Popouri

La réponse à la question qui vous empêche de dormir… :

“Pourquoi le Popouri ?”

C’est en 2003 qu’une première équipe ressent le besoin de créer un support qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle… exclue de la sphère des médias " sérieux ". Au fil de ses quelques années d’existence, ce bulletin reste résolument amateur, autofinancé, animé par une volonté d’égalité totale entre ses membres. Il continue à s’insurger face à la peur, à la violence sans fin que fait régner l’ordre. Nous voulons contribuer à l’expression des expériences d’insoumission qui nous rendent cette atmosphère un peu plus supportable ; nous sommes une tribune pour les espaces d’autonomie inventés afin de rendre nos vies plus stimulantes. Diffuser des désirs de résistance et d’émancipation. Attaquer le pouvoir dont la raison d’être est de nous mettre au pas. Les équipes se succèdent, la colère et l’orgueil demeurent, tout comme la nécessité d’élaborer des médias de contre-information. Pour qu’il soit impossible de penser que nous n’avons rien à dire, que nous sommes impuissant-e-s… N’oubliez pas, si ce type d’initiatives vous séduit, que notre objectif n’est pas de croître, mais de nous multiplier : créez vous-même un média libre et autonome dans votre immeuble, votre village, votre quartier ! Personne ne vous représentera mieux que vous-même… Et n’oublions pas que la politique se fait sentir, et se fait tout près : en bas de chez nous…

(Présentation de l’ancien collectif :)

Nous avons ressenti le besoin de mener à terme ce projet pour créer un espace qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle exclue de la sphère des médias à grande diffusion. Par ailleurs, nous ne voulons pas nous faire les porte-parole d’idées et de valeurs que le capitalisme véhicule - mais dont il n’est pas forcément la cause. Nous nous refusons de diffuser des formes diverses et variées d’autoritarisme, de sexisme, d’homophobie, de lesbophobie, d’âgisme,…soit toutes les pratiques qui s’inscrivent dans une logique de domination et de hiérarchisation sociale d’une classe d’individu-es sur une autre. En revanche, nous voulons privilégier les démarches d’autonomie et d’autoorganisation. Ce bulletin se veut avant tout une structure qui permet aux personnes qui n’ont pas de support pour communiquer leurs idées, leurs réactions d’avoir une résonance un peu - ne nous emballons pas ! - plus importante. Chacun-e est donc invité-e à nous contacter pour nous faire part de ses remarques, de ses articles ou même pour participer à la fabrication de ce bulletin.


- Popouri

  • c/o la gryffe - 5 rue sébastien gryphe, Lyon 7e
  • popouri(at)no-log.org
Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

La République Française tue

L’association Survie-Rhône organise le MOI(S) CONTRE LA FRANCAFRIQUE :
À partir du tournant des années soixante, un système a été mis en place pour continuer à opprimer les pays africains qui venaient d’accéder à leur indépendance vis-à-vis de la France. Ce système est constitué par des réseaux politiques et économiques qui ont été développés et entretenus pour continuer comme avant. C’est la suite de la colonisation qui se poursuit sous d’autres modes. Or, le système de la colonisation était quand même bel et (...)

Petit guide lyonnais Migrations / Sans-papiers

Pop’potins

Le 17 avril, dans le cadre d’une journée de mobilisation contre les centres de rétention, quelques personnes certainement peu recommandable ont décidé d’aller voir comment le soleil se levait au-dessus du centre de rétention administratif de Lyon-St Exupéry (désigné par la suite par le doux nom de « CRA »). Au passage, sur les ponts surplombant des accès autoroutiers à l’aéroport et donc, au CRA, trois banderoles ont été accrochées : « ici comme ailleurs, non aux centres de rétention », « arrêt des expulsions (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Interview de dj goodka

A quand remonte ta rencontre avec la culture Hip Hop ?
1984, j’écoutais les débuts du rap avec grandmaster flash, whodini, t ski valley, kurtis blow,... j’ai ensuite vu les émissions de sydney hip hop qui m’ont permis de mieux comprendre le truc, j’essayais déjà à l’époque de deviner les musiques qui passaient dans les émissions. J’ai aussi commencé à breaker à cette époque. Ensuite ce sont les compilations streetsounds electro qui m’ont mis une claque car c’était vraiment le son hip hop que l’on n’entendait (...)

Petit guide lyonnais Quartiers populaires / Discrimination de classe

Carrément Arnaqueurs et Fourbes

C’est l’histoire abracadabrante d’un immeuble de Vaise situé au 15 de l’ avenue Sidoine Appolinaire.
C’est une histoire qui nous indique clairement comment des organismes collectifs font vraiment n’importe quoi dans leur gestion en se pliant à la logique capitaliste.
Cet immeuble a été construit dans les années 1960 par la Caisse d’ Allocations Familiales de l’arrondissement de Lyon (CAFAL) en vue de loger treize familles très nombreuses qui avaient des difficultés à trouver des appartements (...)

Petit guide lyonnais

Un livre : Pourquoi faudrait-il punir ?

Et voici le nouveau bouquin de tahin party !
La thématique en est la punition, plus particulièrement sous son aspect pénal, c’est à dire étatisé. Bien sûr, parce que c’est la moindre les choses, Baker y dit du mal de la prison. Mais elle met en garde contre le piège de croire que la suppression de la prison apporterait forcément un mieux.
Elle soutient que la prison, à cause de son petit côté archaïque, pourrait bien finir par (presque) disparaître, pour laisser la place à quelque chose de pire. (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Entretien avec Radio AXONE et l’assoc KEEP-SMILING

Oyez, oyez notre invitation à gesticuler comme des burinEs en vous massacrant les tympans... Prise de contact avec la scène Hard Tekno sous la conduite de Juhlee et Jean-gab, deux haktivistEs lyonnaisEs aux contrôles de l’émission de radio AXONE et de l’assoc KEEP-SMILING :
Pouvez-vous rappeler l’historique de la scène tekno française ?
En France, la techno house apparaît d’abord dans quelques clubs parisiens dans lesquels les stars actuelles comme Laurent Garnier débutent. Puis, à leur tour, les (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Keep Smiling

Le phénomène des soirées techno et raves a toujours été attaqué dès son apparition en France. C’est à la fois pour faire découvrir, comprendre et accepter ce milieu, et pour promouvoir au sein du milieu techno les valeurs comme la fête, la convivialité, le respect de soi et des autres, l’entraide et le soutien, que l’association Keep Smiling (KS) a été créée en 1995 par Jean-Gab.
Partant du constat que certains teufeurs se trouvaient en difficulté et qu’aucune structure de santé n’était présente pour les (...)

Petit guide lyonnais

Des problèmes avec ton proprio ou ton patron ??

Voilà une petite adresse bien utile si nous avons des doutes ou des questions par rapport à nos droits dans la vie quotidienne. Une petite association croix-roussienne peut nous aider dans notre rapport au code du travail, au code civil,... bref, à toutes ces choses qui régissent notre vie alors qu’on les connaît très peu ou pas du tout.
Cette initiative est fort intéressante parce que c’est aussi en connaissant ses droits qu’on peut se défendre. Par exemple, il est bon de connaître les recours (...)

Petit guide lyonnais

Réseau de vigilance des libertés publiques sur l’agglomération lyonnaise

Il y a plus d’un an déjà que le réseau de vigilance existe. Cette initiative s’est construite sur le constat que les violences policières en tout genre (harcèlement, contrôles au faciès, répressions des manifs...) ont tendance à s’accentuer, ce qui ne veut pas dire qu’il y en avait pas avant... au contraire.
Pour contacter le réseau de vigilance, le mail est : vigilancelyon at rezo.net.
En cas de violences policières, en urgence, téléphonez au : (...)

Petit guide lyonnais

Nettoyage méthodique de la vie croix-roussienne... suite...

Voilà, ça faisait un petit bout de temps que le bar, le P’tit Truc - rue de l’anonciade, se demandait si nos ami-e-s de la préfecture chômaient en ces jours où il n’y a de travail pour pas grand monde (même pas pour ceux et celles qui veulent !!).
La réponse a été claire... 8 jours de fermeture administrative pour un soit-disant tapage nocturne.
Nos bureaucrates n’abandonnent décidément pas les bonnes vieilles méthodes qu’ils systématisent sur les Pentes de la Croix-Rousse. Ça fait déjà 2 ans (voir le (...)

Petit guide lyonnais Quartiers populaires / Discrimination de classe

La voix de nos maîtres

Comme « bulletin mensuel gratuit d’information sur la région lyonnaise », le popouri a dû faire face dès sa création à une rude concurrence : celle de Lyon Citoyen. Lyon Citoyen sort aussi tous les mois... et à plusieurs milliers d’exemplaires. Lyon Citoyen aussi c’est gratuit... et ça arrive souvent directement dans les boîtes aux lettres. Il y a plein d’images aussi... mais en couleur. Lyon Citoyen aussi fait de la propagande... mais elle est municipale. Dans le numéro de mai on nous propose plus (...)

Petit guide lyonnais

Alors, ce logiciel de messagerie, qu’est-ce que c’est, c’est vous, c’est moi, c’est la France, le monde, qu’est-ce que c’est ?

Les ateliers bloukblouk, pour en profiter il faut se déplacer. Et ça c’est pas facile. Mais heureusement popouri ouvre ses pages aux divagations bloukbloukiennes.
Pour lire le courrier électronique, on peut utiliser autre chose qu’un navigateur internet, on peut utiliser un logiciel de messagerie par exemple.
Oui mais alors là, attention, je vous arrête, parce que... il serait peut-être souhaitable d’éclairer un petit peu la lanterne de nos amis lecteurs, sinon tout cela peut paraître un peu (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Pop’potins

Résistances... Lundi 29/03, un jeune homme est arrêté par la police nationale rue des Martyrs de la résistance à Vénissieux pour une histoire de « vélo-volé ». Il réussit a appellé des habitant-e-s à la rescousse : en quelques instants un groupe se forme qui parvient à libérer le sauvageon. Par contre un « garçon de 17 ans soupçonné d’avoir participer activement » à cette libération a été interpellé et placé en garde à vue. Pour délit de solidarité ?
Si la justice est aveugle c’est à cause des lacrymos Mardi 30/03, (...)

Petit guide lyonnais

Journées Rouge et Noires pour un 1er mai LUTTE DE CLASSE

Organisées par : CNT, FA, Culture de classe, L.I.P, Collectif de lecture, Radio Canut, la Gryffe.
Vendredi 30 avril - Soirée concert à 20 h salle du foyer Montchat - 53 rue Charles Richard - Lyon 3e PAF : 10 / 8 €uros Avec Michel Fernandez Trio Soledad (Free Afro Jazz), Amel (danse orientale), Fred (rock Agricole). Organisé par LIP.
Samedi 1er mai Matin : MANIF DE CLASSE (RDV À PRÉCISER). Nous rejoindrons ensuite la manif intersyndicale. Midi : REPAS DE QUARTIER, Place Sathonay (Lyon 1er) (...)

Petit guide lyonnais

Appel à la solidarité du collectif de La Gryffe

Noir c’est noir (air connu) : Mercredi 3 mars à 13 h, un incendie accidentel a endommagé nos locaux.
Un certain nombre d’objets ont brûlé. Murs, sols, plafonds, livres, revues, ordinateurs, cartes postales, tee-shirts, archives du Centre de Documentation Libertaire... ont été recouverts d’une couche de suie grasse, qui laisse des séquelles, malgré le grand nettoyage qui a suivi. La librairie a rouvert ses portes début avril, mais un rapide état des lieux fait apparaître ceci : un certain nombre de (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

L’université solidaire

L’université solidaire n’a rien à voir avec les académismes d’une université. Le nom fait référence à ce qui s’appelle ici ou là « université populaire », sauf que le « populaire » ou le « peuple », on ne sait pas -ou plus- très bien ce que c’est, alors on préfère dire solidaire.
Pourquoi solidaire ? Peut-être parce qu’elle fait se rencontrer des personnes diverses : passant-e-s, militant-e-s, chercheur-euse-s, à l’occasion de ses rendez-vous mensuels, le dernier vendredi de chaque mois (sauf exception en mai : fais ce (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

La compagnie Papiers froissés

La compagnie Papiers froissés ou Percer des portes où il n’y en a pas
Les Papiers froissés sont apparus en 1993 sur les pentes de la Croix-rousse. Ils déplient depuis ce temps leurs fils rouges autour de la question sociale, non pas en terme de spectacles prêts à consommer, mais comme outils de réflexion sur le monde environnant. Au-delà de l’éclairage aveuglant que jettent les feux de la rampe sur les chromatiques des sentimentalités, les créations littéraires et théâtrales de cette troupe se (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Kirchner1, le FMI... et les larouchistes

A priori, il n’y a pas de rapprochements évidents à établir entre les négociations du gouvernement Kirchner avec le FMI et les larouchistes, groupuscule politique à vocation sectaire. Et pourtant ! Dans le cadre du festival des résistances, a eu lieu, mercredi 24 avril, une conférence sur la crise en Argentine.
A l’issue de cette conférence, pendant laquelle sont intervenus Mme Duran et Marcelo Nowersztern, professeur à l’Institut des Hautes Etudes d’Amériques latines (IHEAL), plusieurs personnes ont (...)

Petit guide lyonnais Spectacle politique

La peste ou le choléra ?

Ces élections régionales ont fait bon nombre d’heureux-euses. Les citoyens ont enfin pris leurs responsabilités et ont sanctionné la politique antisociale du gouvernement dans les urnes (!). Chouette. En plus, l’abstention a baissé. Re-chouette. En écoutant les journalistes du Monde Diplo à l’émission de Daniel Mermet (France inter) au lendemain du 2e tour, les électeurs-trices auraient, soit disant, découvert que le vote constituait un véritable moyen d’action sur la vie politique et que voter pouvait (...)

Petit guide lyonnais

Les éducs en colère...

C’est un drôle de métier. Un drôle de chemin. Quelque chose comme une troisième voie entre bosser dans un système qui s’auto-reproduit toujours et ne pas en faire partie. C’est être avec des gens. Des mômes et des adultes. Qui souvent vont mal. De l’autre côté. Avec eux-elles. Faire en sorte que quelqu’un-e soit là à qui parler. Avec qui faire. Pas forcément pour emmener autre part. Mais pour accompagner. Accompagner un trajet. Qu’on ne se méprenne pas. Il ne s’agit normalement pas d’insérer, de normer, de (...)

| 1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info