Popouri

La réponse à la question qui vous empêche de dormir… :

“Pourquoi le Popouri ?”

C’est en 2003 qu’une première équipe ressent le besoin de créer un support qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle… exclue de la sphère des médias " sérieux ". Au fil de ses quelques années d’existence, ce bulletin reste résolument amateur, autofinancé, animé par une volonté d’égalité totale entre ses membres. Il continue à s’insurger face à la peur, à la violence sans fin que fait régner l’ordre. Nous voulons contribuer à l’expression des expériences d’insoumission qui nous rendent cette atmosphère un peu plus supportable ; nous sommes une tribune pour les espaces d’autonomie inventés afin de rendre nos vies plus stimulantes. Diffuser des désirs de résistance et d’émancipation. Attaquer le pouvoir dont la raison d’être est de nous mettre au pas. Les équipes se succèdent, la colère et l’orgueil demeurent, tout comme la nécessité d’élaborer des médias de contre-information. Pour qu’il soit impossible de penser que nous n’avons rien à dire, que nous sommes impuissant-e-s… N’oubliez pas, si ce type d’initiatives vous séduit, que notre objectif n’est pas de croître, mais de nous multiplier : créez vous-même un média libre et autonome dans votre immeuble, votre village, votre quartier ! Personne ne vous représentera mieux que vous-même… Et n’oublions pas que la politique se fait sentir, et se fait tout près : en bas de chez nous…

(Présentation de l’ancien collectif :)

Nous avons ressenti le besoin de mener à terme ce projet pour créer un espace qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle exclue de la sphère des médias à grande diffusion. Par ailleurs, nous ne voulons pas nous faire les porte-parole d’idées et de valeurs que le capitalisme véhicule - mais dont il n’est pas forcément la cause. Nous nous refusons de diffuser des formes diverses et variées d’autoritarisme, de sexisme, d’homophobie, de lesbophobie, d’âgisme,…soit toutes les pratiques qui s’inscrivent dans une logique de domination et de hiérarchisation sociale d’une classe d’individu-es sur une autre. En revanche, nous voulons privilégier les démarches d’autonomie et d’autoorganisation. Ce bulletin se veut avant tout une structure qui permet aux personnes qui n’ont pas de support pour communiquer leurs idées, leurs réactions d’avoir une résonance un peu - ne nous emballons pas ! - plus importante. Chacun-e est donc invité-e à nous contacter pour nous faire part de ses remarques, de ses articles ou même pour participer à la fabrication de ce bulletin.


- Popouri

  • c/o la gryffe - 5 rue sébastien gryphe, Lyon 7e
  • popouri(at)no-log.org
Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

A propos des derniers évènements liés au squatt du 17 rue de Bourgogne à Vaise

Ces petits textes sont des points de vue personnels sur les derniers événements liés au squatt du 17 rue de Bourgogne à Vaise.
Ce lundi 22 mars je me sentais assez anxieux devant le nouveau palais de justice de Lyon. Non pas que l’expérience soit nouvelle pour moi mais plutôt que je me sentais un parasite facile à écraser. Bien sûr ça fait longtemps que je sais la « justice » faite pour les riches, les proprio, l’ordre établi ; mais c’est quand même dur d’avaler l’idée que d’un revers de manche un homme (...)

Petit guide lyonnais

Présentation de Blouk Blouk [Blouk libère les ordis utiles au Kombat (Bis)]

Bloukblouk c’est qui ? C’est des utilisateurices de logiciels libres, des individuEs au sein d’un collectif. Des gentEs qui pensent que les combats pour toutes les libertés ne peuvent pas faire abstraction d’une réflexion sur les pratiques numériques, in-formatiques. Des gentEs qui pensent que la libération des ordinateurs passe par des logiciels libres ; c’est une question éthique et politique mais pas technique. C’est pas des technicienEs, ni des ingénieurEs. Non à la spécialisation technique ! ! ! (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Festival des Résistances

A la suite des festivals des résistances organisés dans différentes villes (Paris, Grenoble, St Etienne, ...) depuis plusieurs années, un collectif informel s’est réuni en vue de créer un festival des résistances à Lyon. Ce festival se déclinera en huit thématiques : résistances à la répression et aux violences policières, résistances à la guerre et résistances des peuples opprimés, résistances à la société de consommation, résistances à l’aliénation (notamment des médias), résistances à la destruction de la (...)

Petit guide lyonnais Médias

Dossier médias alternatifs

Pour son retour tant espéré, le collectif du popouri a décidé de consacrer son numéro d’anniversaire aux médias alternatifs sur Lyon, pas tant pour parler de nous, que pour faire connaître les diverses initiatives qui existent depuis plus ou moins longtemps, leurs fonctionnements, leurs objectifs respectifs, et aussi les difficultés qu’elles rencontrent... Un point commun à toutes ces publications : la diffusion d’une information introuvable dans les médias traditionnels de tout bord, c’est-à-dire tout (...)

Petit guide lyonnais Médias

Mur-murs : des brèves du conseil municipal

« Mes chers collègues, je sais que nous parlons pour l’histoire ». Tiré du Conseil Municipal de décembre 2002
Cette précision du maire de Lyon nous rappel combien nous vivons une époque formidable et que seul un aveuglement contestataire nous prive de mesurer la chance que nous avons. Depuis un peu plus de 2 ans, c’est ce que tente de démontrer au troupeau X-roussien Les Brèves du Conseil Municipal. Luttes Sociales !, petite affiche A4 coller sur les murs et autres parcmètres des pentes. A partir des (...)

Petit guide lyonnais Médias

Une aventure pirate : radio Canut

« Des milliers et des milliers de récepteurs radio meublent la vie des gens, objets familiers, intégrés dans les habitudes : ouvrez le robinet à parole directement au-dessus de votre poubelle, les mensonges ne nous concernent pas. De Sud-Radio à France-Inter, la parole est volée, truquée, aseptisée ». Collectif Radios libres populaires, 1978
Au cœur de l’univers médiatique lyonnais, radio Canut occupe une place singulière. De par son histoire tout d’abord qui recouvre aujourd’hui presque trente années (...)

Petit guide lyonnais Médias

AGENDALYON : l’agenda militant lyonnais en ligne

Il y a un an, l’association Témoins a pris l’initiative de mettre en place un agenda alternatif et électronique. Vous y trouverez les rendez-vous à ne pas manquer sur Lyon, c’est-à-dire l’ensemble des dates à caractère militant, politique ou d’alternatives sociales, de manifestations en tout genre et autres pourvu qu’elles soient en bonne partie destinées à améliorer l’entente entre les peuples, le respect des droits de toutE unE chacunE et des libertés fondamentales et aide à comprendre et à analyser les (...)

Petit guide lyonnais Médias

Témoins info : la feuille d’information de l’association Témoins

Ce bulletin d’une dizaine de pages vise à diffuser « une information qu’on ne trouve pas souvent dans les médias », concernant principalement les violences policières et les formes de résistances qu’elles suscitent dans la région lyonnaise.
Entre petites brèves et analyses de fond, le Témoins Info entend « stopper notre inertie » et entamer ainsi l’atmosphère d’impunité qui enveloppe toute intervention policière .
En plus, comme il enregistre tout un tas de précédents, ce petit bulletin nous donne des billes (...)

Petit guide lyonnais Médias

LaGryffe.net : le site de la librairie La Gryffe

La librairie La Gryffe s’est enfin dotée d’un site web. Vous y trouverez notamment le programme des activités de la librairie, une partie des archives du journal La Griffe, des chroniques de bouquin, annonces de parution... Comme les gens qui s’en occupent ont pensé qu’il faudrait un espace, comme à La Gryffe, où les différents collectifs, individuEs, organisations qui œuvrent au quotidien pour l’émancipation sur la région lyonnaise, puissent déposer leurs tracts, leurs infos, etc...
En ces temps de (...)

Petit guide lyonnais Médias

Petit historique d’un éphémère collectif : le collectif pour l’affichage libre (oct 2001 à juin 2002)

En ce temps là les français-es avaient peur : l’insécurité régnait dans les rues qui étaient aux mains des « sauvageon-nes » (dixit J-P chevenement, ministre, de gauche, de l’intérieur de la France entière) : le PS pluriel au pouvoir apprenait le surf sur la vague sécuritaire.
En 2001, à Lyon, l’ancien maire, R. Barre, créateur entre autres des décrets anti-bruits (de fêtes de jeunes) et surtout installateur de la vidéo-surveillance dans le centre ville (52 caméras pour commencer modestement) était poussé (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

S.A.A.L.A.A.M.

C’est en octobre 2003 à Lyon que naît S.A.A.L.A.A.M (Solidarité Anti-Autoritaire avec Luttes et Alternatives de l’Afrique du nord au Moyen-orient) de la volonté de cette poignée d’énerg’humain-e-s de créer un réseau de soutien à l’aire géographique et culturelle communément désignée comme « arabo-musulmane ». Nous y avons toutes et tous plus ou moins des attaches affectives. C’est pour cette raison que dans la situation (géo)politique actuelle, il nous a paru primordial de manifester cette solidarité. Ce texte (...)

Petit guide lyonnais

Quand ils disent le mot prévention ils sortent leur revolver

A Lyon, février c’est le moment des bonnes résolutions sécuritaires. Début février, donc, s’est tenue la première réunion du CLSPD du 3e arrondissement (Conseil Local pour la Sécurité et la Prévention de la Délinquance), pour l’année 2004.
Et il y avait foule, avec d’abord les officiels : le Préfet, le Procureur de la République, les élus du 3e, des responsables des polices nationale et municipale, des représentants de la direction d’académie, du Sitral, de la SLTC et des éducateurs rattachés au secteur du (...)

Petit guide lyonnais Migrations / Sans-papiers

Petites annonces - brèves

Le 31 janvier dernier, le CLAG (collectif lyonnais après-Gênes) et poudre d’escampette (collectif contre les centres de rétention) ont coorganisé, à Lyon, la journée européenne contre les centres de rétention et de soutien aux sans-papiers. Le contexte était particulier : depuis quelques temps rien n’avait été fait autour de la question des sans-papiers, le mouvement s’étant mit en veilleuse à cause de conflits internes. Divers événements se sont déroulés ce jour : la BAC (brigade d’actions chantées) (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

La compagnie Imaginoir

Dans le cadre de son « Théâtre et autres luttes », la compagnie L’IMAGINOIR propose de développer, autour de ses spectacles , un espace de réflexion, de rencontre, d’échange. Le groupe culture d’attac-Rhône s’est joint à ce projet : en lien avec les thèmes développés par les spectacles les associations sont invitées à amener leurs réflexions... Et l’histoire a commencé, s’affinant de rencontres en discussions.
L’idée est plutôt simple : la compagnie et le groupe culture vont travailler ensemble pour élaborer (...)

Petit guide lyonnais

Les éditions tahin party ont besoin d’un coup de main

tahin party ... ... est une maison d’édition... indépendante ? alternative ?
Bref, il s’agit de sortir des textes qui ont peu de chances de voir les rayons des librairies autrement. Les thèmes abordés pour le moment sont l’antispécisme, les saloperies de la France en Afrique, l’âgisme, le féminisme ou l’art contemporain...
le prochain bouquin ... ... a été écrit par Catherine Baker (Insoumission à l’école obligatoire, entre autres), il a pour titre « Pourquoi faudrait-il punir ? », et pour sous-titre « (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Journée sans achat : 5 manifestants soldés

C’est par un froid glacial que la manifestive du samedi 29 novembre a réuni près de 2 000 personnes dont une large majorité de teuffeur-euse-s. Tout au long du parcours il y eut de nombreuses actions : sabotages de panneaux publicitaires, recouvrages de pubs sexistes, tags/pochoirs en tout genre, actions de visibilisation des caméras de vidéosurveillance... L’ambiance y était agréable jusqu’à ce qu’un flic en civil (commissaire à Villeurbanne) se soit pris une mandale (16 h 15) alors qu’il voulait faire (...)

Petit guide lyonnais Écologie / Anti-productivisme

Corrida

Corrida d’Ernest Coeurderoy, édition de l’Atelier de Création Libertaire
Cette brochure est l’une des dernières publications de l’ACL, maison d’édition associative des pentes de la Croix-Rousse. Elle se compose d’un texte issu de Jours d’exil, ceux d’Ernest Coeurderoy, révolutionnaire anarchiste du 19e siècle, plus connu pour un autre de ses ouvrages : Hurrah !!!! ou la révolution par les cosaques.
Après avoir combattu sur les barricades en 1848, l’auteur prend le chemin de l’exil en 1851 après le coup (...)

Petit guide lyonnais

Prison : miroir d’une société d’enfermement !

La sélection de ceux et celles enfermé-e-s dehors (bracelets électroniques, assignation à résidence, aménagement des “peines” résidences surveillées, ...), la sélection de ceux et celles qui “profiteront” des hôpitaux psychiatriques ou des prisons de travail extérieur, et la sélection de ceux et celles qui croupiront sous l’œil des caméras nous montre que la prison n’est qu’une partie de l’iceberg. La condition d’enfermement plus large, plus massive de la société toute entière est loin d’être un univers si (...)

Petit guide lyonnais

Mobilisation étudiante ou non ?

Voici un résumé succinct et parfois incomplet de ce qui s’est passé à l’université Lumière Lyon 2 les deux dernières semaines de novembre. Nous avons choisi de vous présenter un peu plus en détail une partie du déroulement de l’occupation.
Du mercredi 19 au lundi 24 novembre
Sponsorisé par l’UNEF et SUD, un Comité de grève a organisé une AG sur les différentes réformes. En parallèle, des individu-e-s avec une optique anticapitaliste n’ont pas pu faire aboutir leur projet de réunion, ayant du faire face à une (...)

| 1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info