A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Écologie / Anti-productivisme

Marche pour le moratoire sur les OGM de Chartres à Paris du 9 au 13 octobre 2007

À la suite de l’appel d’Orléans de février 2007, une marche nationale pour le moratoire OGM se déroulera de Chartres à Paris du 9 au 13 octobre 2007. Plusieurs collectifs contre les OGM de la région Rhône-Alpes sont signataires de cet appel d’Orléans, ou, tel le collectif des Faucheurs Volontaires Rhône Loire, s’y associent pleinement et appellent à la marche. Voir le détail du parcours et des initiatives sur cette page de la rubrique OGM de Construire un monde solidaire.
Plus d’infos sur les OGM à partir de cette page.

A lire sur d’autres sites

Révélations sur le danger nucléaire dans le Bugey et ailleurs.

Considèrant que chacun’e doit pouvoir prendre connaissance des données de la problématique du nucléaire, le Réseau « Sortir du nucléaire » rend public cet été 2007 sur son site web des documents exclusifs dont une figure confidentielle estampillée « À ne transmettre à l’extérieur d’EDF sous aucun prétexte ». Il s’agit de données qui montrent bien que les centrales nucléaires françaises et notamment celle du Bugey, ne sont pas adaptées au risque sismique. Ce que tente de cacher EDF, quand elle ne falsifie pas les données...

A lire sur d’autres sites

Une histoire simple de répression, qui est le prochain, la prochaine ?

En mai dernier, les protestations contre l’élection du nouveau président avait permis une vague de répression policière, puis judiciaire. Il y a une histoire assez « pittoresque » qui nous montre combien nous ne sommes pas à l’abri de l’arbitraire de l’État, de la répression politique.
C’est l’histoire d’un cocktail molotov qui ne prend pas feu devant le Fouquet’s parisien, l’histoire de deux camarades qui se retrouvent engeolés... L’un a lancé un objet incendiaire (qui marche pas), l’autre l’hébergeait... Case PRISON.
L’un a été libéré, pas l’autre...
(A lire sur le blog d’info et de soutien...
Paco a été libéré le 6 juillet (voir).

A lire sur d’autres sites

En une semaine, trois drames où la Police est mise en cause, ça suffit ! Et sur Lyon, le black-out total ?

A Paris, dimanche 17 juin, Lamine Dieng, un français de 25 ans est mort entre les mains de la police. A Marseille, samedi 23 juin, un jeune de 14 ans des quartiers populaires est tué par un véhicule de police. A Lyon, lundi 18 juin, Elmi Mohammed, français de 23 ans, lors d’un contrôle de policiers, s’est noyé dans la Saône. D’après le MRAP, les policiers n’ont rien fait pour le secourir et le corps n’a été découvert que le 22 juin ! Veut-on cacher cette tragique affaire ? Pourquoi nous n’en avons aucune information ? (sur le site du MRAP)

A lire sur d’autres sites

Communiqué du collectif Indymedia Lille avant le procès du 14 juin

Le 14 juin 2007, un ancien membre du collectif Indymédia Lille est convoqué devant le tribunal correctionnel de Boulogne sur mer. Il répondra du chef d’inculpation de diffamation publique envers une administration ou un corps de fonctionnaires (en l’occurrence des CRS ayant participé le 23 juin 2004 à l’interpellation de réfugié-e-s dans la zone portuaire de Calais). Ces plaintes furent déposées par la « direction zonale nord CRS » et par le ministre de l’intérieur de l’époque, Dominique de Villepin (La suite sur Indymedia Lille).
Dernière minute : A la demande de l’avocat d’un des inculpés, les procès du 13 et 14 juin sont reportés à la date du 18 octobre 2007.

A lire sur d’autres sites

L’espace urbain sous contrôle

L’urbanisme semble à son tour gagné par la phobie de l’insécurité, thème si cher au cœur de nos dirigeants nationaux, et certains architectes urbains se font le relais au niveau local de cette politique paranoïaque, en développant des projets scellés du sceau de la « Prévention Situationnelle ».
Ce programme s’inscrit dans la « politique globale de sécurité » menée par la ville de Lyon. Il est chapeauté par le Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. Ce qui laisse augurer de la suite…
D i s s i d e n c e .fr

A lire sur d’autres sites

Règles du jeu « Sarkoland ! »

Jusqu’à nouvel ordre, tous vos droits sont suspendus. Bien sûr, il est bon que vous conserviez quelques temps l’illusion que vous en avez encore. Aussi nous ne les violerons qu’un à un, avec prudence et au cas par cas... (sur Indymedia-Grenoble)

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

Cerise sur le tilleul, les « Tanneries » s’installent dans les arbres

Enfin un peu d’air...
Pour clore en beauté la manifestation du 19 mai, l’Espace Autogeré des Tanneries s’invite pour quelques jours place des Ducs de Bourgogne à Dijon. Sur terre et dans les airs, c’est une Zone Autonome Temporaire...
Des photos également de la « big » manifestation de soutien aux lieux autogérés et à l’occupation spatiale...

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

D i s s i d e n c e

D i s s i d e n c e .fr n’est pas une organisation. C’est plutôt un mode d’existence vers lequel il s’agit de tendre. Est à nos yeux en dissidence celui qui ressent une distance avec le modèle capitaliste. Beaucoup d’entre nous éprouvent en effet un sentiment de rupture, ou au moins de distance inquiète, face au monde du spectacle qui exerce une puissante domination.
(…) Il s’agit pour nous non seulement de récolter des preuves de l’essence mortifère du capitalisme, de prendre en flagrant délire cette société de consumation, mais aussi de faire émerger la marge.

Ces quelques mots sont issus de la présentation de D i s s i d e n c e, un blog/site mais aussi un journal, qui propose en ce moment une réflexion sur la violence en politique (sur rebellyon.info). Dissidence revient également sur le langage employé pour traiter les émeutes de 2005 et la révolte étudiante de 2006 (sur dissidence.fr).
Pour une présentation plus longue de d i s s i d e n c e, cliquez sur le titre !
Et pour aller voir le site, c’est par

A lire sur d’autres sites

L’université populaire à Lyon

Le savoir n’est pas un objet réservé à une petite caste. C’est une jouissance qui peut être partagée et transmise. Et chacun a le droit d’y goûter à sa guise.
En pratique, cependant, l’accès à ce plaisir est souvent bien difficile. Les connaissances ne sont guère transmises qu’en des lieux à l’accès strictement réglementé et sur un mode hiérarchique. Ces lieux d’enseignement subissent le carcan de leur fonction de gares de triage. Ils ne sont, ni ne peuvent être des espaces ouverts, où chacun pourrait venir, librement, s’enrichir. Les savoirs même qui y sont dispensés souffrent de cette pesanteur, et se recroquevillent autour de spécialités toujours plus pointues.
Ouvrir ne serait-ce qu’une petite fissure, dans ces cloisons qui isolent les citoyens et les connaissances, en profiter pour rapprocher les connaissances entre elles, telles sont les idées fondatrices de l’Université Populaire de Lyon.
Aucune barrière, d’âge ou de titres scolaires, n’est opérée. La gratuité est totale.

| 1 | ... | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | ... | 141 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info