Droits sociaux - santé - services publics

A lire sur d’autres sites Droits sociaux - santé - services publics

IVG et contraception : un casse-tête pour de nombreuses femmes

L’épidémie de Covid-19 et le confinement pourraient avoir des graves conséquences pour les femmes. En effet, la mobilisation des hôpitaux pour traiter les patient.es en état grave et les difficultés d’accès déjà en temps normal à la contraception et à l’IVG vont faire peser sur un grand nombre de femmes une pression supplémentaire dans cette période de crise sanitaire.

A lire sur d’autres sites Droits sociaux - santé - services publics

On ne combat pas le COVID-19 en s’attaquant aux droits démocratiques et aux acquis sociaux

Alors que l’épidémie de Coronavirus s’étend, les personnels hospitaliers sont confrontés au manque de lits de réanimation, de masques, de respirateurs, de personnels soignants… Pendant près d’un an, personnels hospitaliers et des EHPAD se sont mobilisés, ont fait grève contre la casse de l’hôpital public (au moins 4172 lits fermés sous Macron qui s’ajoutent aux précédents), pour réclamer les moyens de soigner dignement la population.

A lire sur d’autres sites Droits sociaux - santé - services publics

« Je suis irresponsable ! » : lettre aux bon·ne·s citoyen·ne·s si soudainement altruistes

J’ai écrit cet article comme un geste d’autodéfense intellectuelle. Je voulais réagir à l’air ambiant présent sur les plateaux télé, sur les conversations Facebook et même dans les bavardages entre ami.e.s. Une petite musique s’est doucement installée dans ma tête, me convaincant de mon propre héroïsme à rester cloîtré chez moi comme si le virus allait se répandre au moindre pas que je poserais à l’extérieur. Je trouve qu’il y a un fond de doctrine néolibérale qui doucement se répand et qui vient nous persuader de notre responsabilité individuelle dans la crise.

A lire sur d’autres sites Salariat - précariat

Coronavirus : 5 mesures d’urgence

Face à la crise sanitaire majeure qui frappe le monde entier, nous ne pouvons nous contenter de dénoncer l’inaction du gouvernement, ou de respecter les – nécessaires – mesures de prévention. Alors que les ravages du néolibéralisme et de la destruction des services publics sont désormais des évidences aveuglantes, il s’agit aujourd’hui à la fois de mettre en accusation le système qui a rendu possible une telle situation, et de mettre en pratique de nouvelles formes d’organisation collective.

Analyse et réflexion Salariat - précariat

Réponse publique et anonyme d’une étudiante assistante de service social au « plan de mobilisation volontaire »

Le samedi 21 mars 2020, j’ai reçu un mail de mon centre de formation d’assistante de service social dont je tairai le nom. Il s’agit d’un courrier de la DRDJSCS à propos du « plan de mobilisation des étudiant-es en travail social ».
Ce message nous informe qu’en qualité d’étudiant-es assistant-es de service social, nous sommes désormais mobilisables « sur la base du volontariat », dans le cadre de la gestion de crise du COVID-19 stade 3. Les missions sont larges : assurer l’accueil et notamment dans le domaine de l’hébergement, de la réinsertion, de l’asile, de l’aide alimentaire, de la protection des majeurs vulnérables, de la protection de l’enfance et de l’accueil de personnes âgées et handicapées. Le message nous assure que les consignes sanitaires seraient rappelées à nos employeurs, nous assurant ainsi une intervention en toute sécurité. Enfin, il est précisé que notre volontariat sera pris en compte pour « valoriser notre engagement » au moment de la certification.

A lire sur d’autres sites Droits sociaux - santé - services publics

État d’urgence sanitaire : imposons aussi l’état d’urgence social !

L’état d’urgence sanitaire et l’arsenal législatif qui l’accompagne est le seul moyen, aux yeux du gouvernement, de prévenir une catastrophe sanitaire en prenant les choses fermement en main. De notre côté, c’est un état d’urgence social que nous devons défendre pour définir nous-mêmes les priorités : protéger la santé et les droits des travailleurs et travailleuses mais aussi assurer la satisfaction des besoins de l’ensemble de la population, sans chercher à sauvegarder les profits des capitalistes.

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

Les sans abris abandonnés face au confinement ? Communiqué du collectif Hébergement en Danger

A Lyon, à l’heure du confinement, les mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19 ont eu un impact dramatique sur pour les populations vivant à la rue ou en hébergement précaire : fermeture des accueils de jour, fermetures des permanences d’accès aux soins et au droits, suspension des équipes mobiles de psychiatrie et d’addictologie, arrêt de certaines maraudes alimentaire ; fin des hébergements à la nuitée. Les professionnels de l’urgence sociale alertent la Préfecture sur cette situation intenable et indigne pour des milliers de personnes précaires oubliées.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Soutien aux travailleur·se·s du sexe touché·e·s par l’épidémie de coronavirus et par les mesures de confinement

L’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement que nous connaissons actuellement impactent l’ensemble de nos sociétés. Leurs impacts sont d’autant plus forts pour les personnes déjà isolées et précarisées. Dans ce contexte, la situation des travailleur·se·s du sexe est particulièrement difficile et notre solidarité s’avère indispensable.

A lire sur d’autres sites Droits sociaux - santé - services publics

Sans papiers, SDF, face à la précarité : la solidarité ou la mort

Avec le Coronavirus comme le reste de l’année, les personnes sans-domicile comme les sans-papiers restent les grand.es oublié.es. Encore une fois l’Etat néglige complètement les populations que le système capitaliste met à la marge. Celles-ci déjà fragilisées sont pourtant celles qui font le plus face aux risques sanitaires, et qui rencontrent le plus de difficultés lorsqu’il est question d’accès aux soins, à l’hygiène, au logement ou à la nourriture.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 40 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info