Site collaboratif d’infos alternatives

Infos locales

Infos locales Apartheid social

"Paniques identitaires. L’identité au prisme des sciences sociales" : rencontre avec Laurence DE COCK

Jeudi 4 mai à la librairie terre des livres : Cet ouvrage propose une analyse des « paniques identitaires » qui ont récemment fait la Une des médias dominants (« affaire du burkini », cafés interdits aux femmes…) mais aussi les polémiques autour de la composition de l’équipe de France de football, de l’enseignement de l’histoire ou de la « théorie du genre », des menus dans les cantines scolaires, etc., en les resituant dans le contexte politique et intellectuel de ces dernières années et dans les évolutions historiques de la construction des figures de l’altérité.

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

Première avancées dans la mobilisation du lycée Doisneau : la lutte continue, 4ème jour de grève

Suite à la journée de grève du mardi 14 mars, et face au silence de leur administration, les personnels ont reconduit leur mouvement le jeudi 16 mars a 70% de gréviste toujours soutenue massivement par les élèves et leurs parents. Si le rectorat reconnait la légitimité des demandes et a donnée de premières garantis, elles sont pour l’instant bien trop faible et ne garantissent toujours pas aux élèves et au professeurs de bonne condition de travail nécessitant de fait une poursuite du mouvement.
Voir aussi : Des nouvelles des 3 lycéens interpellés à Doisneau

Infos locales Répression - prisons

Meeting contre le racisme, les violences policieres, la hogra, la chasse aux migrant-e-s

Suite à l’Appel lancé par le collectif du 19 mars à Paris et suite à l’annulation du précédant meeting, le comité Lyonnais organise un nouveau meeting dimanche 26 février à partir de 14h30.
Après une attaque des facho sur la Maison des Passages et l’interdiction de la préfecture de se rassembler sur les quais, le meeting est déplacé à la Maison de la Mésopotamie, 13 rue Mazagran 69007.

Infos locales Répression - prisons

Justice pour Théo, justice pour Adama, justice pour Mehdi, justice pour tous : appel à rassemblement

Les quatre policiers accusés d’avoir frappé et violé avec une matraque Théo, un jeune homme de 22 ans d’Aulnay, en banlieue parisienne, ont été suspendus de leurs fonctions et mis en examen. Mais un seul l’est encore pour viol en réunion, les trois autres accusations ayant été requalifiées en violences volontaires.
17h00 : tout le monde a été relâché. Fin de la manifestation spontanée. Rdv demain à Vénissieux.
16h20 : des personnes peuvent sortir au compte goutte par le derrière de la place.
15h30 : des personnes arrivent autour de la nasse, besoin de soutien pour éviter un deuxième encerclement.
15h15 : environ 80 personnes nassées place Stalingrad.
Mise à jour 15h00 : le rassemblement est parti en manifestation en direction de Sans soucis.

Infos locales Apartheid social

Soupe solidaire jeudi 26 janvier devant l’école Berthelot à 18h

Parents d’élèves de l’école Berthelot (Lyon 7ème), nous nous indignons d’apprendre qu’une famille de l’école avec deux enfants de un an et cinq ans se retrouve à la rue en plein froid hivernal. C’est pourquoi nous vous invitons à venir partager avec nous une soupe solidaire, jeudi 26 janvier à 18h devant l’école Berthelot, au 17-21 avenue Berthelot, Lyon 69007, tram T2, arrêt centre Berthelot. La recette sera reversée à la famille sans abri de l’école.

Infos locales Répression - prisons

Justice et vérité pour Adama : retour sur un week-end de mobilisation en Rhone-Alpes

Depuis le décès d’Adama Traoré, mort en Juillet dernier entre les mains des gendarmes, la famille essaye d’obtenir justice. Entre mensonges, approximations et mépris les Traoré sont broyés par un système judiciaire décomplexé. Pourtant leur combat pour la vérité s’intensifie. Adama devient aujourd’hui le symbole d’une lutte contre l’oppression, le controle permanent, le racisme d’Etat et l’injustice. La famille Traoré a trouvé ce week end un important soutien en Rhones Alpes. Retour sur un week end riche en émotions.

Infos locales Apartheid social

Vaulx-en-Velin : Touche pas ma Zep, grève au lycée Doisneau vendredi 27 janvier

Au lycée Doisneau de Vaulx-en-Velin, pour la rentrée prochaine, les classes de Seconde pourront atteindre 35 élèves alors même que les élèves proviennent en grande majorité des 4 collèges REP+ de Vaulx en Velin. Ainsi, non seulement le lycée n’est pas identifié comme relevant de l’éducation prioritaire, mais, de plus, il se voit retirer les faibles moyens attribués jusqu’à présent par le Rectorat. Suite à cette annonce les personnels du lycée Doisneau ont décidé de rejoindre par la grève ce vendredi 27 janvier 2017 le mouvement « Touche pas à ma Zep ».

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

A -5C°, le maire de Lyon s’oppose à la mise à l’abri des personnes à la rue de sa ville

Mardi 3 Janvier, le préfet a déclenché le plan grand froid et un gymnase municipal a ouvert pour permettre la mise à l’abri de 140 personnes. Ce week-end, les températures atteindront les -5C. Pourtant, ce début d’après midi, alors que l’ouverture d’un deuxième gymnase était annoncée par le préfet, nous apprenons que le maire de Lyon s’y oppose.

Infos locales Apartheid social

Collégien-nes SDF, les personnels du collège Jean Renoir de Neuville sur Saône entament leur 2e nuit d’occupation : leur détermination est intacte

Une jeune collégienne de 5e et sa famille sont SDF depuis le vendredi 18 novembre. Les personnels apprenant cette situation en dernière minute ont porté assistance à personne en danger en leur procurant un hébergement pour le week-end. Lundi 21 novembre ils les ont accueillis pour la nuit dans leur établissement occupé pour l’occasion. Ils ont logé également au collège une deuxième famille hébergée depuis 5 mois dans un local non chauffé dans le sud de Lyon dont la maman enceinte de 8 mois est actuellement hospitalisée.

Infos locales Apartheid social

Collégien-ne-s SDF et occupation ce soir du collège Jean Renoir de Neuville sur Saone

Une jeune collégienne de 5e et sa famille sont SDF depuis le vendredi 18 novembre. Les personnels apprenant cette situation en dernière minute ont porté assistance à personne en danger en leur procurant un hébergement pour le week-end. Les personnels du collège Jean Renoir, face à cette mise en danger d’une élève qui leur est confiée, ont décidé d’assumer leurs responsabilités. A l’heure où le vol fiscal coûte 80 milliards par an au pays, ils trouveraient inconcevable que les places d’hébergement d’urgence ne soient pas en nombre suffisant faute de financements ou de volonté politique pour leurs élèves en situation de précarité.

Infos locales Apartheid social

Où vont le gouvernement, la ville de Vaulx-en-Velin et les Grands Projets de Ville imposés pour en finir avec les quartiers populaires ?

« Même quand on a plus de mal à y vivre parce qu’il y a plus de chômage et de précarité, on s’attache à son quartier, on s’y fait des relations, les enfants à leur école… » La disparition des quartiers populaires, par la dépossession de sa population, est la cible des Grands Projets de Ville, des gouvernements successifs ; ceux là même, ces quartiers, dont on ne veut plus dire, et ou on veut faire oublier, que ce sont ceux là même qui ont participé et qui participent encore à la conquête des droits, aux printemps sociaux, pour plus de justice, de vérité, d’égalité, du changement social ! Ici aussi les milieux de vies populaires comptent !

Infos locales Répression - prisons

Affaire « Sophie Perrin » : la justice refuse d’entendre témoins et preuves, devant une salle remplie à peine à moitié

Affaire « Sophie Perrin » , Verdict le 15 novembre prochain 14h précises, chambre de la presse, 67 rue Servient Lyon 3e
Suite à la plainte pour « diffamation et injures publiques », dernier acte du harcèlement judiciaire infligé à Sophie par cette "fac de gôche qui a viré vieux réac", et portée durant l’été 2015 par l’université, son juriste, son ex-président, et l’ex-directeur de l’école doctorale sciences sociales.

Infos locales Vie des quartiers - urbanisme - initiatives

A Lyon, une artère pour la fête. « Vive la (rue de la) République ! »

Le onzième défilé de la Biennale de la Danse, qui prend normalement place dans l’ultra-centre de Lyon a été annulé cette année pour cause de risque terroriste. Ah non, il a été en fait déplacé, et s’est déroulé (le 18 septembre) dans un stade (Gerland)… Les plus attentifs à l’actualité se souviendront peut être que lors de la COP21 - c’est-à-dire peu après la déclaration de l’état d’urgence - le directeur de celle-ci avait proposé que les manifestations contestataires se déroulent dans un stade (afin de pouvoir être sécurisées ; mais aussi pour mettre en sûreté le centre-ville parisien). Elles avaient été finalement tout bonnement interdites (mais pas annulées).

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info