Analyse et réflexion

Analyse et réflexion Migrations - sans-papiers

Ce qui fait une vie

Barış, réfugié politique kurde, s’est immolé dans la nuit du 13 au 14 Mai de cette année. Depuis quelques semaines, il était dans une précarité psychologique et matérielle importante. Sa mort est très dure à accepter. Nous prenons le temps d’écrire ces quelques lignes car nous ne comprenons pas certaines postures politiques qui ont été prises après sa mort. Certains groupes ou partis politiques ont parlé de l’éventualité d’un assassinat. Cela nous plonge dans de sourdes colères car sa profonde détresse psychologique ne laisse pas place au doute sur son suicide. Nous ne cherchons pas ici à entériner des conflits, nous venons poser des questions, amener à réfléchir sur nos postures militantes...

Analyse et réflexion Migrations - sans-papiers

Les Rom et les amalgames

Cela fait une année que les Rom sont l’objet d’une attention croissante dans les médias, et Rebellyon n’est pas en reste. S’ils ont par le passé souvent été l’objet de préjugés, négatifs (voleurs de poules, mendiants) ou positifs (musiciens incroyables, Hommes libres), certain discours et pratiques militants ne font qu’entretenir des idées fausses et négatives. Et ces idées leur collent à la peau, encore en 2012.
Deux exemples très récents. Il y a quelque jours, un camp situé sur la commune de Bron, près (...)

Analyse et réflexion Migrations - sans-papiers

Non à la circulaire Guéant ! Non à la xénophobie d’État !

Position du RUSF69 sur les "circulaires Géant" concernant les étudiant-e-s étrangers. Voilà maintenant des mois et des mois que le gouvernement Fillon-Sarkozy s’acharne sur les étrangers, pour dissimuler leurs responsabilités et celles de la grande bourgeoisie, à laquelle ils appartiennent, dans la crise que nous subissons tous plus lourdement de jour en jour en France comme ailleurs. Le gouvernement stigmatise l’extérieur, pour tenter de créer une unité nationale ; de rassembler les « Français » ; de diviser les travailleurs et les étudiants. (…)

Analyse et réflexion Migrations - sans-papiers

Guerre contre la Libye et crise nucléaire : information et résistance

Le conseil de sécurité de l’ONU a voté l’autorisation d’attaquer la Libye à 23h le 17 mars 2011. La Chine et la Russie se sont abstenues. L’attaque aura lieu dans les prochaines heures selon la France. La place centrale de Benghazi a explosé sa joie et une caméra diffuse les évènements en direct sur Al Jazeera. Ceci dit - nous sommes officiellement en guerre contre un pays assez puissant et situé à 1200km de Marseille.

Analyse et réflexion Migrations - sans-papiers

Pour des cendres de rétention...

Sous prétexte d’aider les sans-papiers
enfermés, la Cimade, France Terre
d’Asile, l’Assfam, Forum Réfugiés,
l’Ordre de Malte et CollectifRespect
viennent de se repartir le marché
de l’information juridique contre
cinq millions d’euros. Entreprises
prestataires de service, elles s’engraissent
et participent à la machine à expulser,
s’ajoutant à la longue liste de ceux qui
tirent déjà profit de l’enfermement
(construction, logistique, transport…) .
Au bal masqué de la bonne conscience,
le sourire humanitaire de la domination
n’est alors que l’autre face de sa matraque.

[Affiche trouvée sur les murs de plusieurs villes, Juin 2009]

Analyse et réflexion Migrations - sans-papiers

Aux Insoumis de la pacification sociale

Parce que l’exploitation, l’enfermement, le contrôle, l’isolement ou la domination ne sont pas que des mots, on peut se briser les os courbé sur une machine à coudre, comme derrière une chaîne de montage ; on peut tourner en rond dans une cage en attendant d’être ligoté dans un charter, comme compter les jours en attendant le prochain parloir derrière l’hygiaphone ; on peut aller chercher des mômes à l’école avec l’angoisse de se faire arrêter à la sortie, comme les y abandonner pour regarder tranquillement sa télé ; on peut s’entasser à dix dans une cave, comme on peut se croire chanceux dans une cage à poule ; on peut échapper à la rafle des flics pour retomber dans les filets de la communauté, comme on peut esquiver le contrôle de la BAC pour finir sous la coupe de ses grands frères ; on peut interpeller les petits voleurs en faisant le vigile, comme on peut dénoncer les incendiaires de poubelle de derrière sa fenêtre.
Pour briser les chaînes de la résignation et de la peur, peu importe l’époque, il est toujours la même heure, et il est plus que temps…

| 1 | 2 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info