Loi travail

Brèves Salariat - précariat

Petit point sur la mobilisation des lycées au 17 mars

Merci à tous d’être venus aussi nombreux ! Le lycée Ampère (site Bourse), Diderot et Chabrière ont bloqué et les lycéens se sont retrouvés en cortège de débrayage avec des étudiants pour aller chercher des élèves de Lyon II et de l’IEP.
Nous savons que beaucoup de lycéens étaient présents, dont des lycéens de Récamier et plein d’autres.
Voici la liste des lycées qui gèrent cette page et qui coordonnent un mouvement commun : Ampère (Bourse & Saxe), Lumière, La Martinière Diderot, La Martinière Montplaisir, (...)

Brèves

Des nouvelles des interpellés de la manif contre la Loi travail et l’état d’urgence

Pour l’instant, (samedi 19 à midi) la Caisse de solidarité a été en contact avec les proches de deux interpellés de la place Guichard lors de la manif du jeudi 17 mars :
l’un d’eux, lycéen et mineur, a été relâché vendredi. Il va bien et il aura sans doute une convocation en justice ultérieurement ;
le majeur interpellé place Guichard jeudi passera le week-end à Corbas en attendant une comparution immédiate lundi après-midi, certainement pour jet de projectile.
Si un de vos proches a été arrêté jeudi, (...)

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

À Lyon, le 17 mars, une manif dynamique mais sous pression policière

Affluence encore aujourd’hui dans les rues de Lyon contre la Loi Travail et son monde : 6 500 personnes ont manifesté d’après les syndicats. Arrivées place Guichard, la police présente en nombre tout le long du cortège a empêché tout nouveau départ en manifestation et aurait arrêté 4 manifestant·es.
Dernières mises à jour :

  • 17h05 : nouvelles charges place Guichard après que l’AG s’est déplacée à l’intérieur de la bourse du Travail. Deux interpellations, dont un lycéen de Branly, qui aurait été tasé.
  • 16h25 : il y aurait deux interpellations. Une partie des manifestants a organisé une AG sur la place Guichard.

(suite du suivi et photos)

Infos locales Répression - prisons

Des flics débarquent à Lyon 2 et arrêtent un étudiant en pleine AG

Des policiers escortés de vigiles de l’université sont entrés dans Lyon 2 sur les quais où se déroulait une assemblée générale interfacs pour la suite du mouvement contre la loi travail. Plusieurs centaines d’étudiant·es ont alors assisté à l’arrestation d’un de leurs camarades, qui a été sorti par les vigiles pour être remis aux flics qui attendaient devant l’amphi Laprade.
Voir aussi Communiqué de l’assemblée générale de Lyon 2 suite à l’interpellation d’un de nos camarades

Brèves Éducation - partage des savoirs

L’AG de Lyon 2 vote l’occupation de l’amphi B de Bron

Nous étudiant-es de Lyon 2, réuni-es ce mardi 15 mars à près de 300 en Assemblée Générale, avons dans le cadre de la mobilisation contre la loi Travail voté la grève. Nous avons décidé l’occupation
de l’amphi B (campus de Bron) comme lieu d’organisation permanente de la
mobilisation. Nous appelons les étudiant-es à nous rejoindre nombreux/ses pour
participer à ce mouvement et occuper l’amphi B avec nous. Dès 18h30, un compte-rendu de
l’activité des différentes commissions sera fait et une bouffe sera (...)

Infos locales Salariat - précariat

Contre la loi Travail : toute la semaine, assemblées générales et manifs

Après les manifestations massives et offensives le 9 mars dans toute la France contre le projet de loi Travail, l’université Lyon 2 en lutte appelle à continuer la lutte et amplifier le mouvement.
- assemblée générale mardi 15 mars à 12h campus de Bron (amphi B)
- assemblée générale interfacs mercredi 16 mars à 14h30 campus des quais (amphi Laprade)
- manifestation jeudi 17 mars. RDV dès 12h à Bellecour (bouffe prix libre puis départ en manif)
Apprenti-es, lycéen-nes, étudiant-es, chômeur/ses, travailleur/ses, retraité-es, c’est tous ensemble qu’on va gagner !

Infos locales Répression - prisons

Jusqu’à 6 mois ferme pour des manifestants contre la « Loi Travail »

Suite aux comparutions immédiates après la manifestation du 9 mars
un lycéen mineur a été relâché, un jeune prend 6 mois ferme sans mandat de dépôt et un second de 6 mois avec sursis pour jets de projectiles.
Les familles cherchent des témoins afin qu’ils puissent établir une déclaration sur l’honneur sur ce qui s’est passé avant, pendant et après les arrestations.

Brèves Répression - prisons

Premières comparutions immédiates suite à la manifestation contre la loi Travail (09/03)

Ce vendredi 11mars, trois camarades vont être présentés au parquet du Tribunal de Grande Instance de Lyon. Deux vont être jugés en comparution immédiate et le troisième, mineur, va passer devant le juge des enfants. Tout le monde sait à quel point la comparution immédiate est une justice d’abattage qui laisse peu de temps et peu de moyens à la défense. C’est pourquoi il est nécessaire d’être le plus nombreux possible au tribunal cette après-midi (les CI commencent à 14h mais il est bon d’arriver à 13h30) (...)

| 1 | ... | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info