Popouri

La réponse à la question qui vous empêche de dormir… :

“Pourquoi le Popouri ?”

C’est en 2003 qu’une première équipe ressent le besoin de créer un support qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle… exclue de la sphère des médias " sérieux ". Au fil de ses quelques années d’existence, ce bulletin reste résolument amateur, autofinancé, animé par une volonté d’égalité totale entre ses membres. Il continue à s’insurger face à la peur, à la violence sans fin que fait régner l’ordre. Nous voulons contribuer à l’expression des expériences d’insoumission qui nous rendent cette atmosphère un peu plus supportable ; nous sommes une tribune pour les espaces d’autonomie inventés afin de rendre nos vies plus stimulantes. Diffuser des désirs de résistance et d’émancipation. Attaquer le pouvoir dont la raison d’être est de nous mettre au pas. Les équipes se succèdent, la colère et l’orgueil demeurent, tout comme la nécessité d’élaborer des médias de contre-information. Pour qu’il soit impossible de penser que nous n’avons rien à dire, que nous sommes impuissant-e-s… N’oubliez pas, si ce type d’initiatives vous séduit, que notre objectif n’est pas de croître, mais de nous multiplier : créez vous-même un média libre et autonome dans votre immeuble, votre village, votre quartier ! Personne ne vous représentera mieux que vous-même… Et n’oublions pas que la politique se fait sentir, et se fait tout près : en bas de chez nous…

(Présentation de l’ancien collectif :)

Nous avons ressenti le besoin de mener à terme ce projet pour créer un espace qui ferait écho à une forme de vie associative, militante ou culturelle exclue de la sphère des médias à grande diffusion. Par ailleurs, nous ne voulons pas nous faire les porte-parole d’idées et de valeurs que le capitalisme véhicule - mais dont il n’est pas forcément la cause. Nous nous refusons de diffuser des formes diverses et variées d’autoritarisme, de sexisme, d’homophobie, de lesbophobie, d’âgisme,…soit toutes les pratiques qui s’inscrivent dans une logique de domination et de hiérarchisation sociale d’une classe d’individu-es sur une autre. En revanche, nous voulons privilégier les démarches d’autonomie et d’autoorganisation. Ce bulletin se veut avant tout une structure qui permet aux personnes qui n’ont pas de support pour communiquer leurs idées, leurs réactions d’avoir une résonance un peu - ne nous emballons pas ! - plus importante. Chacun-e est donc invité-e à nous contacter pour nous faire part de ses remarques, de ses articles ou même pour participer à la fabrication de ce bulletin.


- Popouri

  • c/o la gryffe - 5 rue sébastien gryphe, Lyon 7e
  • popouri(at)no-log.org
Petit guide lyonnais

LE BEAUJOLAIS NOUVEAU EST ARRIVE !!!

Le lectorat précaire du popouri, s’il est récemment revenu des vendanges dans les monts du Beaujolais, aura constaté la transformation complète en cours dans cette région de haute renommée viticole (et éthylique). Les coteaux dédiés au culte de Bacchus cèdent la place à des parcelles de terre nue : on arrache peu à peu la vigne, pour remédier à « La Crise », nous dit-on. Ce remodelage visuel radical nous donne l’occasion de nous interroger sur les causes et conséquences de la situation actuelle. En ayant à (...)

Petit guide lyonnais

INSOUMISSION À L’ÉCOLE OBLIGATOIRE, de Catherine Baker.

Amis lecteurs, amies lectrices, en prévision des longues soirées d’hiver qui s’annoncent après l’été indien ; ou pour patienter dans la file d’attente des ASSEDIC, en cellule de dégrisement… A moins que le contremaître ne soit allé pisser pendant une trop longue journée de boulot… Voici un petit point sur la rentrée éditoriale lyonnaise, que vous ne trouverez pas dans Le Monde Des Livres.
LE PETIT NOUVEAU DES ÉDITIOINS TAHIN PARTY :
INSOUMISSION À L’ÉCOLE OBLIGATOIRE, de Catherine Baker.
« Nouveau (...)

Petit guide lyonnais

Expulsion d’Izmir, lieu d’activités et d’habitation

Le squat Izmir, lieu d’activités et d’habitation dans le quartier Beaubrun à St-Etienne, ainsi que ses habitant-e-s, ont été expulsé-e-s mercredi 26 juillet. Pour beaucoup de gens, c’est la fin d’un projet riche, intense (parfois), qui a pu créer plein de rencontres, de moments de joie, de colère aussi, de débats enrichissants ou stériles...
QUEST-CE QUE C’ÉTAIT, IZMIR ?
Izmir était un squat d’habitation et d’activités. Il y a plus de 5 ans (oct. 2000), un collectif de quelques personnes décide de (...)

Petit guide lyonnais

Collomb organise l’éradication de la prostitution à Perrache : Cabiria réagit aux côtés des personnes concernées !

A en lire les medias, nous serions dans une situation très grave à laquelle il faudrait vite réagir. La situation est grave en effet Mr Collomb et il n’aura pas été de trop de vous alerter tant de fois au cours des derniers mois. Oui, vous avez été prévenu que nous trouvions scandaleux d’avoir amoncelé toutes ces camionnettes dans un si petit site, oui elles sont venues l’hiver dernier, nombreuses, s’époumoner sous vos fenêtres pour hurler leurs colères d’être ainsi traitées, et oui enfin, vous saviez (...)

Petit guide lyonnais

Class War

Le 8 septembre : accident du travail mortel pour un cariste de la société Paprec (Saint-Priest). Le 14 septembre : grève illimitée chez Tetra Pack, aux Chères ; les revendications tournent autour du montant des indemnités de départ prévues dans le cadre d’un plan social et concernent tout particulièrement une close qui prévoit la diminution de moitié de ces indemnités en cas de « retard productif » (comprendre : en cas de mouvement social ; le deale c’est « vous aurez tant d’indemnités et si vous discutez (...)

Petit guide lyonnais

« Le soleil n’est pas pour nous », pop’potins

Courant août, le capitaine Mallet, responsable du commissariat de Bron, déclarait avec ingénuité : « Ceux qu’on doit le plus surveiller ne partent pas en vacances ». Voilà ce sympathique gradé pris en flagrant délit d’aveu spontané : la police est faite pour fliquer les pauvres. En échange, les pauvres remuent un peu parfois. Histoire de réchauffer l’été.
Pas de justice…
Vendredi 28 juillet, la BAC attrape un jeune « visiblement sous l’emprise de l’alcool », lors d’un contrôle routier place J. Ferry, et lui (...)

Petit guide lyonnais

CPE : « violence », vous avez dit violence ?

Au fur et à mesure que le mouvement s’étend, et que les actions directes se font plus présentes, la question de la « violence » refait inévitablement surface. Si certaines interventions, catégoriques & ignorantes (« la violence, c’est mal ! ») ne valent guère la peine que l’on s’y arrête, nombre d’autres s’interrogent avec honnêteté sur la violence & son utilité. Question pertinente, la violence n’allant pas de soi, et, comme forme d’expression pour le moins dure, devant être pensée. Voici donc quelques (...)

Petit guide lyonnais

Dernières parutions des ACL

La maison d’édition lyonnaise “l’Atelier de Création Libertaire” a publié récemment :
Dissection du sadomasochisme organisé, de Jean-Manuel Traimond, déjà auteur à la même enseigne des "Récits de Christiania", du "Trésor des Méchancetés", du "Guide érotique du Louvre et du Musée d’Orsay" et du "Japon mal rasé". On l’a pas lu, alors on attend une chronique de la part de notre dévoué lectorat…
Pas de quartiers ! De quelques figures du déracinement, de Maurice Born, co-édité avec les suisses des Editions d’en (...)

Petit guide lyonnais

Gentrification à la Duchère

Au fil des « rénovations », « restructurations » et autres « mesures d’embellissement urbain », il n’aura pas échappé aux lecteurices du Popouri que Lyon prend des airs de Beyrouth au cœur des années 80. Est-ce le signe que notre ville est en guerre ? Une guerre menée par les élites et qu’on appellerait « la guerre sociale » ? Pour illustrer notre propos, voici la première partie d’un entretien avec un militant des collectifs d’habitant-e-s en résistance sur le Plateau de la Duchère, dans le neuvième arrondissement de (...)

Petit guide lyonnais

Luttes anti-colonialistes en cours

L’I.R.A., et maintenant l’E.T.A. ont respectivement déposé les armes ou déclaré une trêve unilatérale. La situation en Palestine est catastrophique après l’arrivée du Hamas au pouvoir, excuse rêvée pour un regain des violences coloniales israéliennes. On célèbre les 50 ans de l’indépendance fantoche du Maroc alors qu’il occupe dans l’indifférence générale le Sahara Occidental depuis 30 ans, tout rond (un article rédigé à Lyon paraîtra dans le prochain numéro de Courant Alternatif, journal de l’Organisation (...)

Petit guide lyonnais

manifs à Lyon : préludes...

Rennes, Toulouse, Paris, Lille, Nantes, Caen, Saint-Brieuc, Grenoble… un peu partout dans l’hexagone les manifestations tournent à l’émeute ; le mouvement anti-cpe prend de l’ampleur et en même temps change de nature : non plus des cortèges réclamant une exploitation stable et garantie mais une offensive contre le contrôle policier de nos nuits comme de nos jours. Bon ça se passe comme ça un peu partout… mais pas vraiment sur Lyon. Ici précisément la police travaille à casser toutes les dynamiques qui (...)

Petit guide lyonnais

Minatech : qui arrêtera le progrès ?

Oyez, oyez braves gens. Petits fours et tapis rouges vrombissent à Grenoble. Le nom de Chirac fait déjà se gesticuler les élus isérois, viendra-t-il inaugurer MINATEC et ses nanotechnologies le 1er juin ? La ville de Grenoble se prépare en effet à devenir le premier pôle européen des nanotechnologies. Envions-la !
Petites explications sur les nanos : manipulation de la matière vivante et inerte à l’échelle de l’atome, comme dans un jeu de légo elles permettent de créer de nouveaux matériaux et de (...)

Petit guide lyonnais

Non au TGV Lyon-Turin

Depuis 10 ans les habitants de Val Susa, la vallée du Piémont italien concernée par le passage du TGV Lyon-Turin,luttent massivement contre la réalisation du projet, par les moyens les plus divers (occupation du futur chantier, grève générale, manifestations) sur un mode d’organisation très autogestionnaire.
La lutte des habitants de Val Susa est la notre, car nous sommes opposés à la circulation accélérée des marchandises, conséquence du capitalisme et nécessaire à son développement et à sa domination. (...)

Petit guide lyonnais

Squattons sans entraves !

Il n’aura sans doute pas échappé aux lecteurs attentifs du popouri que la cité de Villeurbanne est, depuis le mois d’octobre 2005, le cadre d’une réappropriation intensive des immeubles et autres maisons abandonnées par une bande d’affreux-ses squateur-ses. Squats d’habitation, d’activités ou de concerts, la contamination des occupations des interstices urbains se répand, pour notre plus grand plaisir, et annonce une période faste comme on n’en avait pas connu dans l’agglomération lyonnaise depuis la (...)

Petit guide lyonnais

Quarantaine par les poulets à la Cité Internationale

Le jeudi 23 février s’est déroulé à la Cité Internationale de Lyon un congrès de l’U.M.P. destiné à nous habituer à la candidature du garde-chiourme Perben aux municipales de 2008. Etant donné l’accueil réservé aux camarades qui se sont rendu-e-s sur place pour apporter leur touche récalcitrante à la joie de la droite, le Popoulit-büro se permet une fois de plus de laisser libre cours à sa mauvaise foi… En quelques remarques plagiées à l’article du Progrès du 24, signé Manuel da Fonseca.
Tout le monde se sera (...)

Petit guide lyonnais

Les flics tabassent, les juges condamnent, tout est en ordre(1).

« Professionnels de la volaille : la semaine de tous les dangers » titrait le progrès du 20 février. Malheureusement ce n’était pas de mobilisations contre la venue à Lyon du premier éleveur de poulets de France qu’il était question , mais bien du cours du prix de la barbaque de basse-cour.
Non, c’était même plutôt une bonne semaine pour la flicaille, qui a vu « sa dignité rétablie », selon Thierry Pastor, responsable de la BAC lyonnaise, lors du verdict de la manifestivante Virginie ; « et sa bourse remplie », (...)

Petit guide lyonnais

DIVERSION, UN NOUVEAU MENSUEL : POURQUOI ?????

UNIFIER NOS BUTS POUR PROMOUVOIR LES EVENEMENTS DANS NOTRE VILLE QUI SONT ORGANISES ET INSPIRES PAR LES INDIVIDU-E-S ET LES ASSOCIATIONS A BUT NON LUCRATIF.
METTRE EN VALEUR ET SOUTENIR NOS LIEUX ET COLLECTIFS, ASSOCIATIFS, AUTOGERES, SQUATTES, CREATIFS, POLITIQUES ET CULTURELS AINSI QUE NOS EXPERIENCES DIFFERENTES.
Tout comme les autres secteurs d’activité humaine, la culture est désormais menacée gravement par la marchandisation toujours croissante qui laisse de moins en moins de place aux (...)

Petit guide lyonnais

Beau comme une prison qui brûle...

Quelques dizaines de personnes occupent depuis le dimanche 19 février des arbres situés sur le terrain du futur Etablissement Pénitentiaire pour Mineurs d’Orvault, dans la banlieue de Nantes, afin d’en empêcher la construction. Le gouvernement prévoit la création de sept de ces prisons pour mineur-es (entre 13 et 18 ans) d’ici fin 2006. ils fourniront 420 nouvelles places d’incarcération qui s’ajouteront aux 850 existantes dans les quartiers pour mineurs des prisons._ Sur la région lyonnaise, un (...)

Petit guide lyonnais

« Défendre les intérêts de la loi et de la société devant les tribunaux »

Une exposition du Barreau de Lyon intitulée « Lyon reflet de la mémoire judiciaire » a été accessible au public du 12 janvier au 4 mars à la Galerie des Terreaux. Vous imaginerez sans difficulté la lâcheté des intentions de l’envoyé spécial du Popoulit-büro sur les lieux, plein de fiel sur le bout de la langue. Quelle ne fût pas sa surprise lorsqu’il constata que cette manifestation s’éloignait sensiblement de la célébration punitive en vogue aujourd’hui ! Cependant, l’impression que les magistrats de gauche (...)

Petit guide lyonnais

“A base de pop’ pop’ pop...”

Certain-e-s auront sans doute préféré la soirée mémorable du 30 janvier (concert du rappeur U.S. Lyrics Born à La Marquise) ou celle bien déjantée du 16 février (concert de Airborn Audio et CX Kidtronik à l’Epicerie Moderne de Feyzin). Nous avions déjà eu l’occasion dans le numéro 17 du Popouri (mai 2005) d’égratigner l’équipe du festival hip hop l’Original. Malgré les risques de tomber sous le coup des lois anti-récidivistes, nous persévérons car… toujours rien d’original. Le mercredi 25 janvier a eu lieu au (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 12 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info