Infos locales

Infos locales Migrations - sans-papiers

La grève de la faim se poursuit au CRA de Lyon Saint-Exupery : communiqué des detenu·e·s

Depuis mardi 2 juillet les détenu·e·s du centre de rétention administratif (CRA) de Lyon Saint-Exupéry ont entamé·e·s une grève de la faim afin de dénoncer leur enfermement. Voici un communiqué signé par les détenu·e·s du CRA au sein des deux unités, bloc jaune et bloc bleu qu’ils souhaitent relayer le plus possible ; ainsi qu’une lettre remise aux keufs de la police aux frontières (PAF) du CRA.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Malgré la canicule les expulsions continuent ! Rassemblement contre toutes les expulsions lundi 1er juillet à 18h

Les politiques anti-migratoires françaises poussent de plus en plus d’exilé-e-s à la rue, alors même que l’État est dans l’obligation d’héberger les demandeurs-euses d’asile, les mineur-es isolé-es et les personnes en situation de vulnérabilité, quelque soit leur nationalité.
Contrairement à ce beaucoup pensent, l’été est tout autant meurtrier que l’hiver. Suite au succès du premiers rassemblement nous continuons la lutte.
C’est pourquoi nous appelons à un rassemblement ce lundi 1er juillet au parc Montel 27 Rue du Bourbonnais, 69009 Lyon à 18H.

Mise à jour :

Infos locales Migrations - sans-papiers

La Métropole assigne en justice le Collège Maurice Scève pour une expulsion en urgence : Rassemblement vendredi 28 juin à 11h

Ce vendredi 28 juin 2019, la Métropole de Lyon a assigné les habitant.e.s et soutiens de l’ex collège Maurice Scève en justice pour une expulsion en urgence et sans délai. En pleine canicule et visiblement pour satisfaire les intérêts économiques de Vinci Immobilier qui rachète le site, la Métropole veut mettre à la rue des centaines de migrant.e.s : des mineurs isolés, des jeunes majeurs, et des familles avec enfants en bas-âge ! Rassemblement vendredi 28 juin à 11h au Collège.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Malgré la canicule les expulsions continuent ! Rassemblement contre toutes les expulsions vendredi 28 juin à 18h

Les politiques anti-migratoires françaises poussent de plus en plus d’exilé-e-s à la rue, alors même que l’État est dans l’obligation d’héberger les demandeurs-euses d’asile, les mineur-es isolé-es et les personnes en situation de vulnérabilité, quelque soit leur nationalité.
Contrairement à ce beaucoup pensent, l’été est tout autant meurtrier que l’hiver. C’est pourquoi nous appelons à un rassemblement ce vendredi 28 juin à 18h au jardin des Chartreux.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Repas de soutien au collectif Jamais Sans Toit le samedi 22 juin

Même si les beaux jours sont là, la crise du logement n’est pas finie. Plusieurs écoles sont occupées depuis plus d’un mois (Hugo et Servet - Lyon 1, Berthelot-Lyon 7 et Camus- Villeurbanne) pour exiger des solutions pour les familles sans logements. Plusieurs lieux de vie pour migrants (Maison Mandela et Amphi Z) sont menacés d’expulsions prochaines. Rendez-vous à l’Amicale le samedi 22 juin pour une soirée de soutien au collectif Jamais sans Toit.

Infos locales Migrations - sans-papiers

« Un chien, on l’enferme chez vous pendant 48h, il va tout faire, même il va se suicider » : Compte rendu du procès des quatre évadés du CRA

Le samedi 13 avril avait eu lieu une tentative d’évasion du CRA. Les flics ont interpellé quatre personnes et les ont tabassées, certaines ont dû aller à l’hôpital et ont été mises en garde à vue. Après une première comparution immédiate le 18 avril, le procès a eu lieu le 3 mai, ils ont tous les quatre écopé de 4 mois de prison ferme. Compte rendu d’un procès où un détenu se défend seul.

Infos locales Migrations - sans-papiers

CRA de St-Exupéry : peines de prison ferme pour avoir voulu manger son yaourt dans sa cellule

Le 28 avril au soir, au CRA de Lyon-St-Exupéry, les flics refusent une fois de plus qu’un détenu mange son yaourt dans sa cellule, ce qui entraine la révolte de plusieurs détenus. Quatre d’entre eux sont interpellés et passent en procès le mardi 30 avril : ils écopent de peines de 2 et 3 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Fin du plan froid à Lyon et alentours : la maltraitance reste la stratégie choisie pour vider les centres d’hébergement

Courant avril, les centres d’hébergement d’urgence qui avaient ouvert pour le plan froid ont commencé à fermer. En quelques semaines, ce sont 9 centres, plus les hôtels, qui ont fermé mettant fin à l’hébergement de 830 personnes.
Plusieurs collectifs (le collectif Hébergement en Danger et Appel d’Air entre autres) ont essayé de suivre de près ces fermetures. Voici ce que nous avons pu observer ou connaitre. Nous sommes preneur-euses d’infos sur comment cela s’est passé sur d’autres sites et souhaitons dénoncer la politique de l’hébergement dans le Grand Lyon qui déshumanise et humilie !

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 27 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info