Brèves

Brèves Migrations - sans-papiers

Un nouveau Centre de Rétention Administrative (CRA) à Lyon !

La construction de 3 nouveaux CRA a été confirmée par Castaner à Bordeaux, Olivet (près d’Orléans), et à Lyon !
Pour rappel, les Centres de Rétention Administrative (CRA) sont utilisés pour emprisonner les étranger.e.s [jusqu’à 90 jours], à qui on ne reconnaît pas le droit de séjourner en France, dans l’optique de les expulser de force du territoire français.
Actuellement à Lyon, le CRA le plus proche se trouve à St-Exupéry qui est co-géré par la Police Aux Frontières et Forum Réfugiés.
Cela fait plusieurs (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Un centre d’accueil temporaire pour les migrants : le manque « d’humanisme » de Bouygues et de la BNP

Alors que les menaces d’expulsion planent sur de nombreux squats de migrants, « Habitat et Humanisme » nous sort un projet au summum de l’innovation ! Un habitat décent pour les demandeurs d’asile ? Mais pourquoi faire, quand il est si économique de les "loger" dans des containers sur un terrain en friche au milieu de Gerland, si généreusement prêté pendant deux ans par la très humaniste société Bouygues (sûrement le temps pour la société de créer un super projet immobilier). Un deal tout bénef pour Bouygues (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Événements au CRA de Saint-Éxupery : Le Progrès fait une belle démonstration de journalisme de préfecture

Depuis quelques jours la situation au CRA de Lyon semble particulièrement tendue. Lundi des rumeurs couraient qu’une évasion avait eu lieu sans qu’aucune information précise ne soit connue. Ce mardi 16 avril des personnes parvenaient à obtenir un court témoignage d’un prisonnier actuellement dans le centre et diffusaient une retranscription : Évasion, Suicide et émeute au CRA de Lyon Saint-Exupéry : appel au secours d’un prisonnier .
C’est en début de soirée que la préfecture réagissait aux événement au (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Lettre pour ceux qui ne peuvent pas l’écrire

À Lyon le 15 octobre 2018,
« Écrire pour tout raconter Écrire au lieu de regretter Écrire et ne rien oublier Et même inventer quelques rêves De ceux qui empêchent qu’on crève » (Anne Sylvestre)
Ils sont des hommes, certains âgés et malades. Elles sont des femmes, la plupart seules avec leurs enfants. Ils ne possèdent que des sacs, des sacs pleins à craquer de papiers vides de sens. Je ne comprends rien, ou je veux pas comprendre peut être. « Préfecture guichet unique », « procédure accélérée », « (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Appel à hébergement solidaire : familles à la rue

Mardi 2 Octobre 2018 au matin, un squat situé à Gratte Ciel hébergeant une trentaine d’habitants dont une quinzaine d’enfants a été expulsé. Une chaîne de solidarité s’est créée le soir même menant à une solution d’urgence. Cette solution n’est que provisoire.
Toute personne ayant un canapé, un lit, un appartement, un coin où se reposer et se protéger du froid est vivement appelée à nous contacter sur l’adresse mail suivante : miyra@riseup.net pour hébergement à partir du mercredi 3 Octobre 2018 pour 1 jour ou (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

À Vénissieux, 150 places d’hébergement pour les demandeurs d’asile vont disparaître

Le centre de Vénissieux a été ouvert comme Centre d’accueil et d’Orientation en Octobre 2016, lors du démantèlement de la Jungle de calais. Il a été transformé en centre d’hébergement au printemps 2018. Ses 150 places devaient rester ouvertes tout l’été.
Ce n’est pas du goût de la maire Michèle Picard (PCF) qui, approuvée en cela par la préfecture, ne renouvellera pas le bail précaire. La raison évoquée dans la presse est que l’accueil des réfugiés apporterait de nouvelles difficultés dans un quartier déjà (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Expulsion en cours au centre d’hébergement d’urgence de saint priest : besoin de soutien immédiat

La Police aux frontières en train d’intervenir au centre d’hébergement d’urgence de Saint-Priest (Caserne Chabal au 35, rue Aristide Briand) pour expulser 3 familles.
/* ==== ARTICLE GRAND ====*/
.objet_article margin:1em ;
.article_lien color : black ; font-family : Lato, helvetica, sans-serif ; border-top : 3px solid rgba(0, 114, 109, 0.5) ; border-bottom : 3px solid rgba(0, 114, 109, 0.5) ; box-shadow : 0 3px 7px 0 rgba(0,0,0,0.2) ; -webkit-border-radius : 2px 2px 2px 2px ; (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Une migrante meurt noyée à Briançon alors qu’elle fuyait la police

Deux réalités élémentaires : 1. la police tue régulièrement, surtout des personnes racisé·es ; 2. la police est extrêmement violente avec les migrant·es, qu’elle harcèle et agresse sans cesse. Parfois ces deux réalités se chevauchent.
Cela a été le cas dans les Alpes, à Briançon, le 7 mai 2018.
Le 9 mai, le corps sans vie d’une jeune femme a été repêché dans la Durance, une dizaine de kilomètres en aval de Briançon. L’association « Tous Migrants », qui vient en aide aux migrant·es dans la région précise que « la (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Expulsion en cours d’un militant LGBTI demandeur d’asile : à Lyon et ailleurs, soutenons Moussa

Moussa, un militant LGBTI guinéen, est menacé d’expulsion. Après deux refus d’embarquement dans des avions qui devaient le déporter, il est en garde à vue à l’aéroport Saint-Exupéry depuis jeudi 3 mai. Infos et mises à jour

Brèves Migrations - sans-papiers

Poursuite de la mobilisation pour la libération de Saber Benyoussef, papa menacé d’expulsion

Une nouvelle manifestation a eu lieu lundi 09 avril. La préfecture refuse pour l’instant de donner une réponse.
Saber Benyoussef, après sa tentative de suicide, est en rétention et menacé d’expulsion. Saber Benyoussef est toujours en rétention, alors que son seul « crime » est d’avoir tenté de se suicider vendredi 30 mars, après 7 années d’hébergements chaotiques, de précarité matérielle et de pressions administratives constantes. Les éléments médicaux versés au dossier n’ont pas été pris en compte, alors (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Un père de 5 enfants, en garde à vue après une tentavive de suicide, est menacé d’expulsion à Lyon

Un père de 5 enfants sous OQTF menacé d’expulsion alors que son état de santé est très inquiétant, vient de tenter de mettre fin à ses jours.
Sabeur Ben Youssef père de cinq enfants présent en France depuis 7 ans est sous OQTF comme sa femme Fatma Ben Yousse. Sabeur a tenté plusieurs fois de se suicider dans la matinée alors que Fatma était à la maison avec les deux plus jeunes enfants. Pour le calmer et tenter de le faire interner elle va à la clinique qui le refuse. Sabeur rentre en courant chez lui (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Pour dénoncer leurs conditions de vie inhumaines, des mineurs isolés quittent leur foyer à Collonges

Ils étaient une vingtaine ce lundi à ne pas vouloir réintégrer le foyer de Collonges-au-mont-d’Or.
Ces migrants, mineurs isolés, ont souhaité dénoncer leurs conditions de vie en envahissant les locaux de la Mission d’évaluation et d’orientation dans le 3e arrondissement de Lyon.
Selon eux, aucun éducateur n’est présent pour les accueillir, ils se lavent sans savon à l’eau marron et ont connu des repas sans nourriture. Sans oublier l’absence de draps dans leurs lits. Pas de quoi leur permettre d’étudier (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Communiqué CGT Vinatier : la psychiatrie n’est pas au service du ministère de l’intérieur.

La CGT Vinatier condamne la tentative avortée de mise en place par certaines ARS de faire signer aux patient-e-s en soins sous contrainte à la demande d’un représentant de l’état les notifications d’obligations de quitter le territoire par les établissements psychiatries qui les prennent charge si ces personnes sont en situations irrégulières sur notre territoire.
Après le discours de Gérard Collomb de cet été qui faisait l’amalgame entre maladie mentale et terrorisme. Le gouvernement de Macron, à (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Manifestation de soutien au migrant⋅es à Villars-les-Dombes le 16 décembre

Suite à l’organisation d’un rassemblement du front national de l’Ain, s’opposant à la création d’un centre d’accueil et d’orientation à Villars-les-Dombes, nous appelons à une manifestation de soutien à tou⋅te⋅s les migrant⋅e⋅s le même jour devant l’Hôtel de Ville.
Info de dernière minute, mais pour les courageux et cell⋅eux qui auraient raté leur train pour Menton, séance de rattrapage à Villars ce samedi 16 décembre, 14h, devant l’Hôtel de Ville.
Voici le communiqué des organisations politiques et syndicales (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Le tribunal administratif ordonne l’évacuation de l’université Lyon 2, occupée en soutien aux migrant·es

Le juge des référés du tribunal administratif de Lyon a rendu le 14 décembre sa décision sur l’occupation de l’université Lyon 2 en soutien avec les migrant·es à la rue.
Il ordonne la libération immédiate de l’amphithéatre et des salles de cours. La direction de l’université avait saisi la justice administrative d’un demande d’expulsion sans délai des ressortissants étrangers qui l’occupaient depuis.

Brèves Migrations - sans-papiers

Expulsion du bidonville du Transbo : des snipers sur les ponts

Depuis ce matin 8h, toute personne ayant emprunté le périph’ par le Pont Raymond Poincaré aura été abasourdie de voir, des deux côtés du pont, des snipers. Ceux-ci, lunettes relevées tenaient en joue le bidonville positionné à côté du Transbordeur qui était en train de se faire expulsé.
En contrebas, près de 50 camions de CRS encerclaient le camp. La présence des snipers et de cette quantité de camions reflète un coup de force disproportionné du domaine de l’antiterrorisme plus que du « maintien de l’ordre (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Expulsion de 150 migrants de l’esplanade mandela lyon 3

Vendredi 25 aout 2017 - 7h00 - Les CRS, l’élue de Lyon 3e à la tranquillité publique, Martine Elbahar, le personnel des TCL... ils sont tous là pour exécuter la décision du tribunal administratif du 16 aout dernier, à savoir l’expulsion de 150 migrants du l’esplanade Nelson Mandela Lyon3
11 familles avec enfants de moins de 3 ans logées à l’hôtel pour 10 jours seulement.
Pas d’hébergement proposé.
Pas de réquisition d’immeuble.
Pas d’ouverture d’un lieu public.
Les migrants sont empêchés de prendre les (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Samedi 17 Juin Rencontre - Débat avec le Collectif Jeunes de RESF

Le Collectif Jeunes de RESF se bat pour faire reculer les persécutions et la politique d’exclusion menée par les autorités contre les jeunes migrants, mineurs ou majeurs, isolés ou non, scolarisés ou en demande ou en fin de scolarisation.
Venez-vous informer et débattre avec nous de la situation des jeunes et des activités du collectif !
En guise d’accueil : suspicion, tests osseux, répression, mises à la rue, ceci pouvant mener des gosses de 15 ou 16 ans en prison ou au centre de rétention…
En (...)

Brèves Migrations - sans-papiers

Rassemblement de soutien à un mineur sans papier mardi 15h

Boubacar, membre du Collectif Jeunes RESF, à été placé en garde à vue. Suite à un test osseux [1] qui lui donne 19 ans il n’est plus considéré comme un mineur à protéger mais comme un resquilleurs à évacué. Pour lui évité un placement en CRA et une expulsion ces camardes appellent à un rassemblement cette après midi à partir de 15h à la PAF de Lyon : 92 rue de la Part Dieu
Venez nombreux

| 1 | 2 | 3 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info