Site collaboratif d’infos alternatives

Répression - prisons

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Rencontre débat à St Etienne : comment se renforcer face à la police et à la justice ?

Lors de mouvements de contestations, au cours de luttes auxquelles nous pouvons participer, ou dans notre vie de tous les jours, nous pouvons être confronté-es aux flics, et à la justice. Ceux-là ont pour fonction de réprimer, de faire disparaître la déviance et la contestation... pour que chacun-e accepte le monde tel qu’il est mais, la peur et l’isolement nous affaiblissent.
C’est pourquoi nous proposons un temps d’échange et de discussion, pour partager nos expériences et nos réflexions le mardi 20 juin de 19h00 à 21h30 rdv sur le quai de la gare du clapier

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

À Pontoise, les flics mettent Foued dans le coma. À son réveil, la justice le met en taule

À Pontoise, la brutalité policière a jeté dans le coma un père de deux enfants en bas âge le 31 mai 2017. Victime d’amnésie partielle et souffrant de dommages importants, il est aujourd’hui incarcéré à la maison d’arrêt d’Osny où on lui refuse des examens complémentaires. La famille qui n’a pas pu accéder à son dossier médical, veut demander l’ouverture d’une enquête auprès de l’IGPN. Récit d’une "bavure" commise à quelques encablures du lieu où Adama Traoré a trouvé la mort il y a un peu moins d’un an.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Italie - Turin : des nouvelles de la violence carcérale

Depuis plus d’un an maintenant le prélèvement ADN est entré en vigueur en Italie dans le rituel d’identification des personnes arrêtées ou incarcérées. Les compagnon-nes emprisonné-es suite aux dernières opérations répressives n’y ont pas échappé. Si tu veux résister au prélèvement, les flics te le prennent de force, et réussir à prendre le dessus contre les tuteurs de l’ordre et du contrôle dans les locaux de la police scientifique est plus que difficile. A suivre l’expérience d’un compagnon incarcéré à Turin suite à une action le 3 Mai, toujours en détention, et qui continue de se demander quelles pourraient-être les stratégies possibles pour s’opposer aux prélèvements.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Djelil toujours enfermé au CRA Saint-Exupéry

Un « Juge des Libertés » est-il compétent pour traiter de l’âge des personnes qui le sollicitent ? C’est cette étrange question qu’a commencé par poser vendredi la JLD devant Djelil GUIGMA, 15 ans et 8 mois. Comme si une des premières libertés à faire respecter pour elle n’était pas celle pour un mineur ou présumé tel, de ne pas se faire enfermer dans un centre de rétention ! RDV 14h au tribunal administratif
Réflexion faite, elle a décidé que Djelil devait rester au centre de rétention parce qu’il n’apportait pas la preuve de sa minorité. Appel à rassemblement pour faire appel de cette décision !
L’annulation de l’OQTF de Djelil a été rejeté cette après midi par le Tribunal Administratif de Lyon. Djelil a été reconduit au CRA de St-Exupery. Restez mobilisé sur le droit des mineurs isolés en envoyant lettres de protestation (voir article). A suivre, prochain appel à mobilisation.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Quand les policiers dégainent dans les manifs

Le 27 avril dernier, lors d’un défilé à Rennes en réaction aux résultats du premier tour de l’élection présidentielle, un policier a sorti son arme et braqué les manifestants. Le lendemain, la préfecture justifiait le comportement du fonctionnaire invoquant la « légitime défense ». Légitime défense contre quoi ? Contre une agression manifestante, pardi ! Après un mois d’enquête, les collègues du policier semblent avoir trouvé contre qui (et quoi) celui-ci se défendait : le 29 mai au petit matin, 7 personnes ont été arrêtées, placées en garde-à-vue notamment pour « violence avec arme », et 5 envoyées en détention en attente de leur procès.

Manif
A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

Affaire Machine à expulser : Après plus de sept ans d’instruction, quatre personnes passent en procès le 23 juin 2017 à Paris

Nous appelons, d’ores et déjà et minimalement, à une présence solidaire au procès qui se déroulera le 23 juin 2017 à 13h30 à la 12e chambre du tribunal de Grande instance de Paris (métro Cité – prévoir de l’avance), et nous appelons chacun et chacune à exprimer sa solidarité à sa manière, collectivement et/ou individuellement.

Infos locales Répression - prisons

Compte-rendu de la comparution immédiate du camarade antifa suite au rassemblement contre le squat du GUD

Ce mardi 6 juin, un camarade est passé en comparution immédiate. Arrêté au début du rassemblement contre le « bastion social » le 2 juin, il a fait deux jours de garde-à-vue puis deux jours de détention préventive à Corbas. Le motif de l’arrestation et de la détention ? Le jeune homme se trouvait en possession d’un mégaphone, de tracts, de pétards et d’un fumigène.

Brèves Répression - prisons

Des nouvelles du camarade interpellé vendredi lors du rassemblement contre le squat néonazi ouvert par le GUD

Pour information notre camarade vient de sortir de 48h de garde a vue et 2 jours de prison pour avoir été possession de deux pétards de fabrication polonaise et d’un fumigène (!)
De l’aveu même de l’officier de police judiciaire, cet acharnement est politique (la possession d’un mégaphone a servi de pretexte a l’arrestation).
La police a d’ailleurs brisé ce mégaphone.
Il ressort libre mais écope d’une amende de 1200 €.
A aucun moment nous ne cesserons notre engagement politique et la solidarité dont a (...)

Infos locales Répression - prisons

Repas contre les violences policières le 8 juin, en soutien au comité vérité et justice pour Mehdi

Depuis bientôt 6 mois déjà, le comité vérité et Justice pour Mehdi lutte pour qu’une enquête réelle et indépendante soit ouverte sur la responsabilité de la police dans la mort de Mehdi 28 ans qui venait de fêter la naissance de sa fille et rentrait en scooter à Vaulx-en-Velin avec deux amis. Afin de lancer de nouvelles actions et de payer des avocats, un repas de soutien est organisé le jeudi 8 juin à 19h30 à l’Atelier des Canulars.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Le 30 mai 2017, à 27 ans, il meurt sous les balles de la police en plein centre de Toulouse

Le service communication de la préfecture de police a du passer une nuit bien courte, ce mardi 30 mai à Toulouse. Car comment expliquer qu’un jeune automobiliste de 27 ans ait reçu dix balles dans l’habitacle dont une dans la tête alors qu’il tentait simplement d’échapper à un contrôle ? Surtout quand on sait qu’il n’était pas armé et que l’on découvre le motif de la course poursuite : il roulait "tous feux éteints"..

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Le 10 mai 2017, intervention de la police dans le vieux Lille : Johnny, un animateur du quartier dans le coma

10 mai. 14h 45. Vieux Lille. Des jeunes font des allers-retours en motocross sur la plaine Winston Churchill. Churchill, c’est le nom de la résidence de 8 tours et de 400 foyers située à la périphérie nord du Vieux Lille. Là où vivait Hakim Djelassi, tué en toute impunité après son passage dans un fourgon de police en 2009. C’est là aussi où est retrouvé, ce mercredi 10 mai, Johnny, inanimé, la tête ensanglantée, suite à une intervention des forces de l’ordre. Johnny est toujours dans le coma à l’heure où l’on écrit ces lignes. Accident ? Violences policières ? La Brique et le CRIME sont allés à la rencontre des habitant.es du quartier pour comprendre ce qu’il s’est passé.

Mémoire Répression - prisons

Angela Davis, la rebelle, condamnée à mort, est acquittée le 4 juin 1972

Aux cotés de Malcom X et Martin Luther King, Angela Davis est une grande figure du mouvement Noir américain qu’elle paiera en étant condamnée à mort en 1972. C’est une mobilisation d’une ampleur internationale qui permit sa libération. Aujourd’hui, elle est toujours militante des luttes sociales et politiques : « La jeunesse est plus révoltée et plus créative que jamais ! »

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 71 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info