Facho

Infos locales

Ni oubli ni pardon : 2 000 personnes à Lyon pour Clément

Plus de 2 000 personnes se sont déplacés jeudi soir à Lyon place de la Comédie pour un rassemblement à la mémoire de Clément Meric, assassiné le 5 juin à Paris par des fascistes.
Un rassemblement fort, massif et populaire, qui s’est rapidement transformé en manifestation sauvage à travers la presqu’île.
Pour Clément, en échos aux violences fascistes si présentes à Lyon, la solidarité antifasciste s’exprimait.
Clément, on t’oublie pas, le fascisme ne passera pas
Lire aussi :
- Coupables d’antifascisme -appel à soutien-
- Mort de Clément : Collomb demande l’arrestation... des antifascistes !

Infos locales Extrêmes droites

Faux meurtre de Lourdes : entre mythomanie et grand défouloir en milieu nationaliste

Le mouvement de Serge Ayoub, Troisième Voie, a publié le 12 mars un communiqué indiquant qu’un militant de son mouvement avait été lâchement assassiné par des militants « d’extrême gauche ». L’information s’est révélée être fausse. Pour autant elle a fait la joie d’Alexandre Gabriac et du GUD Lyon qui se sont empressés de la diffuser histoire de chauffer leurs petits copains d’internet.

Infos locales

À Saint-Laurent d’Oingt (69), le Clos des Plaines, la nouvelle salle des fêtes de l’extrême droite radicale

Un restaurant du Beaujolais a sauvé de justesse le Forum des négationnistes de l’Œuvre française, le 16 février, en le recevant dans ses locaux. Le lieu ne devait pas fuiter. Oups. Le même restaurant pensait pouvoir accueillir, samedi 9 mars, à nouveau en toute discrétion, un concert organisé par les Jeunesses Nationalistes et d’autres groupuscules. Encore raté.

Infos locales

Foot et violence fasciste ? Rien de neuf à Lyon...

Mercredi soir dans le Vieux Lyon, plusieurs bars accueillant des supporters anglais ont été la cible d’attaques de hools et de nervis d’extrême-droite. Moins d’une semaine avant cette démonstration de violence, près de 3000 personnes manifestaient contre la violence fasciste et pour la fermeture de la « traboule », le local des identitaires situé à quelques dizaines de mètres des bars attaqués, et dont l’un des membres à récemment été condamné pour violence à 15 mois de prison.
Jeudi soir, nouvelle attaque fasciste au cri de « Hooligans, Lyon »
Malheureusement, les liens entre l’extrême-droite et le monde du foot et des hools ne sont pas nouveaux à Lyon. Petit retour dans les archives de Rebellyon sur le dossier publié il y a déjà presque un an : Fafland ? Panorama de l’implantation de l’extrême-droite chez les supporters de l’OL.

Infos locales Extrêmes droites

Ensemble, fermons le local fasciste la Traboule !

Depuis maintenant près de trois ans, le collectif 69 de vigilance intervient auprès de la population lyonnaise et du Vieux Lyon pour alerter du danger que constitue l’implantation du groupe d’extrême-droite des identitaires et de leur local La Traboule situé au 5 montée du Change 69005 Lyon.
Pour exiger sa fermeture, le collectif appelle à une manifestation massive et populaire le samedi 16 février à 14h place des Terreaux.
Lire aussi l’appel de la CGA à un cortège libertaire : Face à la crise et à la montée du fascisme : solidarité de classe !

Infos locales Extrêmes droites

Alerte antifasciste : Étienne Chouard invité à des rencontres écologistes et alternatives à Die les 2 et 3 février

Les 2 et 3 février prochains le festival « Les utopies en marche », qui se déroule à Die dans la Drôme, recevra Etienne Chouard. L’homme est connu à gauche pour son opposition au Traité Européen en 2005. Mais, sous ses discours alléchants sur le système démocratique, se cache un idéologue qui n’hésite pas à faire régulièrement la promotion des thèses les plus nauséabondes, y compris négationnistes. Petits éclaircissements et grosse synthèse sur ce spécialiste de la confusion qui réussit à berner beaucoup de monde.

Infos locales

Le séminaire très discret de la droite et de l’extrême droite contre le mariage pour tous

Des royalistes, des conservateurs, un socialiste, et une chroniqueuse mondaine. Drôle d’assemblée à Paray-le-Monial pour préparer les actions contre le mariage pour tous. Frigide Barjot y aurait partagé le pain et le vin avec l’ancien ministre UMP Laurent Wauquiez en côtoyant joyeusement quelques personnalités des mouvances de droite extrême, dont Bruno Gollnisch et tout le ban et l’arrière-ban des cathos intégristes… Jusqu’ici tenue secrète, cette réunion vient d’être révélée par un document interne qui leur a échappé. Petite analyse de cette union de circonstance… ou pas.

- Lire aussi l’article très complet de REFLEXes : 13 janvier 2013, ambiance Travail, Famille, Patrie. Le mélange des genres est au rendez-vous !

Infos locales

Ras L’Front Isère : quel antiracisme aujourd’hui ?

Ras L’Front Isère / Réseau de Lutte contre le Fascisme et nos associations partenaires ont le plaisir de vous inviter aux 6e rencontres départementales des Luttes et Résistance pour un avenir sans fascismes
le samedi 19 janvier 2013 de 15H à 23 H à la Salle des fêtes de VOIRON, place J-Antoine Gau.

Infos locales

Les étoiles nous appartiennent !

« Mes chers camarades, suite à l’agression du dimanche 16 décembre, je ne me sens pas une victime, et je ne veux pas pleurer sur mon sort. J’étais et je reste un militant révolutionnaire combattant contre le fascisme et l’oppression capitaliste. [...] Sachez chers camarades que ce n’est pas cette agression qui me fera me désister de mon engagement contre le fascisme. Sachez que, malgré ma condition physique précaire, ils ne me réduiront pas au silence. Sachez enfin que jusqu’à mon dernier souffle, j’apporterais mon soutien et ma solidarité aux camarades révolutionnaires et antifascistes avec force et dignité. »
Lire aussi Recrudescence des agressions fascistes sur Lyon

Infos locales

Recrudescence des agressions fascistes sur Lyon

Trois nouvelles agressions en moins d’un mois sur Lyon et ses alentours (sans compter toutes celles qui restent sous silence) dont celle d’un militant sur les pentes...
Communiqué de presse du Collectif 69 de Vigilance contre l’extrême-droite

Infos locales

Les fachos dans les rues de Lyon le 8 décembre prochain

Pour la cinquième année consécutive, le groupuscule « identitaire » qui a usurpé le nom lyonnais de « Rebeyne » descend dans la rue le 8 décembre, sous le paravent d’une de ses multiples associations-écrans « Les Petits Lyonnais » (!). Une nouvelle manifestation par les organisateurs de la « Marche des Cochons » qui avait provoqué des violences racistes à Lyon.
Lire aussi : Les liens évidents entre Lugdunum Suum, Petits Lyonnais et les Identitaires et article 11610

Infos locales Rapports sociaux de genre

Quand l’homophobie se lâche à Lyon : suivi du 17/11

Les opposants au mariage pour tous s’étaient donnés rendez-vous samedi après midi à Lyon. Le caractère réactionnaire et homophobe de ce rassemblement a largement été décrit sur Rebellyon, par les associations LGBT et le CV69, ou dans un texte sur l’homopobie. Appellaient à cette manifestation tant les catholiques intégristes, les groupes fascistes ou encore le recteur de la mosquée de Lyon.
Contre cette manifestation homophobe, un rassemblement était appelé à 14h alors que jeudi soir déjà, à l’appel de 27 organisations, un Kiss-In contre l’homophobie a rassemblé plusieurs centaines de personnes.
Le point sur la journée de samedi heure par heure.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info