Médias

Mémoire Salariat - précariat

Avant de se révolter, les canuts avaient créé leurs moyens d’information

Voici un extrait de l’Écho de la Fabrique n°3 du 13 novembre 1831, quelques jours avant la révolte des canuts... : « Au commencement d’octobre, les ouvriers avaient eu déjà des réunions partielles, quand fut résolue une grande assemblée sur la place de la Croix-Rousse, à l’effet de nommer des délégués et non pas des chefs... » (Réédité et numérisé par Normale-Sup Lyon)
Ainsi naissait à Lyon la presse ouvrière, ce qui eu un impact considérable dans le monde entier. Dans l’Écho de la Fabrique, Marius Chastaing définit le journal : « c’est un bouclier (un journal sert d’armes défensives), un javelot (il sert à l’attaque), un miroir (il réfléchit les opinions), une arène (il leur ouvre un champ libre), une table rase (il reçoit des perspectives radicalement nouvelles et conserve leur expression diverse) ».

Brèves Extrêmes droites

Quand Lyon Mag regrette que des slogans antifascistes recouvrent le local des identitaires

La Traboule, local des identitaires dans le Vieux Lyon, a semble-t-il été redécorée avec des slogans antifascistes dans la nuit du 23 au 24 octobre 2018. Il n’en faut pas plus pour que le site Lyon Mag vienne au chevet de ces militant·es d’extrême droite en regrettant que la rue où se trouve leur local ait été « victime de vandalisme ».
Si l’usage du terme « victime » est à la fois inapproprié et ridicule pour qualifier une rue, le reste de l’article est scandaleux de complaisance avec les identitaires. (...)

Brèves Médias

Quand Le Progrès se fait le relais de l’agenda patronal contre les aides sociales

Le patronat, dans certains secteurs, peine de plus en plus à trouver des gens qui acceptent de travailler pour des miettes... ça a été le cas cette année avec les saisonniers, ce dont les médias se sont largement fait le relais. On a alors pu assister à une campagne de presse où des exploiteurs de tous les coins de la France ont eu micro ouvert pour se plaindre de la fainéantise de tous ces prolétaires qui ne se précipitaient pas pour se faire exploiter au SMIC dans des champs en plein cagnard pendant (...)

A lire sur d’autres sites Médias

Journée d‘action par rapport aux perquisitions et la fermeture de linksunten.indymedia.org le 25 août

Après les émeutes contre le G20 à Hambourg, l‘Etat allemand s‘est lancé dans une nouvelle campagne contre „les autonomes“. Au tout début de la campagne répressive de l‘été passé, le ministère de l‘intérieur a interdit la plateforme d‘information de la gauche radicale linksunten.indymedia.org et a fait perquisitionner plusieurs apartements ainsi que l‘espace autogéré KTS Freiburg, le 25 août 2017. Depuis cette date, le média n‘existe plus.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Raids policiers et saisie des informations bancaires des soutiens de Riseup en Europe

Mercredi 4 juillet, le collectif Riseup et son soutien financier en Europe, ZwiebelFreunde (littéralement « les amis de l’Oignon », qui soutient l’anonymat sur Internet) ont chacun publié un communiqué sur une grave opération policière. Elle s’est déroulée le 20 juin en Bavière sous prétexte de l’identification des admins d’un blog antifasciste.

Brèves Répression - prisons

Lyon Mag, incendiaire du racisme et des discriminations dans l’agglomération lyonnaise

Au concours du média le plus infâme, y’a de la concurrence sur Lyon. Le site Lyon Mag bat régulièrement les records de gros clichés racistes et sécuritaires. Samedi 30 juin, c’est en reprenant, quelques heures après sa parution, un article du Progrès sur un tournage de clip à Vénissieux que le site s’est encore illustré.
« Selon le Progrès, aucun débordement n’a été à signaler lors du tournage », on sent le regret… Heureusement le papier du quotidien local réécrit signale du biscuit « des fumigènes ont été (...)

Mémoire Médias

Oh, Jules Vignes, qu’ont-ils fait du journal "Libération" ?

En effet, à St Genis-Laval le 1er juillet 1927, c’est Jules Vignes qui a édité le premier journal "Libération". C’était une gazette libertaire, dont le titre a été repris plusieurs fois. Journal clandestin pendant la résistance, puis quotidien à partir du 21 août 1944. Le projet de 1973 d’un "Libération" qui donne la parole au peuple a vite tourné court avec Serge July, pour devenir aujourd’hui le journal de Rothschild et du capitalisme acoquiné au PS. Quelle dégringolade !

Brèves Politicaillerie

Les joies de l’indépendance de la presse régionale : le premier adjoint d’Oullins est cadre au Progrès sous un pseudo

Des nouvelles de l’indépendance de la presse. Médiacités révèle que le premier adjoint au maire UDI d’Oullins et conseiller de la Métropole de Lyon, Gilles Lavache, est aussi le coordinateur de la rédaction des suppléments du Progrès, sous le pseudonyme de Gilles Fabien.
« Où est le problème ? », balaye aussitôt l’élu à la double identité, joint au téléphone par Mediacités. « J’écris sous pseudo. Quand j’étais à Radio France, j’étais déjà sous pseudo », se défend Gilles Lavache, dévoilant en partie un CV de (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 19 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info