Mémoire

A lire sur d’autres sites Globalisation - capitalisme

Chambéry : Festival du film militant et libertaire les 3 et 4 Décembre

Pour la troisième année, le groupe de Chambéry de la fédération anarchiste vous proposons un week-end autour de plusieurs films documentaires et fictions. Luttes, féminisme, autogestion, expérience concrète, antifascisme voilà des mots qui prennent corps dans les documentaires que l’on vous réserve et peut-être dans les échanges qui suivront chaque projection.

A lire sur d’autres sites Extrêmes droites

La camelote de l’Action Française étudiante de Bordeaux

(Source : facebook de l’AFE Bordeaux)
Le 16 février dernier, à la pointe du jour, l’amphi Aula Magna de l’université Bordeaux IV s’est trouvé paré d’une étrange décoration : un grand pochoir encadré de drapeaux BBR appelant à voter Philippe de Villiers, le châtelain islamophobe du Puy du Fou. Propagande tragi-comique, tant elle évoque aussi bien les sinistres fixettes racistes du vendéen que l’antique marionnette bouffonne des Guignols de l’Info. De nombreuses et nombreux étudiant.e.s ont d’ailleurs dû (...)

Infos locales Médias

Tchao Eric

Lundi 14 décembre, une sale maladie a emporté un camarade. Petit hommage, et l’occasion d’entendre à nouveau son intervention pour Rezo.net lors des 10 ans de Rebellyon.

A lire sur d’autres sites Mémoire

Thiaroye, bientôt la vérité sur un crime colonial ?

Y aura-t-il un procès en révision pour les condamnés de Thiaroye ? Après le massacre d’officiellement 35 soldats noirs dits « tirailleurs sénégalais » le 1er décembre 1944, au prétexte officiel qu’ils se mutinaient, 34 autres furent condamnés le 5 mars 1945 à des peines allant de 6 mois à 10 ans d’emprisonnement, à la dégradation militaire, à l’interdiction de territoire (français) ou encore à des amendes. Pour couvrir un crime colonial, la justice militaire française a fait passer les victimes pour des coupables, grâce à des rapports falsifiés par les bourreaux gradés et de quelques complices.

Infos locales Mémoire

Les communards à Lyon - Les insurgés, la répression, la surveillance, de Matthieu Rabbe

Après l’ouvrage de Laurent Gallet sur Antoine Cyvoct, l’Atelier de création libertaire continue dans la découverte de cette histoire libertaire lyonnaise méconnue. Cette fois, c’est Matthieu Rabbe qui aborde le thème des communards lyonnais.
Dans le cadre du mois de novembre libertaire, ces deux auteurs présenteront leurs livres au CEDRATS, le samedi 21 novembre 2015, à partir de 15 heures.

Infos locales Mémoire

23 octobre 1882 : Machinations et artifices - Antoine Cyvoct et l’attentat de Bellecour

Le lundi 23 octobre 1882, l’existence du jeune militant anarchiste Antoine Cyvoct est bouleversée. Ce jour-là, à vingt-trois heures de distance, deux bombes retentissent dans les nuits lyonnaises et occasionnent le décès d’un employé de commerce. C’est d’abord le café restaurant l’Assommoir, situé sous le théâtre Bellecour, qui est l’objet d’un attentat. Deux hommes et une femme quittent le box numéro 2 peu avant que l’explosion se fasse entendre. La nuit suivante, c’est le bureau de recrutement militaire qui est visé. Ce n’est qu’à la fin de l’année 1883, les 11 et 12 décembre précisément, que s’ouvre le procès d’Antoine Cyvoct pour ces deux attentats. La première grande affaire de « propagande par le fait » en France donne au parti anarchiste son « premier martyr ».

A lire sur d’autres sites Mémoire

Des étrangers, les Savoyards, inondent la France et portent préjudice au pays

« Voici quelques passages d’une affiche placardée sur les murs de Paris vers 1850. Elle est signée : “Un ouvrier”. Elle visait les Savoyards qui allaient gagner leur vie dans la grande ville française. Il faut dire que la Savoie ne sera annexée par la France que dix ans plus tard, en 1860, soit 30 ans après l’Algérie ! Remplacez le mot “Savoyards” par “Rroms” ou “musulmans”, les bouc émissaires d’aujourd’hui, et ce texte nous renvoie alors à ce racisme toujours plus assumé et qui gagne du terrain partout dans le monde et notamment en France »

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 14 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info