Covid-19

Infos locales

A la « continuité », le Collectif des doctorant.e.s et non-titulaires de Lyon 2 répond « solidarité » !

En pleine crise sanitaire, alors que nous devrions tout faire pour faciliter la vie des plus vulnérables d’entre nous, l’injonction à la « continuité » pédagogique tient de l’acharnement. Or, nous ne pouvons accepter de sacrifier nos conditions de travail et les conditions de vie de nos étudiant.e.s pour satisfaire à la seule rhétorique guerrière de nos pouvoirs publics.

A lire sur d’autres sites

Les précaires ne sont pas de la chair à patron

La crise sanitaire est bien installée. Elle s’ajoute à une crise sociale ininterrompue. De nombreuses travailleuses et travailleurs enchaînent les périodes de chômages, les contrats d’intérim, les CDD et les petits boulots non-déclarés. Depuis des décennies, le code du travail est cassé, les règles sont assouplies pour les patrons. Aujourd’hui, les travailleuses et les travailleurs les plus précaires le payent, se retrouvant en première ligne, non seulement pour gérer la crise, mais aussi pour... continuer à faire tourner le capitalisme.

A lire sur d’autres sites

Covid-19 dans l’éducation : cacophonie et mise en danger

Un ministre qui dit le matin que les écoles ne fermeront « jamais »… et un président de la République qui annonce le contraire le soir-même. C’est ce qu’il s’est passé le 12 mars.
Et ça en dit long sur le degré d’impréparation des autorités administratives de l’Éducation nationale, avec ce que cela signifie en termes de mise en danger !

Infos locales Migrations / Sans-papiers

Soutien aux travailleur·se·s du sexe touché·e·s par l’épidémie de coronavirus et par les mesures de confinement

L’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement que nous connaissons actuellement impactent l’ensemble de nos sociétés. Leurs impacts sont d’autant plus forts pour les personnes déjà isolées et précarisées. Dans ce contexte, la situation des travailleur·se·s du sexe est particulièrement difficile et notre solidarité s’avère indispensable.

Infos locales

Pour organiser la solidarité à la Guill’, partagez vos digicodes !

Avec la restriction des déplacements, ce sont les personnes les plus précaires qui sont les plus violemment touchées. Afin de les aider elles et leurs soutiens à continuer d’organiser la solidarité à la Guillotière et ses alentours, l’initiative « Immeubles Ouverts » propose de recenser collectivement un maximum de digicodes pour les rendre accessibles à toutes et tous via une carte en ligne.

A lire sur d’autres sites Travail / Précariat / Syndicalisme

Contre l’épidémie, droit de retrait général !

Les annonces de Macron puis de Castaner le 16 mars mettent en place un confinement du pays pendant au moins 15 jours. Un confinement vraiment ? Mais non ! Car aller travailler reste obligatoire, même dans les secteurs non essentiels. Cette mesure irresponsable, prise par les soutiens du patronat, n’est pas étonnante. Elle participera à continuer à propager l’épidémie et à surcharger les hôpitaux. En réalité, pour contrer l’épidémie, nous ne pouvons compter que sur notre classe.

A lire sur d’autres sites

Sans papiers, SDF, face à la précarité : la solidarité ou la mort

Avec le Coronavirus comme le reste de l’année, les personnes sans-domicile comme les sans-papiers restent les grand.es oublié.es. Encore une fois l’Etat néglige complètement les populations que le système capitaliste met à la marge. Celles-ci déjà fragilisées sont pourtant celles qui font le plus face aux risques sanitaires, et qui rencontrent le plus de difficultés lorsqu’il est question d’accès aux soins, à l’hygiène, au logement ou à la nourriture.

A lire sur d’autres sites Travail / Précariat / Syndicalisme

Aide à domicile et coronavirus : être protégé et se protéger !

La crise sanitaire que nous traversons impacte tous les professionnels du soin et tout particulièrement les centaines de milliers de salariés de l’aide à domicile et des services à la personne. Depuis quelques jours, nos syndicats sont confrontés à la détresse de salariés de ce secteur, du fait de l’inertie ou de la désinvolture de leur employeur.

Infos locales Contre-cultures / Fêtes

On ne confinera pas nos solidarités

Alors qu’une partie de la population est confinée pendant que d’autres sont réquisitionné⋅es pour aller au charbon avec peu de protection, les rapports de classe n’ont pas disparu. Il parait donc aujourd’hui à la fois crucial d’être vigilant⋅es vis-à-vis des risques de durcissement de la politique néo-libérale du gouvernement, de la militarisation des rues et des espaces publics. Il parait aussi bien sûr primordial de respecter des mesures de confinement pour celles et ceux qui le peuvent tout en ne s’enfermant pas dans un individualisme « facile » en ignorant les difficultés des plus vulnérables. Alors encore plus que d’habitude, auto-organisons nous !

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

#Restonsàlamaison mais ne restons pas silencieux !

Ce texte est la traduction pour dijoncter.info du texte italien #Rimaniamoacasa ma non rimaniamo in silenzio paru sur infoaut.org. Il est écrit par un groupe de quartier, et est sorti au lendemain d’une déclaration du premier ministre Conte à propos des mesures de confinement. En plus de nous apporter quelques nouvelles d’Italie, sa lecture nous a donné quelques perspectives de lutte collective en ces périodes compliquées.

Infos locales Résistances et solidarités internationales

Droit du travail et coronavirus, s’informer pour mieux resister

Malgré l’épidémie, votre patron vous force à venir travailler sans aucune protection ? Votre patron vous force à prendre des congés payés en vous expliquant qu’il ne comprend pas comment marche le chômage technique ? Vous êtes étranger et vous vous posez des questions sur votre titre de séjour ? Le syndicat CNT-SO a passé la nuit à vous réaliser quelques fiches conseil qui seront régulièrement mises à jour.

A lire sur d’autres sites Travail / Précariat / Syndicalisme

Congé pour garde d’enfant – dispositif pour le COVID 2019 (salariés du privé)

La fermeture de tous les établissements, de la crèche aux universités, a été décidée à partir de lundi 17 mars 2020.
Si vous êtes parent d’un enfant de moins de 16 ans (ou 18 ans si handicap) et que vous ne pouvez pas travailler en raison de sa présence à la maison, un congé spécial prévu par l’assurance maladie a été mis en place. Si vous avez la possibilité de continuer en télétravail, cette procédure ne s’applique pas.

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info