Répression - prisons

Mémoire Mémoire

Déclaration des 66 Anarchistes au Tribunal de Lyon le 19 janvier 1883

Le 8 janvier 1883, à Lyon, débute le procès dit "des 66". Il est reproché aux accusés « d’avoir (...) été affiliés ou fait acte d’affiliation à une société internationale, ayant pour but de provoquer à la suspension du travail, à l’abolition du droit de propriété, de la famille, de la patrie, de la religion, et d’avoir ainsi commis un attentat contre la paix publique. »
Et c’est le 19 janvier que les prévenus liront devant le Tribunal correctionnel de Lyon la déclaration suivante, devenue aujourd’hui texte primordial de référence :

Infos locales Médias

Mayday Mayday ! Chronorama 2022

Mayday, c’est une émission hebdomadaire de documentaire, de création sonore et de sketch. Une heure en direct, à 18h, tous les mercredis sur le 102.2 FM (Lyon et sa banlieue) et le site internet de Radio Canut. Et dans plein d’autres villes encore ! Retour en sons sur notre année 2022.

Mémoire Mémoire

Le 18 décembre 1997 Fabrice Fernandez est abattu dans le commissariat du 9e d’une balle en pleine tête

Le jeune Fabrice Fernandez, 24 ans, a été abattu le 18 décembre 1997, d’une balle en pleine tête tirée à bout touchant, alors qu’il était interrogé, assis menottes aux poignets, dans les locaux du commissariat du neuvième arrondissement de Lyon, rue Berjon à Vaise. Le policier Carvalho, en état d’alcoolémie, au cours de l’interrogatoire, venait de tirer d’un fusil à pompe dont il avait mis le canon sur la mâchoire du jeune Fabrice Fernandez, le tuant sur le coup !

Mémoire

Le 21 novembre 2017 à Vienne, Joaïl, 19 ans poursuivi par la police meurt percuté par un train

Le 21 novembre 2017 à Vienne, Joaïl, 19 ans roule sans casque sur un quad. Les flics municipaux le prennent en chasse. Joaïl tente de les semer à pied en passant par des voies de la SNCF mais un train arrive et le percute. Après 5 jours de révoltes à Vienne, une première marche blanche et organisée par la famille qui se constitue en comité vérité et justice. Retour sur ce drame.

Mémoire

Le 2 novembre 1979, Mesrine est assassiné par la police

Au cours de l’histoire, l’État a toujours cherché, pour mieux les éliminer, à transformer ses propres ennemis en ennemis public. Si cet état de fait se vérifie encore aujourd’hui avec notamment des personnalités comme Antonio Ferrara, Christophe Khider, Julien Coupat et bien d’autres, cela l’était aussi dans les années soixante-dix, vis-à-vis d’un certain Jacques Mesrine.

Mémoire

Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : « ici on noie les Algériens ! »

Ce jour-là, des dizaines d’Algériens ont été noyés dans la Seine ou massacrés par la police française à Paris. C’est un devoir de justice de ne pas l’oublier.
Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin, le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension à tous les Maghrébins (obligation d’être sans cesse isolé, et interdiction aux travailleurs algériens de sortir de 20h30 à 5h30, les cafés tenus par des musulmans doivent fermer à 19h...). Cette manifestation rassemble environ 30.000 personnes.

Mémoire Mémoire

Le 6 septembre 1901, Leon Czolgosz assassine William McKinley, président des États-Unis

À Buffalo, dans l’État de New York, le 6 septembre 1901, Leon Czolgosz tire deux coups de pistolet sur le président des États-Unis, William McKinley, alors qu’il visitait l’exposition Pan-américaine au Temple of Music à Buffalo. Le 14 septembre 1901, le président meurt de ses blessures. Théodore Roosevelt, qui prend sa succession à la présidence, fit voter le 3 mars 1903, l’Anarchist Exclusion Act, interdisant l’immigration des anarchistes et facilitant leur expulsion du sol étasunien.

Mémoire Mémoire

Dans la nuit du 22 au 23 août 1927, les anarchistes Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti sont éxécutés

En 1920, la Peur rouge touche les États-Unis. Face à la révolution qui gronde, face aux grèves massives et aux attaques ciblées contre les représentants et protecteurs de la bourgeoisie et de l’État, la contre attaque sera rude. Les anarchistes Sacco et Vanzetti deviendront le symbole de cette répression politique durant une affaire qui s’étalera sur plus de 7 années. Engendrant un retentissement international, elle provoquera grèves, émeutes, attentats partout dans le monde en soutien aux camarades Sacco et Vanzetti.

Mémoire Quartiers populaires / Discrimination de classe

Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois particulièrement tendue. C’est dans ce contexte que le groupe Os cangaceros publie l’affiche que nous avons retranscrite ici et qui résume les événements à la mi-82. Une affiche qui, a chaque émeute urbaine depuis 25 ans, aurait pu refleurir sur les murs des quartiers, sans vraiment perdre de son actualité.

Mémoire Quartiers populaires / Discrimination de classe

Le 20 avril 1939 Billie Holiday enregistre « Strange Fruit »

Des fruits étranges poussent sur les arbres du Sud des États-Unis : les corps d’africain⋅es-américain.es pendu.es par le Ku Klux Klan, les forces de police, des milicien.nes ou de simples étasunien⋅nes « blanc.ches ». Une banale réalité qui dura des siècles et qui fut une triste source d’inspiration pour Abel Meeropol et Billie Holiday. « Strange Fruit », une chanson pour se rappeler que la plus belle des voix peut condamner le plus odieux des crimes.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 104 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info