Popouri

La réponse à la question qui vous empêche de dormir… :

“Pourquoi le Popouri ?”

C’est en 2003 qu’une première équipe ressent le besoin de créer un support qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle… exclue de la sphère des médias " sérieux ". Au fil de ses quelques années d’existence, ce bulletin reste résolument amateur, autofinancé, animé par une volonté d’égalité totale entre ses membres. Il continue à s’insurger face à la peur, à la violence sans fin que fait régner l’ordre. Nous voulons contribuer à l’expression des expériences d’insoumission qui nous rendent cette atmosphère un peu plus supportable ; nous sommes une tribune pour les espaces d’autonomie inventés afin de rendre nos vies plus stimulantes. Diffuser des désirs de résistance et d’émancipation. Attaquer le pouvoir dont la raison d’être est de nous mettre au pas. Les équipes se succèdent, la colère et l’orgueil demeurent, tout comme la nécessité d’élaborer des médias de contre-information. Pour qu’il soit impossible de penser que nous n’avons rien à dire, que nous sommes impuissant-e-s… N’oubliez pas, si ce type d’initiatives vous séduit, que notre objectif n’est pas de croître, mais de nous multiplier : créez vous-même un média libre et autonome dans votre immeuble, votre village, votre quartier ! Personne ne vous représentera mieux que vous-même… Et n’oublions pas que la politique se fait sentir, et se fait tout près : en bas de chez nous…

(Présentation de l’ancien collectif :)

Nous avons ressenti le besoin de mener à terme ce projet pour créer un espace qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle exclue de la sphère des médias à grande diffusion. Par ailleurs, nous ne voulons pas nous faire les porte-parole d’idées et de valeurs que le capitalisme véhicule - mais dont il n’est pas forcément la cause. Nous nous refusons de diffuser des formes diverses et variées d’autoritarisme, de sexisme, d’homophobie, de lesbophobie, d’âgisme,…soit toutes les pratiques qui s’inscrivent dans une logique de domination et de hiérarchisation sociale d’une classe d’individu-es sur une autre. En revanche, nous voulons privilégier les démarches d’autonomie et d’autoorganisation. Ce bulletin se veut avant tout une structure qui permet aux personnes qui n’ont pas de support pour communiquer leurs idées, leurs réactions d’avoir une résonance un peu - ne nous emballons pas ! - plus importante. Chacun-e est donc invité-e à nous contacter pour nous faire part de ses remarques, de ses articles ou même pour participer à la fabrication de ce bulletin.


- Popouri

  • c/o la gryffe - 5 rue sébastien gryphe, Lyon 7e
  • popouri(at)no-log.org
Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

La maison de l’écologie en péril

L’association qui gère la Maison de l’écologie (4 rue Bodin, lyon 4e) va, peut-être, au courant du mois de mai se dissoudre. Cette association créée pour promouvoir une écologie alternative et libertaire est en mal d’investissement humain. Les membres du conseil d’administration rament pour faire tourner ce local un peu ex-centré des sentiers battus croix roussiens.
Une dernière assemblée générale est prévue en mai pour recomposer une équipe autour du projet actuel allégé et modifié, ou céder le lieu à (...)

Petit guide lyonnais

Class war

Les luttes ne tarissent non plus dans la région. On apprend dans le Progrès du 23 avril que les employés de l’usine Bosch de Vénissieux continuent leur rapport de force avec la direction, contre le chantage à la délocalisation dont ils sont victimes. Un accord signé avec la CFDT et la CGE-CGC permet à la direction de rogner sur les salaires (pas les siens) tout en augmentant le nombre d’heures travaillées. Les employés restent mobilisés. Sinon, comme le rappelait le mot d’ordre de la manifestation du (...)

Petit guide lyonnais Quartiers populaires / Discrimination de classe

De la justice en milieu bourgeois

Une parodie de justice - une de plus - s’est déroulée le jeudi 28 avril dans le lieu hautement sacré qu’est la Cour administrative d’appel de lyon. En effet, le député maire PC de Vénissieux, André Gérin, avait pris les 15 avril et 4 juin 2002 des arrêtés anti-expulsion locatives qui consistaient à “interdire, sur le territoire communal, les expulsions locatives et saisies immobilières à l’encontre de personnes confrontées au chômage, à la précarité, à la maladie et des habitants vivant en dessous du seuil de (...)

Petit guide lyonnais Quartiers populaires / Discrimination de classe

Un commissariat en projet place Bahadourian

Voilà, le projet vient d’être rendu public : la place Bahadourian accueillera d’ici l’automne 2006 le nouveau commissariat du 3e arrondissement grâce à la « fructueuse collaboration » entre les autorités régionales de la police et la ville de Lyon.
Cette attaque contre les populations précaires du quartier de la Guillotière n’est cependant pas la première. Depuis quelques années déjà, les différentes municipalités ont essayé insidieusement de prendre le contrôle du quartier en brisant le point d’encrage de la (...)

Petit guide lyonnais Quartiers populaires / Discrimination de classe

Popouriposte

Voilà quelques semaines un petit tract hostile au fonctionnement actuel des Transports en Commun Lyonnais s’est mis à circuler dans divers lieux militants de l’agglomération. Comme on est plutôt faignantEs et que son contenu nous a paru intéressant, on vous en propose à la suite une version popouritesque...
« Depuis quelques mois nous faisons face à une nouvelle campagne anti fraudeur/euses de la part des TCL. NulLE n’a pu échapper à l’affichage massif. Il ne fait que précéder deux nouvelles mesures (...)

Petit guide lyonnais

Les cahiers au feu, la maîtresse au milieu

En septembre 2002 a été créée, au sein de l’association Cabiria, l’Université Solidaire, Citoyenne et Multiculturelle. Ce dispositif a été mis en place afin de permettre à des personnes en situation d’exclusion de bénéficier de manière gratuite de cours et d’ateliers aussi variés que le théâtre, le français, l’anglais, le droit, la danse, le chant, la géopolitique, l’informatique ou l’atelier d’écriture. Il ne s’agit pourtant pas d’une « université pour les exclu-es », mais bien de favoriser l’accès à un réseau (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Sous les pavés, le potager !

En préambule du Festival des Résistances, une récréation jardinière, dimanche 10 avril, a permis la rencontre et la mobilisation, dans une ambiance festive.
Dommage, personne n’est venu, de ceux et celles qui ont organisé le contre-forum contre Biovision il y a deux ans ; c’est un peu d’amertume qu’aucun lien ne puisse se faire. Cependant c’était super, même si ça n’a pas amené des foules. Les militants n’étaient pas là en nombre, mais l’objectif du festival des Résistances est atteint puisque plein de gens (...)

Petit guide lyonnais

...Jujustice nulle part !

Verdict très dur en comparution immédiate suite aux arrestations à la manifestive du 30 avril.
Les six personnes qui ont été arrêtées lors de la manifestive de samedi sont passées en comparution immédiate lundi, mais en fin de soirée, les uns après les autres. Il était près de 21h pour le délibéré. Tous ont demandé que le procès soit repoussé pour préparer la défense. Pour certains ce sera le 25 mai, d’autres le 26 mai. Près de 7 heures au Palais de justice... Les personnes présentes à l’audience sont (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Rien d’Original...

Voici un petit compte-rendu de la journée du 07 avril du festival l’Original, festival hip hop de notre chère ville de Lyon dont c’était la deuxième édition cette année. On ne peut que se féliciter que cette musique soit peu à peu représentée dans le paysage culturel local. Cela dit quelques réticences persistent au sujet de l’art et de la manière...
Le festival proposait en cette journée du 7 avril une conférence d’un après-midi sur l’histoire du hip hop, notamment sur sa filiation avec les musiques (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Manifestive du 30 avril : passer les frontières et courir...

Place Guichard entre 13 h 30 et 14 h 30 : les chars arrivent doucement, tous décorés et même avec des slogans engagés (« un commissariat qui ouvre c’est l’éducation et la santé qui reculent... »). Y a pas encore de son mais des gens proposent de séances de maquillage et déguisement, distribuent des petits tracts qui font le point sur l’organisation pratique de la manif et ses objectifs politiques. Un peu avant 15 h ça démarre : les camions sonos font comme des poches où les gens se pressent pour remuer un (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Programme du Festival des Résistances

Résistances à BIOVISION/BIOSQUARE Dimanche 10 avril 12h02 : PIQUE NIQUE CITADIN, place Bahadourian puis départ 13H33 : GUERILLA JARDINIERE, deambulation festive Toute la journée : CYBERATTAQUE sur internet Lundi 11 avril 17h34 : NON A BIOPOGNON ! rdv place du général Leclerc pour aller ensemble contester le sommet Biovision 20h30 : LES O.G.M, LES BIOTECHNONOLOGIES, ET LES BREVETS SUR LE VIVANT, débat avec S.Menigot, J.P.Berland et O.Keller, hang’art Mardi 12 avril 18h58 : L’IMPOSTURE DES (...)

Petit guide lyonnais Migrations / Sans-papiers

Lyon ville frontière...

À Lyon, pour notre plus grand bonheur, il n’y a pas (encore) de douaniers qui pullulent dans la rue. Les frontières ne sont pas pour autant absentes du panorama lyonnais... Les frontières ne sont pas visibles mais peuvent être matérialisables avec, par exemple, les patrouilles de police qui traquent les populations « originaires » des pays de l’est, du Maghreb,... pour leur rappeler qu’ils et elles ne sont pas à la place où l’État voudrait les assigner.
Derrière ces uniformes se cache une multitude (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Le cauchemar de Darwin, Hubert Sauper.

Le film D’H. Sauper sorti en France le 9 mars dernier démarre par un gros plan trompeur sur les eaux calmes du lac Victoria, au coeur des hauts plateaux est-africains. Mais il ne s’agit pas d’une énième ode à la beauté des paysages tropicaux, les agences de voyage repasseront. Car sous le soleil tanzanien, il y a des choses moins réjouissantes qui se passent. Documentaire minutieux, engagé, mais jamais simplificateur, Le cauchemar de Darwin donne à voir sans fard la nouvelle société qui s’est (...)

Petit guide lyonnais

Cortèges polic(i)és ou manifestives

Une manifestation, on voit bien ce que c’est : un défilé plus ou moins rythmé, avec son cortège bien rangé, bien ordonné (chacun à sa place selon sa dignité, par syndicat, par parti, ...) Cette mise en ordre est à la charge d’une instance plus ou moins musclée selon les cas : le Service d’Ordre ( SO) Un SO définit l’intérieur et l’extérieur de la manif, il canalise et découpe la foule en formant des chaînes ; il sert de guide et impose les cadences de défilement ; le SO est sensé aussi assurer un contact avec (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Collectif des Résistances de Lyon

Les Résistances, c’est un collectif militant informel, sans chef ni hiérarchie, sans statut officiel, c’est un groupe affinitaire où toutes les bonnes volontés peuvent converger. Tout individu est libre de venir et de partager son point de vue sans adhérer à une doctrine quelconque.
Notre ville est traditionnellement considérée comme résistante et elle dispose d’un réseau militant dense et complexe. Nous souhaitons réunir le plus grand nombre possible de personnes issues de ce réseau, dans une (...)

Petit guide lyonnais Quartiers populaires / Discrimination de classe

Brèves

Une expulsion, une autre occupation ! Le lundi 14 mars, 82 personnes réfugiées sont expulsées de l’École de Santé Sociale sur la demande de la direction. Une vingtaine d’entre eux-elles avaient discuté d’une possibilité d’accueil au squat de Vaise, 17 rue de Bourgogne. Trois jours plus tard, le jeudi 17, la police vient les expulser illégalement : la maison n’était pas expulsable jusqu’au 8 avril, et en plus, seules les personnes réfugiées ont été mises dehors et pas les autres occupants du lieu. Le lendemain (...)

Petit guide lyonnais

Pourquoi crypter vos e-mails ?

Protégeons notre vie privée !
Vous ne cryptez pas car vous estimez peut-être n’avoir « rien à cacher » ? Certes, mais vous n’aimeriez pas qu’un inconnu assis derrière les ordinateurs de votre fournisseur d’accès à Internet farfouille à ses heures perdues les e-mails que vous échangez avec votre petitE amiE, les plans de vos prochaines actions ou les coordonnées de vos correspondantEs. Si vous n’avez pas crypté vos e-mails, un inconnu a peut-être déjà lu ce que vous écriviez...
Les raisons pour (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Biovision / Biosquare ou « la grande kermesse des biocidaires »

Un sondage effectué en France en août 2000 montrait que 73 % des personnes interrogées se déclaraient opposées aux OGM. Cependant, les gouvernements successifs de droite comme de gauche ont persisté à autoriser les essais de culture OGM en plein champs... souvent en catimini. La compétitivité de la recherche agronomique ainsi que celle de l’agriculture française serait en jeu, nous dit-on... Méprisant délibérément l’avis de leurs concitoyens, nos représentants politiques foulent aux pieds le fondement (...)

Petit guide lyonnais

Cra cra ? BOUM !

Depuis l’été 2004 , la situation n’a pas vraiment changé au centre de rétention administratif (CRA) de Lyon - Saint Exupéry. Tentatives de suicide avant embarquement, grèves de la faim sporadiques, multiplication des bagarres avec les flics ou entre personnes retenues... La tension est telle que des policiers auraient demandé au médecin du centre de distribuer des calmants.
Difficile d’affirmer alors que les travaux d’aménagement réalisé en 2004 ont contribué à améliorer l’ambiance. Pour ce qui (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 12 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info