A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

[Sainté] Justice et répression des manifestants : quand Facebook sert de mouchard

La justice n’hésite pas à soutenir la frénésie répressive du gouvernement en prononçant de lourdes peines à l’encontre des manifestant-e-s inculpé-e-s, Gilets jaunes comme d’autres auparavant. Le Tribunal de Grande Instance de Saint-Étienne a ainsi été le théâtre de nombreuses condamnations suite à des agissements lors de différentes manifestations, certaines allant jusqu’à de la prison ferme. Si tous les cas mériteraient d’être détaillés , l’un d’entre eux retient ici particulièrement l’attention : celui d’un manifestant condamné pour des propos tenus sur Facebook. Lorsque l’ancien monde en robe noire se sert des outils de surveillance que met à sa disposition le nouveau monde, c’est un pas de plus qui est franchi dans l’atteinte à nos libertés. Ce compte-rendu d’audience a initialement été paru dans le n°7 de Couac.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

Grève de la faim au CRA du Mesnil Amelot depuis lundi 18 novembre

A Paris, Lyon, Rennes et ailleurs les luttes des prisonnier-e-s enfermé-e-s dans les centres de retention sont régulières !
Depuis le lundi 18 novembre 2019 une grève de la faim a démarré dans la prison pour étrangers-ères de Mesnil-Amelot, pas loin de l’aéroport Charles de Gaulle. Pour rappel, dans le même CRA un incendie avait eu lieu il y a trois semaines.
Voici un communiqué publié initialement sur le site : baslescra
Force à elleux dans la lutte qu’iels menent ! Feu aux frontières ! A bas les prisons, les CRA et l’enfermement ! Force et soutien aux prisonnier-e-s !!

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Manifestations : les syndicats de policiers n’ont pas leur place dans nos cortèges

Lors de la manifestation de la fonction publique du 22 mai à Rennes, une poignée de flics syndiqués à Alliance se sont fait expliquer qu’ils n’étaient pas les bienvenus dans le cortège. Pour laver cet affront, 3 personnes ont été interpellées chez elles ce mercredi 30 mai, accusées d’outrage, de vol (de drapeau) et... d’entrave au droit de manifester.
À Rennes comme ailleurs, les flics n’ont pas leur place dans nos manifestations.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Deux ans après les perquisitions, où en est l’enquête sur l’interdiction d’Indymedia Linksunten ?

En septembre 2017, Indymedia Linksunten était interdit par le ministère de l’Intérieur allemand, perquisitions et montage policier à l’appui. Retour sur l’histoire, le contexte, les dossiers d’enquête ainsi que sur la bataille juridique menée depuis le collectif de soutien et la legal team Freiburg EA.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

[Paris] “Ici c’est le terminus, si tu arrives à t’en sortir c’est que t’as vraiment un mental d’acier”. Témoignage d’une prisonnière du CRA de Mesnil-Amelot

Peu de monde semble être au courant de ça : dans le Centre de Rétention Administrative (CRA) de Mesnil-Amelot, une section est réservée aux prisonnières (et aux enfants). En plus du racisme et de la guerre qui y est livrée contre les pauvres, le CRA est aussi un lieu de violences sexistes contre les meufs qui n’ont pas « les bons papiers ».

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Le 14 octobre 2010, ce tir de LBD qui a brisé les os et la vie de Geoffrey.

Il y a presque dix ans, le 14 octobre 2010, la vie de Geoffrey a été dégommée par un tir de LBD 40, à l’âge de 16 ans.
Note de Désarmons-les ! : Cet article n’est pas un hommage, parce que Geoffrey est bien vivant, mais c’est un cri du cœur, un cri de rage, parce que ce jour là, quelque chose en lui est mort : la confiance dans le monde. Explosée en mille éclats.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 26 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info