Surveillons les

Infos locales Répression policière

Violences policières dans les lycées : la matraque comme pédagogie

Lors de l’année scolaire 2019-2020, les lycéens et lycéennes de l’agglomération lyonnaise ont pris part aux mouvements sociaux. En réponse, ils ont été victimes d’une répression policière approuvée par le rectorat et par certaines directions de lycées. Quand des responsables de l’éducation nationale n’arrivent pas à entendre leurs élèves, les matraques remplacent la parole. Le Comité de liaison contre les violences policières de Lyon rapporte aujourd’hui des témoignages de violences et d’intimidations.

Infos locales Répression policière

Suite à des manœuvres d’intimidation, le Comité de Lyon contre les violences policières dépose plainte

En février dernier, le Comité a fait l’objet d’appels téléphoniques et de courriels malveillants en provenance d’une adresse IP gouvernementale. Ces faits font suite à une enquête du Comité sur la présence d’un policier de la BAC en manifestation, porteur d’un LBD, alors qu’il était identifié comme l’un des auteurs des blessures graves infligées à un manifestant en décembre.

Infos locales

Rassemblement du samedi 16 mai à Lyon : violences policières, intimidations, arrestations, verbalisations

Le samedi 16 mai, de nombreux groupes Gilets Jaunes et différents collectifs en lutte s’étaient donné rendez-vous à partir de 14h place Lyautey pour "demander des explications à Macron et son gouvernement sur la gestion de la crise et demander le retrait des nombreuses lois liberticides et antisociales qu’ils ont mis en place durant et avant le confinement". Le Comité de liaison contre les violences policières (« Surveillons les ») note que les personnes présentes étaient pacifiques, ce qui n’a pas empêché des violences policières, entre 3 et 5 arrestations et des amendes.

Infos locales

Manifestation « carnage » du 7 mars : appel à une prise de parole publique le mardi 17 mars place Bellecour

Le Comité contre les violences policières de Lyon appelle à une prise de parole commune des victimes et des témoins, mardi 17 mars à 12h30, sur la place Bellecour. Alors qu’en pleine période électorale, les candidats détournent les yeux, il est temps de rappeler que les violences d’État ne sont pas que de simples fait-divers, mais constituent un grave problème politique.

Mise à jour :

Infos locales

Lyon : les autorités policières favorisent l’impunité de la BAC

Des images du 6 février montrent que l’un des policiers de la BAC auteurs des blessures infligés à Arthur le 10 décembre dernier est probablement encore sur le terrain en manifestation… porteur d’un LBD. Malgré ce tabassage (largement médiatisé), la préfecture et le commandement continuent de tolérer que les agents de la BAC ne portent pas leur matricule. Pire : depuis le début de l’année, cette pratique s’est systématisée.

Infos locales

Manifestations des 5, 6 et 8 février : Marquer les corps et les esprits

Les manifestations des 5, 6 et 8 février ont révélé de lourdes entraves à la liberté de manifester. Le périmètre accessible aux manifestant.es a de nouveau été réduit ; des entorses aux procédures usuelles de maintien de l’ordre ont été constatées ; enfin, la manifestation interprofessionnelle du 6 février a été littéralement attaquée par une charge policière violente et sans aucun fondement.

Infos locales

29 janvier et 1er février 2020 : des manifestations encore comprimées, une BAC toujours agressive

Le mercredi 29 janvier, une nouvelle manifestation était organisée par les syndicats pour obtenir la retraite du gouvernement. Le parcours allait de la Manufacture des Tabacs à la place Bellecour par le cours Gambetta. Une autre manifestation à l’initiative des Gilets jaunes s’est déroulée samedi 1er février. L’occasion pour la préfecture de restreindre encore davantage la liberté de manifestation.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info