Petit guide lyonnais

Petit guide lyonnais

Répressions des anti-CPE, des syndicalistes,...

Courant mars, Angèle, déléguée CNT à la poste, pénétrait dans un local sécurisé de la poste (dont elle possédait le badge d’accès) pour faire des photocopies pour le compte de l’association du personnel dont elle est trésorière, et pour remettre des documents à la secrétaire qui travaillait dans ce local au même moment.
À la question posée par un membre de la direction sur la raison de sa présence dans ce local, Angèle a préféré demander un délai de réflexion avant de répondre (ce qui est parfaitement (...)

Petit guide lyonnais

Violences de l’État contre les opposants au CPE et à la LEC :

6 mois de prison ferme pour un précaire lyonnais accusé d’avoir « gêné » une fonctionnaire des renseignements généraux lors d’une manifestation... tout le monde n’a pas la chance de s’appeler Guy Drut. À titre de comparaison, un gendarme a été condamné par la même cour d’appel à 18 mois de prison avec sursis, sans peine de prison ferme, pour avoir tué une personne menottée et de dos.
4350 interpellations, 637 inculpations et 72 manifestantEs emprisonnéEs sur toute la France (source : ministère de l’intérieur) (...)

Petit guide lyonnais

La CNT dans le Rhône

Quand on parle de la CNT du Rhône, on désigne en fait 5 syndicats : le Syndicat Unifié des Travailleurs de l’Éducation (SUTE), les syndicats Santé-Social, CNT-PTT et Communication Culture Spectacle (CCS), et le syndicat Interco.
Les syndicats affiliés à la CNT sont des syndicats d’industries, c’est-à-dire qu’ils regroupent tous les travailleurs et les travailleuses d’un secteur d’activités. Par exemple, les profs, les assistantEs d’éducation et le personnel d’entretien des bâtiments scolaires et (...)

Petit guide lyonnais

Lundi de Pentecôte : payer ou lutter

Quand on nous a pondu les « 35 heures », on savait que ça servait au patronat à faire passer l’annualisation du temps de travail (vous bossez 42 heures une semaine puis 28 heures une autre semaine...) et l’accélération des cadences de travail (« Produisez la même chose en 35 heures qu’en 39 heures, on n’embauchera pas », suppression des pauses). Une fois ces modifications installées, on se doutait qu’il s’attaquerait au temps de travail : allongement de la durée avec la réforme des retraites, attaques (...)

Petit guide lyonnais

Face à la répression : SOLIDARITÉ !

Les étudiantEs, lycéenNEs, et tous ceux et celles qui se sont battuEs contre la Loi sur l’Égalité des Chances s’en sont rendu compte. Quand on lutte contre l’exploitation que nous font subir les patrons, avec l’aide de leurs alliés du gouvernement, on trouve en face de soi les forces de l’ordre, qui révèlent alors leur vraie fonction : réprimer violemment les mouvements sociaux (ce qu’expliquait la Rafale de janvier et qui s’est vérifié dans les semaines qui ont suivi). Contrairement à ce que veulent (...)

Petit guide lyonnais

Après le CPE, la lutte continue

Ces dernières semaines a eu lieu l’un des plus importants mouvements sociaux de notre époque. D’une importance considérable par le nombre de personnes qui s’y sont impliquées et par la victoire qui en a découlé. Même si la victoire a un goût amer (finalement et concrètement peu de chose ont été obtenues), elle a son importance par le fait qu’elle marque un coup d’arrêt aux attaques capitalistes de ces derniers temps. Mais ne nous leurrons pas, les patrons et l’État ne vont pas en rester là. La lutte des (...)

Petit guide lyonnais

Les assistés : ce sont les patrons et les actionnaires !

La batterie de contrats qui nous précarise ferait baisser le chômage en diminuant le coût de la main d’œuvre, en instaurant plus de flexibilité et en nous rendant plus compétitif-ve. En résumé, les capitalistes nous réduisent à une marchandise, à du bétail, dont le coût varie en fonction des contraintes imposées par le droit du travail. Pourtant, les effets sur l’emploi sont discutables (comment pourrions-nous devenir moins coûteux-ses qu’un-e travailleur-ses du tiers-monde ?) et de toute façon il s’agit (...)

Petit guide lyonnais

1er Mai Rouge et Noir pour la Lutte des Classes

Le 1er Mai 1906, la CGT lance son offensive : Grève Générale pour les 8 heures de travail par jour. Cette bataille pour la réduction du temps de travail est au cœur de la lutte des classes comme celle sur la hausse des salaires.
En effet, il s’agit de la répartition de la richesse produite par les travailleurEs. Le but ultime de ces luttes étant bien sûr l’expropriation des patrons. Cette grève générale est aussi annoncée comme étant un exercice pratique d’unité, de combat et de solidarité de la classe (...)

Petit guide lyonnais

Combattons l’exploitation, Autogestion des travailleurEs !

Oui, le CPE a été retiré.
Malheureusement il reste en vigueur beaucoup de contrats de travail aux conditions d’emploi différentes qui détruisent le code du travail et nos acquis sociaux. Ils sont censés faciliter l’accès à l’emploi. Mais ces contrats ne font que précariser, exploiter, isoler les travailleurEs et enrichissent toujours plus le patronat (aides directes, crédit d’impôt, exonérations des cotisations...).
Autant dans le secteur privé que dans le secteur public, quel que soit notre âge, ces (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Le monde comme il va... ou comment nous voulons vivre !

Un titre ouvert et pluriel, pouvant permettre aux différentes sensibilités libertaires et non-autoritaires de s’y exprimer. Un premier essai très interne sur la vie du groupe Lucio-F.A., mais le choix du texte de 1906 est important au regard du devoir de mémoire que nous avons. Car l’Histoire officielle s’est toujours arrangée pour faire disparaître de l’histoire les mouvements d’Émancipation.
Bien que notre idéal émancipateur est de se libérer de toute forme d’autorité et de domination, il faudra aussi (...)

Petit guide lyonnais

L’architecture et la révolution

« Comment penser librement à l’ombre d’une chapelle ? » (Inscription murale tracée à l’entrée de la chapelle de la Sorbonne le 17 mai 1968.)
Hegel dit quelque part que seules les pierres sont innocentes : ce jugement, naïvement idéaliste, est faux. Il suffit pour s’en convaincre d’ouvrir les yeux sur une ville où s’érigent des bâtiments officiels à l’aspect de bunkers ; où la désolation civique s’étend avec les parkings ; et où l’on place sa fierté dans la restauration d’une chapelle contre-révolutionnaire. (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Insecurity is a Fight Club

« Insouciants, railleurs, violents - ainsi nous veut la sagesse. » (NIETZSCHE, Ainsi parlait Zarathoustra.)
Durant les années 90 dominées par les arts de la convivialité (esthétique relationnelle et théâtre de rue), on affirmait volontiers qu’en art comme en politique les idéologies radicales étaient révolues : « Le temps des barricades - quand deux forces déterminées s’opposaient farouchement - est terminé » (Élisabeth Wetterwald). Depuis des hommes ont fait mieux que les barricades et l’idéologie qui les (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

1941-2004

« La pensée libertaire n’est pas un fourre-tout où n’importe quel médiocre peut trouver un onguent pour les plaies que la société autoritaire lui inflige. C’est une forme de messianisme sans Dieu qui croit que l’homme est capable de se reconnaître dans son semblable et d’établir par là une communauté solidaire capable d’en finir avec toutes les idéologies. » En préfaçant ainsi son recueil de Paroles libertaires en 1999, Étienne Roda-Gil était plus que jamais fidèle à la vérité d’une vie, et de son siècle.
Son (...)

Petit guide lyonnais

retrait du CPE, du CNE,... ... et de tout le reste !

Les contrats CPE, CNE et consort doivent disparaître mais ils ne sont qu’une partie de la précarisation. Une précarisation qui n’est elle même qu’un outil de domination et d’exploitation parmi d’autres. Nous devons continuer le combat pour la suppression des CNE/CPE mais cela ne nous empêche pas d’ouvrir les yeux sur tout le reste. Bien au contraire.
Tous les gouvernants qui alternent au pouvoir y vont de leurs mesures contre les jeunes : CIP, emplois jeunes mais aussi CEC, SIVP, CES, CJE, CIVIS, se (...)

Petit guide lyonnais

Contre le CPE et la précarité généralisée : égalité économique et sociale !

La mobilisation contre le CPE gagne du terrain depuis plusieurs semaines, se déclinant en temps forts de manifestations mais aussi en actions quotidiennes qui révèlent une contestation dont l’objet va bien au-delà du simple CPE. Mais avant tout, le mouvement social actuel est intéressant car il réunit lycéens, étudiants et travailleurs. Depuis 1995, les attaques contre les acquis sociaux et les conditions de travail n’ont cessé de se succéder, offrant au patronat des possibilités toujours plus (...)

Petit guide lyonnais

Quelles perspectives pour les M.A.S ?

La première maison d’accueil spécialisée prévue pour des personnes polyhandicapées s’est ouverte dans le Rhône à Feyzin pour pallier les besoins de service de suite en pédopsychiatrie. Ainsi un prix de journée équivalent à 213 e pouvait passer sans heurts à 71 e (seulement). Qui en a fait les frais ? Dans un premier temps la masse salariale. il a donc fallu très vite inventer une formation adéquate, de surcroît en contrat de qualification forcement moins cher et un salaire au rabais ! Voilà comment est née (...)

Petit guide lyonnais

IntermittentEs du spectacle : 3 ans de contestation !

Le protocole de 2003 et ses conséquences
En juin 2003, un protocole d’accord portant sur l’indemnisation chômage des salariéEs du spectacle est adopté par 3 confédérations syndicales, puis agréé par le gouvernement. Principales mesures : passage d’un système avec une date anniversaire fixe et ouverture de droits pour 12 mois à un système très complexe : recherche d’affiliation sur 10 ou 10,5 mois, droits ouverts pour 243 jours, avec décalage des périodes de référence en fonction des périodes de travail. (...)

Petit guide lyonnais

Puisque personne ne travaille à ta place, ne laisse personne décider à ta place !

La Convention Collective 66 est en renégociation depuis plusieurs mois : ce sont nos acquis sociaux que l’on met à la casse, associée à une nouvelle attaque de taille dans le travail social. Les premières conventions collectives sont apparues dans les années 1890, en lien avec plusieurs avancées pour les salariés comme, la création de l’Inspection du Travail, la première limitation de la journée de travail à 10h pour les enfants, 11h pour les femmes, 12h pour les hommes, la loi sur les accidents du (...)

| 1 | ... | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | ... | 31 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info