Site collaboratif d’infos alternatives

A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Ecologie - nucléaire - alternatives

Carnaval de l’Inutile « Béton va Béton » à Saint-Étienne les 24 et 25 février

Alors que Notre-Dame-des-Landes fête l’abandon du projet d’aéroport, à St-Julien-Molin-Molette la lutte contre l’extension de la carrière Delmonico-Dorel continue toujours de plus belle. Celles et ceux qui luttent s’associent aux opposant.es de l’A45 lors d’une grande manifestation Carnaval pour faire converger différentes luttes en lien avec l’aménagement capitaliste des territoires sur lesquels nous vivons.

A lire sur d’autres sites Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

Toulouse : Festival intersquat du 18 au 25 juin

Partant de l’envie de recréer du réseau entre les différentes manières d’occuper la ville, nous proposons une semaine d’activités et de rencontrse dans certains lieux occupés pour visibiliser nos espaces, nos luttes, nos pratiques. Des lieux expulsables demain, d’autres ouverts depuis 20 ans, certains en mixités choisies, des espaces d’activités, tandis que d’autres occupent la rue ... rendez vous du 18 au 25 juin, programme détaillé dans l’article !

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

Chambéry : Concert sans Frontières 10 & 11 mars

Pour la quatrième année, différentes organisations (la CNT, la FA, le SCALP) et des individus impliqués dans la lutte antifasciste organisent un « Concert sans frontières » à Chambéry. Cet événement festif est l’occasion de passer un bon moment ensemble et de rassembler celles et ceux qui souhaitent lutter contre l’extrême droite et ses idées.

Antifa
A lire sur d’autres sites Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

Grenoble : appel à un rassemblement unitaire contre le FN le 4 novembre

A Saint-Martin-d’Hères, des résidences universitaires ont été affectées de manière temporaire à l’hébergement de migrants en provenance de Calais, Thibaut Monnier, secrétaire général du Front National Isère, lance un appel pour un « rassemblement anti-migrants.
Nous appelons à une contre-manifestation massive, unitaire et populaire le vendredi 4 novembre à 16H30 à l’arrêt de tramway Bibliothèques Universitaires.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Réflexions sur la violence (Le Comité d’Action de la Nuit à Bout - Paris)

L’AG de la Nuit Debout - Paris, depuis les événements du 9 avril et la semaine sauvage qui a suivi, a mis au centre des débats la question de la violence. Si des citoyens persistent dans leur pacifisme rigoriste, les prises de paroles en faveur de la « diversité des pratiques » se multiplient. La Coordination Nationale Etudiante elle-même a explicitement refusé la dissociation entre casseurs et manifestants.
18 avril 2016. Le Comité d’Action de la Nuit à Bout a recueilli, parmi ce foisonnement de discussions, les positions qui semblent judicieuses dans un contexte de renforcement du mouvement comme de la répression.
Le site Lundi Matin a relayé cette synthèse.

A lire sur d’autres sites Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

L’hymne de nos banlieues, quand mouvement social et rap font la paire

L’hymne de nos campagnes a été remplacé par celui de nos banlieues. Tryo n’est plus. Les Bérus non plus. PNL, SCH, Booba, JUL et les autres les ont détrônés. La brutalité a pris le pas sur le bucolique, le cru sur le léger, la dureté sur l’oisiveté, la violence sur le pacifié, en somme, le rap dans tout ce qu’il a de plus durement authentique sur la chanson française dans tout ce qu’elle a de plus faussement idyllique. Cette jeunesse qui, depuis quelques semaines a pris la rue s’est définitivement identifiée à ceux qui la rappent. De la fumée des cônes à celle des fumigènes plongée dans un mouvement social qui a choisi sa bande originale.

A lire sur d’autres sites Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

Toulouse : Appel de la CREA à 10 jours d’autodéfense populaire du 15 au 24 avril 2016

Le collectif de la Campagne de Réquisition, d’Entraide et d’Autogestion (CREA) de Toulouse qui réquisitionne des bâtiments vides privés et publics, met en place dix jours, en avril, pour créer des moments de rencontres autour des différentes formes de répression que nous subissons localement mais également nationalement et internationalement. Dix jours, pour se rencontrer, s’organiser ensemble, s’échanger nos analyses et nos stratégies, construire des outils, créer des réseaux, pour nourrir et intensifier la lutte ici, partout et maintenant, pour être plus fort face à cette répression qui se fait de plus en plus grande.
Du vendredi 15 au dimanche 24 avril 2016 au Centre Social Autogéré de Toulouse

A lire sur d’autres sites Éducation - partage des savoirs

Chambéry : Festival du film militant et libertaire du 16 au 17 Janvier

Pour la seconde année, le groupe de chambéry de la fédération anarchiste vous propose un week-end autour de plusieurs films documentaires et d’une fiction.
Luttes, action directe, autogestion, expérimentation, alternative en actes, voilà des mots qui prennent corps dans les documentaires que l’on vous réserve et peut-être dans les échanges qui suivront chaque projection.

A lire sur d’autres sites Fêtes - Festivals - Vie du mouvement

Bure, comment la préfecture fabrique la tension

Alors que la préfecture projette une conférence de presse lundi prochain pour nous expliquer comment le territoire va être consciencieusement quadrillé sur 30 km à la ronde autour de Bure, sur place on en a eu un avant-goût en ce matin ensoleillé.
Toute la fin de matinée, les voitures de gendarmes, civiles, militaires ou conventionnelles se sont démultipliées sur les routes. Sur réquisition du procureur, on contrôle à tout va, à chaque carrefour autour de Bure, en quête d’explosifs, d’armements, de (...)

| 1 | 2 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info