A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Discriminations

GendNotes ou le discret retour du fichage homosexuel en France

Quelle est cette application qui permettra aux gendarmes de ficher sur l’orientation sexuelle et autres informations sensibles ? Le 20 février 2020 est bien discrètement entré en application un décret, adopté par le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui a tout pour susciter de grandes interrogations. Paru dans Trou Noir #3.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

[Sainté] Justice et répression des manifestants : quand Facebook sert de mouchard

La justice n’hésite pas à soutenir la frénésie répressive du gouvernement en prononçant de lourdes peines à l’encontre des manifestant-e-s inculpé-e-s, Gilets jaunes comme d’autres auparavant. Le Tribunal de Grande Instance de Saint-Étienne a ainsi été le théâtre de nombreuses condamnations suite à des agissements lors de différentes manifestations, certaines allant jusqu’à de la prison ferme. Si tous les cas mériteraient d’être détaillés , l’un d’entre eux retient ici particulièrement l’attention : celui d’un manifestant condamné pour des propos tenus sur Facebook. Lorsque l’ancien monde en robe noire se sert des outils de surveillance que met à sa disposition le nouveau monde, c’est un pas de plus qui est franchi dans l’atteinte à nos libertés. Ce compte-rendu d’audience a initialement été paru dans le n°7 de Couac.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Pourquoi s’organiser politiquement sur Facebook n’est pas une bonne idée

Boudé il y a quelques années par les milieux militants, les réseaux sociaux et particulièrement Facebook sont aujourd’hui utilisés sans aucune retenue ni questionnement. Facebook c’est peut-être pratique pour sa fluidité, ses buzz, son côté populaire, bien que cette impression soit largement surestimée. Mais en tant que militant.e.s, activistes ou révolutionnaires il est grand temps de questionner notre usage exclusif ou notre dépendance aux réseaux sociaux. C’est ce que propose cet article.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Malfaiteurs associons nous ! Appel à soutien pour R. en détention provisoire à Toulouse depuis près de 4 mois

Le 2 février, jour de l’acte XII, R. se fait contrôler près du lieu de manifestation à Toulouse : peu importe l’intention d’y aller ou non, l’arrêté préfectoral autorise contrôles et fouilles dans le périmètre. R. finit en garde à vue puis en prison pour “association de malfaiteurs”. Il est depuis maintenu en détention provisoire depuis bientôt quatre mois.
Appel à soutien.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Italie - Turin : des nouvelles de la violence carcérale

Depuis plus d’un an maintenant le prélèvement ADN est entré en vigueur en Italie dans le rituel d’identification des personnes arrêtées ou incarcérées. Les compagnon-nes emprisonné-es suite aux dernières opérations répressives n’y ont pas échappé. Si tu veux résister au prélèvement, les flics te le prennent de force, et réussir à prendre le dessus contre les tuteurs de l’ordre et du contrôle dans les locaux de la police scientifique est plus que difficile. A suivre l’expérience d’un compagnon incarcéré à Turin suite à une action le 3 Mai, toujours en détention, et qui continue de se demander quelles pourraient-être les stratégies possibles pour s’opposer aux prélèvements.

A lire sur d’autres sites Globalisation - capitalisme

En Inde, le gouvernement démonétise l’économie pour généraliser le payement par empreinte digitale

Après avoir fiché biométriquement la quasi-totalité de sa population tout en en profitant pour leur ouvrir un compte bancaire, le gouvernement indien a lancé un grand mouvement de démonétisation. Cela se traduit par la suppression de l’équivalent de nos billets de 10 et 20 € et par la promotion d’une application étatique Aadhaar Payment généralisant le paiement par empreinte digitale reliée à cette même base.

A lire sur d’autres sites Fichage - ADN

En Inde, création d’un méga-fichier biométrique pour 1/6e de la population mondiale

Un projet de surveillance de masse, initié par un gouvernement « de centre-gauche », poursuivi par les nationalistes indiens du BJP, et porté par une entreprise française. Il permet de conditionner des aides sociales à une identification biométrique. Pire, les transactions sont ensuite conservées 7 ans. Enquête à lire sur Bastamag.

A lire sur d’autres sites Vidéosurveillance

A propos d’un dispositif de surveillance trouvé, documenté et détruit à Paris

Fin septembre nous avons mis fin à des doutes sur la présence d’un dispositif de surveillance visant la bibliothèque anarchiste La Discordia dans le Nord-Est de Paris. Un dispositif qui se trouvait dans l’école Montessori « Plaisir d’enfance » située juste en face de la bibliothèque au premier étage dans un cagibi, donnant sur la fenêtre (le dispositif avait la forme d’un « dossier en carton »).

A lire sur d’autres sites Informatique - Sécurité

« Karma Police » : le nouveau programme de surveillance de masse révélé par Edward Snowden.

« Alors qu’au Royaume-Uni la Ministre de l’Intérieur, Theresa May, prépare une nouvelle loi de surveillance, répondant ainsi aux jérémiades d’Andrew Parker, chef du MI5, le journal en ligne The Intercept dévoile plus d’une vingtaine de documents « confidentiels » fournis par le plus célèbre des ex-sous-traitants de la NSA, Edward Snowden. Alors que le travail de ce dernier avait déjà montré comment le Royaume-Uni pompait directement des données informatiques circulant dans les cables transatlantiques (25 (...)

| 1 | 2 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info