Loi travail

Brèves Syndicalisme-mouvement ouvrier

Une section lyonnaise de la CFDT contre la « loi du Travail »

Alors que Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, ne cesse de réaffirmer son soutien à Manuel Valls et son opposition à toute négociation de la loi El Khomri, les dissensions à la base se manifestent de plus en plus bruyamment. Comme dans cette prise de position de la CFDT cheminot lyonnaise.
La CFDT Lyon contre la « loi du Travail » sans équivoque possible
Lyon, le 25 mai 2016
Nous, Kamel, Loïck, Ali et Franck vos élus CFDT de Lyon Perrache, tenons à vous expliquer notre position vis-à.vis (...)

Infos locales Salariat - précariat

Venue de Macron à Lyon : « des costards, il y en a dans le dressing du patronat »

Le ministre de l’Economie a passé la journée du 2 juin dans l’agglomération lyonnaise. Il a été accueilli par des milliers de manifestants et notamment un cortège syndical important à l’usine Arkema de Pierre-Bénite le matin. Il passe ensuite son après-midi accompagné de Gérard Collomb à l’Hôtel de Ville de Lyon devant les patrons, en laissant la centaine de manifestants dehors dans la pluie. Après une visite à l’Institut des Ressources Industrielles, il a pris le TGV depuis la gare Part-Dieu tandis qu’une trentaine de personnes s’étaient déplacées pour lui dire au revoir.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Paris : la grenade de désencerclement fait un blessé grave le jeudi 26 mai

Chaque journée de manifestations contre "la Loi Travail et son monde" voit son lot de violences policières. La mobilisation du 26 mai n’y a donc pas échappé et la police a blessé très grièvement une personne à Paris ce jeudi. Aux dernières nouvelles (samedi 28 dans l’après-midi, soit deux jours après les faits), la vie du jeune homme n’est plus en jeu mais il est plongé dans le coma (ou « sédation profonde »). À son réveil, les séquelles sont potentiellement graves.

Brèves Répression - prisons

Comparutions immédiates du 27 mai : deux manifestants condamnés à 3 mois ferme, d’autres à du sursis

Deux manifestant·es condamné·es à 3 mois ferme à Lyon le 27 mai, et d’autres à du sursis
Ce vendredi, plusieurs personnes passaient au TGI de Lyon dans le cadre du mouvement. En attendant un compte-rendu plus détaillé, au moins quelques infos :
Deux personnes ont pris 2 mois avec sursis chacun, l’un pour avoir tenu un bâton à la main à Bellecour lors d’une fin de manifestation, le deuxième pour avoir renvoyé une lacrymo vers la police
Deux personnes sont passées en comparution immédiate pour la manif (...)

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

La grenade de désencerclement, nouvelle arme préférée des flics pour mutiler

À Lyon, jeudi, une dizaine de personnes ont à nouveau été blessées par des grenades de désencerclement. Le même jour à Paris, un journaliste indépendant a été « sérieusement blessé » par une grenade. Ce samedi, il était toujours dans le coma. Un article de Paris-luttes décortique ce que sont réellement ces armes.

Brèves Répression - prisons

Mais que peut bien craindre le gouvernement d’un produit pour nourrisson ???

Jeudi dernier les contrôles policier ont franchi une nouvelle absurdité
Comme le confirme cette photo prise avant même le début de la manif, les manifestants s’approchant du métro Sans-Souci se sont faits fouiller de manière systématique, et leur sérum physiologique confisqué.
Un manifestant relate ainsi son échange avec un policier : « Ils m’ont confirmé qu’ils avaient ordre de confisquer systématiquement le sérum physiologique sans être capables de le justifier autrement que par »c’est les ordres« ». (...)

Brèves Répression - prisons

A l’ I.E.P. de Lyon, la banderole de la discorde

Depuis que la banderole « loi travail non merci ! » a été mise en place dans l’atrium, nous avons eu la mauvaise surprise de devoir la « défendre » face aux multiples tentatives visant à l’enlever. En effet, à plusieurs reprises et notamment durant les différentes conférences menées par l’Association de Soutien à l’Armée Française, des individus parfois extérieurs à l’IEP de Lyon ont essayé d’arracher la banderole. Aujourd’hui encore 4 étudiants de l’Institut ont essayé d’enlever la banderole, signe de leur (...)

Infos locales Salariat - précariat

A Lyon, face à une mobilisation en hausse, la police se lâche

Cortège plus dense que la semaine dernière ce jeudi 26 mai à Lyon. Avec une présence plus importante à la fois en tête et derrière avec les syndicats (12000 personnes). Mais la police avait décidé semble-t-il de ne pas laisser s’installer la joie d’une mobilisation qui se renforce. Alors que les gens dansaient place Bellecour, les flics ont chargé, tabassé à de multiples reprises.
Suivi et mises à jour

Brèves Syndicalisme-mouvement ouvrier

Appel de la CGT 7/8è à la grève et la manifestation ce jeudi 26 mai

Pour le retrait de la loi travail ! La lutte continue généralisons la grève !
La CGT appelle à généraliser la grève afin de contraindre le gouvernement à reculer sur sa loi d’un autre siècle. Obligeons le gouvernement à s’asseoir autour de la table des négociations pour ouvrir les débats autour d’un vrai code du travail moderne digne du XXIe siècle.
Les deux dernières manifestations, qui se sont déroulées, en une semaine à Lyon les 17 et 19 mai, ont vu défiler pas moins de 7000 et 9000 personnes mobilisées (...)

A lire sur d’autres sites Syndicalisme-mouvement ouvrier

Appel pour une coordination nationale des assemblées de lutte

La dynamique du mouvement contre la Loi travail repose essentiellement sur l’initiative de regroupements de personnes s’organisant de manière autonome. Nous pensons que nous avons besoin de réfléchir et construire les outils communs de cette autonomie, et qu’une coordination des assemblées de lutte pourrait renforcer le rapport de force nécessaire au retrait pur et simple de la Loi travail.

Infos locales Médias

Appel de l’intersyndicale du Rhône à la déontologie dans le traitement médiatique des manifestations contre la loi travail

Assez de tentative de décrédibilisation du mouvement social et de mensonges. De trop nombreuses rédactions cherchent à jeter l’oprobe sur les grévistes contre la loi travail et à monter les salariés les uns contre les autres.
A l’heure ou la machine économique va vers le blocage, il n’est plus question de raconter n’importe quoi et de criminaliser l’action politique des grévistes et de celles et ceux qui luttent. L’intersyndicale CGTFOFSUSOLIDAIRESCNTUNEFCNT/SO dénonce le deux poids deux mesures des médias dans le traitement des mobilisations sociales.

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 16 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info