Mutu

Rebellyon.info est membre d’un réseau de sites d’informations locales, avec chacun leurs particularités, mais réunis autour de principes communs. Initiatives solidaires, résistances face à l’arbitraire et à l’autoritarisme, réflexions et analyses au sujet de la crise actuelle... à l’heure du confinement, l’information est un enjeu crucial et il est plus que jamais nécessaire de renforcer nos médias autonomes ! Lisez, partagez, venez publier, bref participez à Mutu !

Infos locales Travail / Précariat / Syndicalisme

Pendant la « guerre sanitaire », les attaques contre les travailleur.euses continuent : fiche pratique juridique et analyse syndicale

Trop de travailleurs.euses sont exposé.e.s inutilement et sacrifié.e.s au nom de l’intérêt économique. Les mesures d’urgence sociales sont largement insuffisantes mais la sphère publique va encore soutenir à bout de bras l’économie capitaliste. Alors que la gestion sanitaire de la crise laisse à désirer, le gouvernement ne trouve rien de plus urgent à faire que d’attaquer le droit du travail... C’est inacceptable ! Les travailleurs.euses encore en activité gardent leur pouvoir de blocage économique et il faudra aussi solder les comptes après le confinement… Ne nous laissons pas faire : organisons nous !

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

En Italie, des professionnel.les de la santé appellent à une grève générale le 25 mars

En Italie, des professionnels de la santé ont appellé à une grève générale le 25 mars avec ce slogan : je ne peux pas faire grève, fais-la à ma place.
Il est intéressant de voir ce qui se passe en Italie en ce moment, surtout à l’heure où les travailleurs les plus précaires sont mis en dangers.
En Lombardie, le syndicat CGIL annonce qu’elle a été plutôt bien suivie.

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info