Site collaboratif d’infos alternatives

Répression - prisons

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Après Indymedia Linksunten, Indymedia Grenoble et Nantes sont victimes de l’antiterrorisme

Lors de la nuit de jeudi 21 septembre, à trois heures du matin, un incendie a ravagé un hangar de la gendarmerie de Grenoble, ainsi que la cinquantaine de véhicules qui s’y trouvaient. À treize heures, un article de revendications est publié sur Indymedia Grenoble. Quelques heures plus tard, l’équipe du site reçoit, par personnes interposées, un courriel de l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCTIC) la sommant de retirer le contenu du-dit article pour « provocation à des actes de terrorisme ou apologie de tels actes ». Cette requête, qu’a aussi reçu Indymedia Nantes fait directement écho à l’attaque qui a eu lieu en Allemagne le 25 août dernier contre Indymedia Linksunten, attaque qui s’est soldée par la perquisition de quatre domiciles et un centre social autogéré, et ce pour des prétextes similaires.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

[indymedia Nantes ] Entrepôt de gendarmerie en feu, que reste-t-il des libertés sur le Web ?

Dans la nuit du Mercredi 20 Septembre, en geste de solidarité pour les personnes qui passent en procès à Paris pour "l’affaire" de la voiture de police brulée Quai de Valmy , et pour laquelle de lourdes peines ont été requises par le procureur, des allumettes étaient craquées pour incendier des véhicules et entrepôt de la gendarmerie à Grenoble.
Dès le matin suivant, la presse toujours en mal de sensation, en faisait ses gros titres. Le midi même, un texte de revendication était publié d’abord sur (...)

Infos locales Répression - prisons

Compte-rendu de Medic’Action sur la manifestation du 12 septembre contre la ‘Loi Travail 2’ à Lyon

Ce compte-rendu de Medic Action n’est pas exhaustif et pourra être complété. La mobilisation du 12 septembre à Lyon a connu une situation inédite. Les CRS ont séparé le cortège en deux, quelques minutes après le départ de la manifestation. Environ 150 personnes ont été nassées. Le reste du cortège a attendu la libération de leurs camarades avant de repartir. Dans ce laps de temps, de nombreux coups ont été donnés et des gaz lacrymogènes ont été dispersés à profusion. On dénombre une vingtaine de blessé-es, dont une dizaine dans la nasse.

Brèves Migrations - sans-papiers

Expulsion du bidonville du Transbo : des snipers sur les ponts

Depuis ce matin 8h, toute personne ayant emprunté le périph’ par le Pont Raymond Poincaré aura été abasourdie de voir, des deux côtés du pont, des snipers. Ceux-ci, lunettes relevées tenaient en joue le bidonville positionné à côté du Transbordeur qui était en train de se faire expulsé.
En contrebas, près de 50 camions de CRS encerclaient le camp. La présence des snipers et de cette quantité de camions reflète un coup de force disproportionné du domaine de l’antiterrorisme plus que du "maintien de l’ordre". (...)

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Que veulent les émeutiers au Venezuela ?

Quand j’ai entendu il y a quelques mois que les émeutiers vénézuéliens mettaient de la merde dans leur cocktail molotov, ça m’a fait rigoler. La semaine dernière je me suis dit que j’allais essayer de comprendre ce qui se passe là bas. Le problème, c’est que parmi les articles que j’ai trouvé (en anglais et français), presque tous relèguent le conflit de rue à l’arrière-plan. (Article repris du site de Rouen a-louest.info)

Mémoire Répression - prisons

Mémoires sauvées du vent

Retour sur la répression de la manifestation du 17 octobre 1961, et la lente intégration des travailleurs algériens, des bidonvilles aux cités de relogement, avec les conséquences que l’on sait.

A lire sur d’autres sites Ecologie - nucléaire - alternatives

L’État élimine les agriculteurs

Refusons les normes ! Evitons les balles ! Jérôme Laronze a été tué par les gendarmes le 20 mai 2017. Au delà du dégoût provoqué par ce meurtre, nous sommes nombreux à nous reconnaître dans son combat contre l’hyper-administration de nos vie en général et de l’agriculture en particulier. Continuons ensemble la lutte contre la gestion par les normes. C’est le sens de ce texte du Collectif d’agriculteurs contre les normes.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Autopsie de l’arme qui à causée de lourdes blessures le 15 aout à Bure : la grenade « assourdissante » GLI F4

Au cours de la manifestation contre l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure, des affrontements ont éclatés entre opposantEs au projet Cigéo et gendarmes sur les champs entourrant la commune de Saudron (Meuse). Peu avant la fin des hostilités, les gendarmes ont fait un usage intensif des grenades GLI F4, dite « grenades assourdissantes », occasionnant plusieurs blesséEs grave, dont l’un risque aujourd’hui une amputation des orteils.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Solidarité avec Indymedia Linksunten attaqué par l’état allemand

A peine deux mois après le G20 d’Hambourg, et alors que les élections allemandes approchent, le ministre de l’intérieur Thomas De Mazière a décidé de bannir Indymedia Linksunten, allant même jusqu’à interdire son logo. Des perquisitions dans plusieurs lieux ont en outre accompagné cette attaque, dont dans un centre social de Freibourg, qui a mobilisé 250 policiers anti-émteutes pour sécuriser la ville.
Trois personnes à Freibourg ont ainsi reçu l’ordre de mettre fin aux opérations de maintenance du site (...)

Infos locales Répression - prisons

Suite aux propos de Gérard Collomb sur le role de la psychiatrie dans l’anti-terrorisme

Nous condamnons et nous indignions face aux propos tenus par le ministre de l’intérieur sur la psychiatrie. Gérard Collomb, comme l’avait fait avant lui Nicolas Sarkozy, replonge le monde de la psychiatrie au plein cœur des amalgames et des virages sécuritaires. Dans son discours, au lendemain des attentats en Espagne, il met en avant le parallèle entre malades, qu’il qualifie de « faible d’esprit », et terroristes.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 72 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info