Caisse de Solidarité - Témoins

La Caisse de Solidarité est un collectif qui existe depuis plus d’une
dizaine d’années et qui est partie prenante des conflits sociaux sur la
région lyonnaise. Nous luttons contre les violences policières et la
répression des mouvements : étudiants & lycéens, luttes sociales,
écologistes...

Nous fournissons des conseils pratiques concernant les manifestations, les
garde­à­vue et les procès sous forme de tracts et de formations. Nous
publions également des récits de comparutions immédiates, de violences
policières et des textes d’analyse.

En outre, nous orientons vers des avocat∙e∙s de confiance et nous
fournissons une assistance financière aux personnes interpellées et à
celles condamnées.

Nous ne sommes pas des professionnels du droit. C’est à travers nos
expériences militantes, nos lectures, notre fréquentation du tribunal et
notre participation aux luttes que s’est fondé notre collectif. On peut
venir nous voir pour témoigner, discuter de stratégies de défense, du
choix d’un­e avocat­e, trouver des solutions au niveau économique suite à
une condamnation, etc. En un mot : on est là pour ouvrir la possibilité
d’envisager les choses à plusieurs plutôt que seul­e.

De manière générale, la justice condamne à tour de bras. Le simple fait de
se trouver face à elle fait bien souvent de nous un­e coupable d’office.
Nous ne reprenons pas à notre compte les catégories de « coupable » et
« innocent ». Nous partons plutôt du sentiment qu’il est nécessaire de
s’organiser contre la répression et de ne pas laisser sur le bord du
chemin les gens confrontés à la police, à la justice et parfois à la
prison.

Infos locales

Les flics s’agitent encore autour de la manifestation antifasciste du 29 novembre 2014 [communiqué de la Caisse de solidarité]

Descente de police musclée en début de semaine, dans un appartement de l’Est lyonnais. La PJ, accompagnée des flics de la BSD (Brigade de Sûreté Départementale), cherchait à mettre la main sur quelqu’un, suspecté d’avoir participé aux affrontements lors de la « manifestation offensive contre le FN et le racisme d’État », le 29 novembre dernier.

Analyse et réflexion

Police secrète, secrets de la police

Une petite histoire édifiante à propos d’un tract de la Caisse de Solidarité : quand la possession d’un écrit politique vous propulse hors-la-loi.
Un jeune homme nous a récemment contacté pour nous faire part d’une histoire assez incroyable qui mérite d’être rendue publique. Une histoire assez exemplaire des basses méthodes employées par la police quand elle s’occupe de gens ou d’affaires classées « sensibles ».
Tout commence mardi en fin de journée (le 14 octobre) par un contrôle de la BAC...

Analyse et réflexion

Zones de Sécurité Prioritaires : mode d’emploi

Un sigle qui en impose : ZSP pour « Zones de Sécurité Prioritaires ». ZSP pour se donner les moyens de continuer une opération policière centenaire : s’accaparer la rue, en faire un espace public où tout circule, éliminer les éléments de la plèbe les plus fougueux. ZSP : ce pourrait être aussi le nom d’un basculement hors de l’ordre policier.

Infos locales

Quelques infos pour se mettre au clair sur la gardav’ !

En garde-à-vue, quelles sont mes droits ? Comment les faire respecter, quelles précautions prendre ? Voilà quelques infos utiles !
La réforme de la garde-à-vue est entrée en vigueur en 2011. L’occasion de refaire le point sur les conditions et droits en garde-à-vue et de se refiler quelques conseils pour déjouer leurs pièges.

Infos locales

Conseils en manif

Une actualisation des Conseils en Manif, par Témoins - Caisse de solidarité... Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre !
Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Voilà les conseils en manif, en fichier joint vous trouverez la version tract. Et bientôt, il y aura les conseils en garde-à-vue, un peu plus détaillés !

Infos locales

Grève de la faim au centre de rétention administrative

17 personnes ont entamé une grève de la faim, ce mercredi 4 décembre 2013, au Centre de Rétention Administrative de Saint-Exupéry, près de Lyon.
“Nous avons décidé de refuser la nourriture du centre, de ne boire plus que de l’eau et fumer des cigarettes
La grève de la faim au CRA de Saint-ex a pris fin le 5 décembre à 22H, après 2 jours

Infos locales

Témoins – Caisse de solidarité : à quoi ça sert ?

La Caisse de solidarité, c’est un outil collectif pour faire face ensemble à la répression des luttes sociales et aux violences policières quotidiennes. Il s’agit de gérer la pression policière, partager des vécus et renforcer notre défense face à la justice pour appuyer les luttes. Du coup, la caisse aide toutes les personnes qui font face à la violence des forces de l’ordre et assimilés (vigiles, contrôleurs etc.) sur Lyon et ses alentours.

Infos locales

Une peine de prison ferme multipliée par 12 ! Compte-rendu n°9 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon

Au terme de nombreuses audiences de cette chambre correctionnelle de la cour d’appel de Lyon, restée célèbre pour son extrême sévérité notamment sous la présidence de Finidori [1], on voit que son départ en 2009 n’a absolument rien changé dans cette ville. Ces compte-rendus présentés ici concernent particulièrement des jeunes majeurs, souvent lycéens, ayant participé au mouvement d’octobre à Lyon que l’on a voulu effrayés, traumatisés, criminalisés. Après le passage sous les 24 Colonnes de la Cour d’appel, les peines ont été lourdement aggravées : sur 180 mois environ qui sont tombés (soit 15 ans), 96 mois sont de la prison ferme, soit 8 ans de prison… répartis sur environ 25 personnes. Les peines vont de 2 mois avec sursis à 1 an ferme, juste pour avoir osé manifester...
Lire aussi les autres compte-rendus d’audiences :
- « Est-ce que votre maman vous a élevé comme ça ? » Compte-rendu n°1 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « Ce dossier n’aurait pas dû arriver devant votre cour » Compte-rendu n°2 des audiences à la Cour d’Appel de Lyon
- « Trahison de classe » : Compte-rendu n°3 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « Responsabilité co-respective et mensonge du juge Taillebot » Compte-rendu n°4 des audiences de la Cour d’Appel
- « Qu’est-ce que vous êtes venu faire place Bellecour ? » Compte-rendu n°5 des audiences à la Cour d’Appel de Lyon
- « Aujourd’hui c’est Saint Ricard, Prie pour nous ! » Compte-rendu n°6 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « La justice politique n’est pas la justice » Compte-rendu n°7 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « Au niveau de l’activité intellectuelle, ça a un peu dérapé » Compte-rendu n°8 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
[1]Voir : Fini de rire et La police a toujours raison... à la Cour d’appel de Lyon, et aussi Un reportage éclairant sur les rapports entre police et justice à Lyon

Infos locales

« Au niveau de l’activité intellectuelle, ça a un peu dérapé » Compte-rendu n°8 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon

Au terme de nombreuses audiences de cette chambre correctionnelle de la cour d’appel de Lyon, restée célèbre pour son extrême sévérité notamment sous la présidence de Finidori [1], on voit que son départ en 2009 n’a absolument rien changé dans cette ville. Ces compte-rendus présentés ici concernent particulièrement des jeunes majeurs, souvent lycéens, ayant participé au mouvement d’octobre à Lyon que l’on a voulu effrayés, traumatisés, criminalisés. Après le passage sous les 24 Colonnes de la Cour d’appel, les peines ont été lourdement aggravées : sur 180 mois environ qui sont tombés (soit 15 ans), 96 mois sont de la prison ferme, soit 8 ans de prison… répartis sur environ 25 personnes. Les peines vont de 2 mois avec sursis à 1 an ferme, juste pour avoir osé manifester...
Lire aussi les autres compte-rendus d’audiences :
- « Est-ce que votre maman vous a élevé comme ça ? » Compte-rendu n°1 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « Ce dossier n’aurait pas dû arriver devant votre cour » Compte-rendu n°2 des audiences à la Cour d’Appel de Lyon
- « Trahison de classe » : Compte-rendu n°3 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « Responsabilité co-respective et mensonge du juge Taillebot » Compte-rendu n°4 des audiences de la Cour d’Appel
- « Qu’est-ce que vous êtes venu faire place Bellecour ? » Compte-rendu n°5 des audiences à la Cour d’Appel de Lyon
- « Aujourd’hui c’est Saint Ricard, Prie pour nous ! » Compte-rendu n°6 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « La justice politique n’est pas la justice » Compte-rendu n°7 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
[1]Voir : Fini de rire et La police a toujours raison... à la Cour d’appel de Lyon, et aussi Un reportage éclairant sur les rapports entre police et justice à Lyon

Infos locales

« La justice politique n’est pas la justice » Compte-rendu n°7 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon

Ces compte-rendus présentés ici concernent particulièrement des jeunes, souvent lycéens, majeurs ayant participé au mouvement d’octobre à Lyon que l’on a voulu effrayés, traumatisés, criminalisés. Après le passage sous les 24 Colonnes de la Cour d’appel, les peines ont été lourdement aggravées : sur 180 mois environ qui sont tombés (soit 15 ans), 96 mois sont de la prison ferme, soit 8 ans de prison… répartis sur environ 25 personnes. Les peines vont de 2 mois avec sursis à 1 an ferme.

Infos locales

« Aujourd’hui c’est Saint Ricard, Prie pour nous ! » Compte-rendu n°6 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon

Au terme de nombreuses audiences de la quatrième chambre correctionnelle de la cour d’appel de Lyon (celle qui est restée célèbre pour son extrême sévérité depuis le passage de Finidori), voici une série de compte-rendus. Ces affaires ne concernent que des personnes majeures et sont surtout liées aux manifs d’octobre.

Infos locales

« Responsabilité co-respective et mensonge du juge Taillebot » Compte-rendu n°4 des audiences de la Cour d’Appel

Ces affaires ne concernent que des personnes majeures et sont surtout liées aux manifestations d’octobre 2010 contre la réforme des retraites.
Pour retrouver les -nombreux- articles publiés sur Rebellyon autour du mouvement sur la réforme des retraites, voir le dossier mouvement d’octobre 2010.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info