No Tav

Infos locales

Lyon-Turin : 2000 policiers attaquent le camp, la lutte continue contre le TGV

Ca fait des années qu’on résiste dans le Val Susa contre cet énorme projet de dévastation de l’environnement qu’est la ligne de train haute vitesse (TAV) Lyon-Turin. L’état n’apprecie pas, et cherche à forcer la main avec un dispositif policier exceptionnel. Lundi matin le piquet-camping des No Tav a été attaqué et expulsé. La lutte se réorganise
Soyons nombreux à aller les soutenir :
- Manif du 3 juillet, le Val de Suse appelle les Lyonnais-es

Brèves

Italie : No Tav : Résistenza

La mobilisation et résistance au projet de train grande vitesse (TAV) Lyon-Turin a repris de plus belle a Val Susa. En effet face la répression qui pourrait intervenir dans les prochains jours ou semaines, un très grand camp a été installé a la Maddelena a Chiomonte avec présence 24h sur 24h avec camping gratuit . Une population très motivé pour défendre la vallée et lutter contre le TAV. Tout soutiens sur le terrain sera le bienvenue.
Ci joint liens ci dessous pour contacter les italiens (...)

Infos locales

Les tunnels du capitalisme

Contrairement à ce qu’annonce le journal le Progrès (au service de la Région Rhône Alpes et du capital) depuis début juin les comités No Tav se mobilisent dans la vallée Val de Susa contre les travaux pharaoniques visant la création d’une autoroute ferroviaire. Quelques mises au point et le programme du mois de juillet.

Infos locales

Deux débats à Valence sur les transports

Tract d’appel à la réunion d’infos et de soutien contre le TGV Lyon-Turin jeudi 30 mars à 19h30 suivi de quelques mots à propos de la réunion sur le doublement de l’A7 qui se tiendra mercredi 29 mars à 20 h.

No Tav

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info