Infos locales

Infos locales Répression - prisons

Communiqué du comité de soutien à notre collègue Tuna Altınel, universitaire emprisonné par l’Etat turc

Le 11 mai 2019, Tuna Altınel, enseignant-chercheur à l’université Lyon 1, a été placé en détention provisoire en Turquie. En janvier 2016, Tuna Altınel avait signé la pétition « des universitaires pour la paix ». Cette pétition, intitulée « Nous ne serons pas complices de ce crime », appelait l’État turc à reprendre les pourparlers de paix et à arrêter les mauvais traitements envers la population kurde de Turquie. À ce jour, près de 700 des 2212 signataires ont été poursuivi·e·s au motif de « propagande pour une organisation terroriste ».

Infos locales Répression - prisons

« Qu’on ne vienne pas me parler après de gestes de la police qui ne sont pas adaptés à ce qu’il se passe dans une manifestation » : récit des procès de gilets jaunes du 14 mai

L’acte XXVI a beaucoup mobilisé sur Lyon. Le lendemain, au tribunal, le storytelling judiciaire qui veut fait croire au mythe des gentils policiers fatigués par tous ces samedis de mobilisation et subissant les violences brutales des gilets jaunes était de sortie. Récit.

Infos locales Répression - prisons

Le Génépi s’invite le 18 mai de l’Autre côté du Pont !

Le Génépi, association qui milite pour le décloisonnement des prisons, s’installe pour l’après-midi et la soirée au bar de L’autre côté du pont (25 Cours Gambetta, 69003 Lyon), le samedi 18 mai, de 16h à 1h du mat’. Au programme : bouffe et boissons en soutien à l’association, table de presse, interventions des membres du Génépi autour des questions carcérales...

Infos locales Migrations - sans-papiers

« Un chien, on l’enferme chez vous pendant 48h, il va tout faire, même il va se suicider » : Compte rendu du procès des quatre évadés du CRA

Le samedi 13 avril avait eu lieu une tentative d’évasion du CRA. Les flics ont interpellé quatre personnes et les ont tabassées, certaines ont dû aller à l’hôpital et ont été mises en garde à vue. Après une première comparution immédiate le 18 avril, le procès a eu lieu le 3 mai, ils ont tous les quatre écopé de 4 mois de prison ferme. Compte rendu d’un procès où un détenu se défend seul.

Infos locales Répression - prisons

La police confisque et détruit des étals du marché du Ramadan rue Paul Bert !

Depuis la création du commissariat place Bahadourian en 2006 (le 3.6 pour les intimes des gardes à vue), une véritable politique de harcèlement quotidien à été mise en place à l’égard des habitant·e·s non blanc·he·s du quartier. Chaque année le traditionnel marché du Ramadan est l’occasion pour les flics de se lâcher un peut plus : ce jeudi 9 mai vers 17h, ils s’en sont encore une fois donnés à cœur joie, contribuant à la politique d’embourgeoisement du quartier.

Infos locales Migrations - sans-papiers

CRA de St-Exupéry : peines de prison ferme pour avoir voulu manger son yaourt dans sa cellule

Le 28 avril au soir, au CRA de Lyon-St-Exupéry, les flics refusent une fois de plus qu’un détenu mange son yaourt dans sa cellule, ce qui entraine la révolte de plusieurs détenus. Quatre d’entre eux sont interpellés et passent en procès le mardi 30 avril : ils écopent de peines de 2 et 3 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Infos locales Répression - prisons

La Turquie emprisonne ses universitaires : rassemblement Place de la république le mardi 14 mai

Depuis trois ans, les « Universitaires pour la paix », signataires d’une pétition intitulée « Nous ne serons pas complices de ce crime » appelant l’état turc à reprendre les pourparlers de paix et à arrêter le mauvais traitement de la population kurde de la Turquie, subissent une répression politique féroce de la part du pouvoir politique turc (limogeages de leurs postes d’universitaires, condamnation à des peines de prison allant de 15 mois à 3 ans, ...).

Infos locales Répression - prisons

« Quand on envoie des projectiles sur les forces de l’ordre c’est un acte antirépublicain très grave ». Récit des procès de gilets jaunes du 29 avril et du 2 mai

Ce lundi 29 avril, quatre gilets jaunes étaient jugés en comparution immédiates au tribunal de grande instance de Lyon suite à la manif du 27 avril. Dans l’enceinte judicaire lyonnaise, le nouveau délit de dissimulation du visage créé pour condamner encore plus lourdement les manifestants fait un tabac auprès des magistrats : trois prévenus sur quatre ont été interpellé et sont jugés pour ce nouveau délit liberticide. Récit d’une justice au service de la police.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Tentatives d’évasion, interpellations et répression au CRA de Lyon : appel à un rassemblement de soutien le vendredi 3 mai

Des tentatives d’évasion ont eu lieu au CRA de St-Exupéry le samedi 13 avril. Les flics ont interpellé 4 personnes et les ont tabassées, certaines ont dû aller à l’hôpital et ont été mises en garde à vue.
En soutien aux prisonnier.es qui subissent la répression des flics, de l’Etat et de la justice, appel à rassemblement devant le TGI de Lyon (67 rue Servient, 69003) ce vendredi 3 mai à 13h45.

Infos locales Répression - prisons

« Tous les mois je finis à découvert. Je m’en sors plus ». Récit des comparutions immédiates de gilets jaunes du 15 avril

Où l’on entend un procureur assumer que ce ne sont plus désormais les seuls « casseurs » qui sont l’élément à neutraliser mais bien l’ensemble du mouvement des gilets jaunes. Où l’on observe que bien que n’ayant rien « fait », un gilet jaune peut en toute légalité être condamné à 2 mois de prison ferme.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Tant qu’il y aura des CRA il y aura de l’auto-mutilation : témoignage d’un prisonnier de mars 2019

Témoignage d’un prisonnier, extrait d’un entretien avec 3 personnes détenues en Mars 2019. L’enfermement en CRA génère régulièrement des comportements d’auto-mutilation, acte de desepoir face aux violences subies. Ces appels à l’aide, en plus d’être ignorés et étouffés, sont réprimés et d’avantage invisibilisés.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 48 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info